AMÉ­NA­GE­MENT PAY­SA­GER : PASSE- TEMPS OU COR­VÉE?

L’ été est à nos portes et il est temps de don­ner fière al­lure à votre cour. Pour ce faire, vous de­vez pen­ser à un amé­na­ge­ment pay­sa­ger qui cor­res­pond à vos dé­si­rs et be­soins. Mais qui dit amé­na­ge­ment dit aus­si en­tre­tien. Il existe ce­pen­dant des fa­çons de

Le Nord - - POINT DE VUE - RE­NAULT PHI­LIPPE

Une mul­ti­tude d’op­tions s’offrent à vous afin de faire de votre es­pace ex­té­rieur un pe­tit havre de paix. Jar­din an­glais, jar­din fran­çais, jar­din zen, jar­din cham­pêtre, jar­din ja­po­nais, jar­din contem­po­rain, jar­din in­di­gène et jar­din de ville com­portent cha­cun leurs par­ti­cu­la­ri­tés, tant dans leur ap­pa­rence que dans leur en­tre­tien. À la base, un amé­na­ge­ment né­ces­si­te­ra une at­ten­tion par­ti­cu­lière à quatre mo­ments clés du­rant l’an­née, soit au prin­temps ( pe­tite taille de for­ma­tion, plan­ta­tion d’an­nuelles, fer­ti­li­sa­tion, paillage du sol), en mi­lieu d’été ( dé­sher­bage, taille, fer­ti­li­sa­tion, dé­pis­tage d’in­secte), à l’au­tomne ( dé­sher­bage, net­toyage des plates-bandes, taille, fer­ti­li­sa­tion, pré­pa­ra­tion du bas­sin d’eau pour l’hi­ver) et juste avant les pre­miers flo­cons ( pro­tec­tion pour l’hi­ver en fai­sant un paillot avec une corde ou en po­sant des cou­ver­tures iso­lantes).

Épar­gner temps et ef­forts

Si vous n’avez pas le pouce vert, vous op­te­rez pour des so­lu­tions né­ces­si­tant un mi­ni­mum d’at­ten­tion. Dans ce cas, il est conseillé de tra­vailler avec des fleurs et des plantes ré­sis­tantes et à faible en­tre­tien, comme les gra­mi­nées et les vi­vaces. Vous pou­vez éga­le­ment dé­po­ser une toile de géo­tex­tile entre vos plantes, ce qui em­pê­che­ra les mau­vaises herbes d’en­va­hir l’es­pace. Vous épar­gne­rez du même coup temps et ef­forts! Il faut aus­si no­ter que les jar­dins de types an­glais et in­di­gène re­quièrent beau­coup moins de soins. Se dé­mar­quant par leur cô­té na­ture sau­vage, ils ga­gne­ront à s’épa­nouir de fa­çon na­tu­relle. De leur cô­té, les jar­dins fran­çais né­ces­sitent beau­coup plus d’en­tre­tien. On parle d’une mi­nu­tieuse ins­pec­tion des vé­gé­taux chaque 5 à 10 jours, in­cluant taille, fer­ti­li­sa­tion, dé­pis­tage d’in­sectes et net­toyage. En fait, l’es­prit de ce type de jar­din, qui de­vient en quelque sorte l’ex­ten­sion de votre ré­si­dence, re­pose en grande par­tie sur l’art de la taille. Il faut par-des­sus tout sa­voir que peu im­porte le style d’amé­na­ge­ment pay­sa­ger que vous choi­si­rez, vous de­vrez y mettre un mi­ni­mum d’ef­fort, à moins bien en­ten­du de faire ap­pel à des pro­fes­sion­nels! Mais dites-vous qu’au bout du compte, vous éprou­ve­rez une im­mense sa­tis­fac­tion chaque fois que vous met­trez le bout du nez à l’ex­té­rieur du­rant la sai­son chaude!

Si­vousn’avez­pas­le­pou­ce­vert,vou­sop­te­rez­pour­des­so­lu­tions né­ces­si­tan­tun­mi­ni­mumd’at­ten­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.