DE PLAI­SAN­CIERS OBLI­GA­TOIRE POUR TOUS

La Sûreté du Québec, du dé­ta­che­ment MRC Ri­vière- du- Nord, prend ac­tuel­le­ment le pouls des di­vers in­ter­ve­nants de son ter­ri­toire, avant que sa pa­trouille nau­tique se mette à sillon­ner les cours d’eau.

Le Nord - - SPORTS ET LOISIRS - ROBERT LUC

En 2010, la sai­son de na­vi­ga­tion de plai­sance est la pre­mière où tous les plai­san­ciers au pays, peu im­porte leur âge, doivent avoir une carte de conduc­teur, éga­le­ment connue sous le nom de « per­mis de ba­teau » . Après une pé­riode de 10 ans de mise en place pro­gres­sive de la loi fé­dé­rale, tous les plai­san­ciers ca­na­diens doivent obli­ga­toi­re­ment pos­sé­der leur carte de conduc­teur d’em­bar­ca­tion de plai­sance. « Nous sommes en pé­riode de consul­ta­tions avec les mu­ni­ci­pa­li­tés de notre ter­ri­toire, dont Saint-Hip­po­lyte le 2 juin pro­chain, afin de connaître les be­soins et les pro­blé­ma­tiques spé­ci­fiques à chaque cours d’eau. C’est cer­tain que la loi se­ra ap­pli­quée, mais nous uti­li­se­rons le gros bon sens avant de sé­vir. Si la sen­si­bi­li­sa­tion n’a pas d’ef­fet, pour la vi­tesse ou autres fa­cettes, alors nous pas­se­rons à d’autres moyens » , a confié le Ser­gent An­nick Tar­dif, de la SQ MRC Ri­vière-duNord. Rap­pe­lons que la non-pos­ses­sion d’un per­mis de plai­san­cier, qui fait dé­jà l’ob­jet d’une loi exis­tante, peut en­traî­ner une amende de 250 $.

Code d’éthique

À Saint-Hip­po­lyte, la mu­ni­ci­pa­li­té de SaintHip­po­lyte dis­pose, de­puis 2009, d’un code d’éthique des Lacs. Comme la Sûreté du Québec vient de prendre le contrôle du ter­ri­toire, avec le dé­man­tè­le­ment de la Ré­gie in­ter­mu­ni­ci­pale de la Ri­vière-duNord, plu­sieurs se ques­tionnent à sa­voir si les limiers pro­vin­ciaux ap­pli­que­ront à la lettre ce code. « Pour le mo­ment, le code d’éthique des lacs fait ap­pel à une confor­mi­té vo­lon­taire des plai­san­ciers. Nous tra­vaillons main dans la main avec les As­so­cia­tions des lacs, comme celle du Lac de l’Achi­gan, pour main­te­nir le code à jour. Il faut com­prendre qu’ac­tuel­le­ment, les cours d’eau fé­dé­raux sont gé­rés par la Loi sur la ma­rine mar­chande. Nous sommes dans l’at­tente d’un ju­ge­ment, à Saint-Adolphe, qui fe­ra en­suite ju­ris­pru­dence à sa­voir ce qui peut ou non être fait en ma­tière de règles mu­ni­ci­pales sur les cours d’eau. J’ai d’ailleurs ré­cem­ment sen­si­bi­li­sé le chef de l’op­po­si­tion à Ottawa, M. Mi­chael Igna­tieff, au su­jet des lé­gis­la­tions de cours d’eau » , a com­men­té le maire de SaintHip­po­lyte, M. Bru­no Laroche.

En dé­tails

Les grandes lignes ac­tuelles du code d’éthique hip­po­ly­tois, qui com­porte deux pages dac­ty­lo­gra­phiées, sont les sui­vantes: ne ja­mais s’ap­pro­cher à moins de 50 mètres d’un na­geur ou d’une em­bar­ca­tion non­mo­to­ri­sée, à moins d’y être in­vi­té; li­mite de vi­tesse: au lac Bleu de 40 km/h (lac dé­jà in­ter­dit aux mo­to­ma­rines); au lac Con­nel­ly et au lac de l’Achi­gan de 70 km/h; em­bar­ca­tions non-re­com­man­dées: 1 600 kg et plus, pe­tites em­bar­ca­tions mu­nies de mo­teur à quatre temps pri­vi­lé­giées, 30 mètres de la rive pour toute pra­tique de wa­ke­board, de surf ou de tube re­mor­qués; mo­to­ma­rines: s’abs­te­nir de se li­vrer à des chasses, des acro­ba­ties, des en­cer­cle­ments ré­pé­tés, des cha­vi­re­ments in­ten­tion­nels, ain­si que la pro­duc­tion de vagues; une zone de 30 m est ré­ser­vée près de la rive aux bai­gneurs, na­geurs ou em­bar­ca­tions non-mo­to­ri­sées; re­mor­quages (ski, wake, surf, tube) sont per­mis entre le le­ver du so­leil et l’heure sui­vant son cou­cher; au­cune cir­cu­la­tion entre 20h et 8h am, à moins d’ur­gence. «On ne com­men­ce­ra pas à lé­gi­fé­rer tout de suite au Conseil mu­ni­ci­pal, avant la dé­ci­sion de Saint-d’Adolphe d’Ho­ward, et ris­quer de s’ex­po­ser à des pour­suites. Il est cer­tain que le code se­ra amé­lio­ré en fonc­tion des pro­blèmes consta­tés par les gens. Nous en sommes à l’étape des consul­ta­tions » , a re­pris le maire Laroche.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.