« NOUS AVONS CHOI­SI LA MEILLEURE SO­LU­TION… »

Le dos­sier du Quar­tier 50+ est re­ve­nu dans l’ac­tua­li­té lun­di soir der­nier dans le cadre d’un re­por­tage au Té­lé­jour­nal de Ra­dioCa­na­da. Re­por­tage au cours du­quel on in­ter­ro­geait une fois de plus la fa­çon de faire de la Ville de Saint-Jé­rôme dans le dos­sier.

Le Nord - - ACTUALITÉS - LA­POINTE MY­CHEL mla­pointe@jour­nal­le­nord.com -MarcGas­con

Le re­por­tage a eu pour ef­fet d’exas­pé­rer le maire Marc Gas­con qui, a d’abord ré­agi par voie de com­mu­ni­qué mar­di ma­tin. « Une fois de plus, des ad­ver­saires po­li­tiques cri­tiquent un pro­jet ras­sem­bleur, in­no­va­teur et qui, pour­tant, ré­pond à un be­soin de notre col­lec­ti­vi­té. Plus de 2500 per­sonnes sont membres du Quar­tier 50+! In­nov-Âge vient de dé­cer­ner un prix na­tio­nal à la Ville de Saint-Jé­rôme pour cette ini­tia­tive! Vi­si­ble­ment, l’on cherche déses­pé­ré­ment à sa­lir notre ad­mi­nis­tra­tion » a ré­agi le maire. Par contre, c’est sur la fa­çon de fi­nan­cer le pro­jet que cer­tains en ont. On re­proche aux au­to­ri­tés jé­rô­miennes d’avoir choi­si la for­mule de la lo­ca­tion sur 20 ans pour le bâ­ti­ment où est ins­tal­lé le Quar­tier 50 + plu­tôt que l’achat pur et simple du bâ­ti­ment qui abri­tait ja­dis la com­pa­gnie Bo­can. Pour le pre­mier ma­gis­trat, le dé­bat ne tient pas. « Nous avons choi­si la meilleure so­lu­tion… » mar­tèle M.Gas­con. « D’abord, le pro­prié­taire du bâ­ti­ment ne vou­lait pas vendre. Deuxiè­me­ment, nous avons un droit de pre­mier re­fus ad­ve­nant qu’il change d’idée. Mais en­core plus im­por­tant, la lo­ca­tion c’est la fa­çon de faire dans le monde pu­blic. De plus en plus le gou­ver­ne­ment du Ca­na­da et le gou­ver­ne­ment du Québec sont lo­ca­taires des bâ­ti­ments où sont ins­tal­lés leurs ser­vices. Pour le gou­ver­ne­ment du Québec, la for­mule de la lo­ca­tion re­pré­sente 60 % des bâ­tisses qu’il oc­cupe. Pour­quoi ce ne se­rait pas aus­si la bonne fa­çon de faire pour le monde mu­ni­ci­pal? Et on en a des exemples si­mi­laires dans le monde des af­faires. Notre mis­sion pre­mière, c’est de don­ner des ser­vices, pas de gé­rer des im­meubles ».

Une com­pa­rai­son

Quant au fait que l’on parle d’un mon­tant de 10M $ sur 20 ans pour la lo­ca­tion du Quar­tier 50+, la ri­poste du maire ne se fait pas at­tendre. « Ça re­vient à 500 000 $ par an­née pour quelque 2 500 per­sonnes qui sont membres du Quar­tier 50+, alors qu’il m’en coûte 1,2 mil­lion $ pour opé­rer an­nuel­le­ment l’aré­na Me­lan­çon pour 1 000 joueurs de ho­ckey. Pour l’opé­ra­tion seule­ment. Je pense que c’est une bonne dé­ci­sion. Ça l’est à plus forte rai­son que nous payons 6 $ du pied car­ré, 9 $ con­si­dé­rant les ré­no­va­tions qu’il a fal­lu faire pour le Quar­tier 50 +. Ce qui est un taux avan­ta­geux con­si­dé­rant le mar­ché ».

Pas de dis­po­ni­bi­li­té

Quant à sa­voir s’il n’au­rait pas été plus simple d’ache­ter un autre bâ­ti­ment que ce­lui ac­tuel dans les li­mites de SaintJé­rôme et d’y ins­tal­ler le Quar­tier 50+, le maire Gas­con ré­torque que « le pro­jet du Quar­tier 50+ a été réa­li­sé après pas moins de deux ans de consul­ta­tion au­près des dif­fé­rents in­ter­ve­nants concer­nés. Pen­dant ces deux an­nées, en plus de consul­ter, nous avons fait le tour de tout ce qui était dis­po­nible à SaintJé­rôme comme édi­fice sus­cep­tible d’ac­cueillir le Quar­tier 50+. Nous n’avons pas trou­vé de bâ­ti­ment apte à faire l’af­faire. Il fal­lait éga­le­ment pen­ser à un en­droit stra­té­gique, ac­ces­sible pour les usa­gers et sur­tout des­ser­vi par le sys­tème de trans­port en com­mun » .

LeQuar­tier50+sur­le­bou­le­vardJean-Baptiste-Rol­land.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.