SAINT- JÉ­RÔME CIBLE LES VÉ­HI­CULES ABAN­DON­NÉS

Le Nord - - ACTUALITÉS -

(ML)Les au­to­ri­tés de la Ville de SaintJé­rôme ont dé­ci­dé de ci­bler les vé­hi­cules ou les pièces de vé­hi­cules aban­don­nés. Un avis de mo­tion a été dé­po­sé en ce sens lun­di soir der­nier en as­sem­blée spé­ciale. De plus, on vise à éli­mi­ner la pro­pa­ga­tion de la Berce du Cau­case sur les im­meubles. La Berce du Cau­case est une plante hau­te­ment toxique. Un contact avec cette plante est sus­cep­tible d’ap­por­ter d’im­por­tantes ir­ri­ta­tions cu­ta­nées. Les lé­sions peuvent en­traî­ner de graves brû­lures, des am­poules ain­si que la for­ma­tion de ci­ca­trices. La sève contient des pro­duits chi­miques qui s’ac­tivent au contact de la lu­mière. Une fois que la sève est en­trée en contact avec la peau et que la peau est ex­po­sée à la lu­mière, les pro­duits chi­miques ac­ti­vés causent la brû­lure, nous ap­prennent les spé­cia­listes. La sen­si­bi­li­té au so­leil peut per­du­rer pen­dant plu­sieurs mois. Après un contact avec la plante, il est conseillé de pro­té­ger la par­tie du corps at­teinte du so­leil, d’épon­ger ra­pi­de­ment la sève et de net­toyer la lé­sion avec de l’eau et du sa­von. À ma­tu­ri­té, la Berce du Cau­case peut at­teindre 12 pieds de haut. On la re­con­naît à ses pe­tites fleurs blanches en forme de parapluie et à ses grandes feuilles étoi­lées

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.