L’ HÔ­PI­TAL VÉ­TÉ­RI­NAIRE ST- JÉ­RÔME DÉ­MÉ­NA­GE­RA

L’an­cien bar Bo­dy Shop n’existe plus et le bâ­ti­ment pren­dra une nou­velle vo­ca­tion à comp­ter du prin­temps pro­chain.

Le Nord - - ACTUALITÉS - LA­POINTE MY­CHEL

En ef­fet, l’Hô­pi­tal vé­té­ri­naire St-Jé­rôme quit­te­ra au prin­temps 2011 ses lo­caux de la rue La­belle pour amé­na­ger au 1092 bou­le­vard Saint-An­toine ( route 158) dans le sec­teur Saint-An­toine.

De l’es­pace

Il y a un cer­tain temps dé­jà que les pro­prié­taires de l’Hô­pi­tal vé­té­ri­naire StJé­rôme se cher­chaient un nou­vel em­pla­ce­ment pour mieux des­ser­vir leur clien­tèle qui aug­mente sans cesse. « Dif­fé­rents fac­teurs ont mi­li­té pour un dé­mé­na­ge­ment de la cli­nique… » note le Dr Magali Ga­gné, co­pro­prié­taire de l’Hô­pi­tal vé­té­ri­naire St-Jé­rôme. « La pre­mière chose qui nous vient à l’es­prit, c’est le manque de sta­tion­ne­ment dans notre em­pla­ce­ment ac­tuel ( 788 rue La­belle). Nous se­rons mieux ser­vis sur la route 158 » . Mieux ser­vis, pour le Dr Ga­gné, ça veut dire da­van­tage de places de sta­tion­ne­ment pour la clien­tèle, mais aus­si plus d’es­paces à l’in­té­rieur pour dis­pen­ser des soins. « Ça fait quelques an­nées dé­jà qu’on se sent à l’étroit dans les lo­caux ac­tuels. Il nous faut plus de places pour les consul­ta­tions et des lo­caux plus spa­cieux pour les dif­fé­rentes in­ter­ven­tions » note-telle.

Des tra­vaux

Ou­vert en 1981 par le Dr Beau­sé­jour, l’Hô­pi­tal vé­té­ri­naire St-Jé­rôme a chan­gé de mains en 1990 à la fa­veur des Drs Magali Ga­gné, San­dra Gi­rard et Maud Le Bi­han. « Pour tout dire, nous re­gar­dions pour nous re­lo­ca­li­ser de­puis un an. Nous avons étu­dié dif­fé­rentes pos­si­bi­li­tés. Comme le fu­tur site était de­ve­nu dis­po­nible, nous en avons fait l’ac­qui­si­tion… » note Mme Ga­gné. Quant à sa­voir pour­quoi il fau­dra at­tendre près d’un an avant de re­trou­ver les ser­vices de l’Hô­pi­tal vé­té­ri­naire St-Jé­rôme sur la route 158, c’est tout sim­ple­ment parce que cer­taines dé­marches sont à ve­nir avant de pou­voir amé­na­ger dans les nou­veaux lo­caux. « Ce n’est qu’au mois de sep­tembre que nous pas­se­rons chez le no­taire pour of­fi­cia­li­ser la vente. Par la suite, nous de­vrons pas­ser à l’étape de l’éla­bo­ra­tion des plans pour les ré­no­va­tions in­té­rieures et ex­té­rieures, puis les ré­no­va­tions comme telles. Il fau­dra tout ce temps… » ana­lyse le Dr Ga­gné.

L’édi­fi­ce­du­barBo­dyS­ho­pa­chan­gé­de­mains­ré­cem­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.