NE LAIS­SEZ PAS VOS ANI­MAUX SEULS

Le Nord - - ACTUALITÉS -

(ML) Avec le re­tour de l’été, ar­rive la pé­riode du dé­mé­na­ge­ment, après quoi de nom­breux ci­toyens quittent un cer­tain temps pour la pé­riode des va­cances. Chaque an­née, l’été entraîne mal­heu­reu­se­ment un grand nombre d’aban­dons et de pertes de chiens et de chats au Québec. Si bien que les gens de la SPCA Lau­ren­tides-La­belle, qui veillent au bie­nêtre de nos amis à quatre pattes à l’an­née, se re­trouvent dé­mu­nis lors de cette pé­riode es­ti­vale. Trop sou­vent, ils ne peuvent ac­cueillir ces ani­maux lais­sés là par leurs gar­diens, faute d’un manque de place en rai­son d’aban­dons mas­sifs. « Au Québec seule­ment, en 2007, en­vi­ron 575 000 chiens et chats ont été aban­don­nés dans les SPCA. Mal­heu­reu­se­ment, ce nombre semble croître chaque an­née. Les SPCA rap­pellent que la meilleure so­lu­tion à l’aban­don est de trou­ver un ami ou quel­qu’un de l’en­tou­rage pour adop­ter votre ani­mal de com­pa­gnie. Tous les re­fuges en­cou­ragent éga­le­ment les gens à op­ter pour l’adop­tion afin de sau­ver un maxi­mum d’ani­maux en cette pé­riode de dé­bor­de­ment » ex­plique-t-on à la SPCA Lau­ren­tides-La­belle. Fi­na­le­ment, l’As­so­cia­tion des tech­ni­ciens en san­té ani­male (ATSAQ), les Centres d’adop­tion d’ani­maux de com­pa­gnie du Québec (CAACQ) ain­si que les SPCA du Québec for­mulent le voeu que les gar­diens de chiens et de chats du Québec s’as­surent que leurs ani­maux les suivent dans leurs dé­pla­ce­ments plus ou moins pro­lon­gés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.