SUR­FER SUR LE WEB POL­LUE

Vous pen­sez être éco­lo en ef­fec­tuant une re­cherche sur Google? Pas tant que ça. L’élec­tri­ci­té que gé­nèrent les nom­breux ser­veurs de Google com­bi­nés aux or­di­na­teurs per­son­nels pol­lue. Une re­cherche sur Google équi­vau­drait à 0,2 gramme de gaz car­bo­nique!

Le Nord - - DIVERTISSEMENT ET CULTURE -

La pol­lu­tion par le web ne frappe pas que Google. Sur­fer sur in­ter­net en gé­né­ral gé­nère 20 mg de CO2 par se­conde se­lon le phy­si­ciste amé­ri­cain Alex Wiss­nerG­ross. Le géant du web est ce­pen­dant concer­né par son em­preinte en­vi­ron­ne­men­tale puis­qu’il a co­fon­dé l’or­ga­ni­sa­tion « Cli­mate sa­vers com­pu­ting ini­tia­tive » qui est des­ti­née à trou­ver un moyen de ré­duire les émis­sions de gaz car­bo­nique de 54 mil­lions de tonnes par an, c’est-àdire di­mi­nuer de moi­tié l’éner­gie consom­mée par les or­di­na­teurs.

Re­con­nais­sance fa­ciale

Fa­ce­book choque en­core les mi­li­tants pour la vie pri­vée en met­tant en place un nou­veau sys­tème de re­con­nais­sance fa­ciale pour sim­pli­fier le clas­se­ment des images pu­bliées par les in­ter­nautes sur le ré­seau so­cial. « Ta­guer » quel­qu’un se­ra dé­sor­mais plus fa­cile et plus ra­pide con­si­dé­rant que plus de 100 mil­lions de photos sont té­lé­char­gées sur le site chaque jour et que 99 % des uti­li­sa­teurs en ont té­lé­char­gé au moins une. L’ap­pli­ca­tion en ques­tion est en­core en ro­dage, mais ga­geons qu’elle fe­ra ja­ser étant don­né qu’il se­ra plus fa­cile de se faire « ta­guer » sur des photos qu’on ne vou­drait pas voir sur ce site. Tou­te­fois, un sys­tème si­mi­laire existe dé­jà de­puis quelque temps entre autres sur Pi­ca­sa.

Pres­crip­tion sur iP­hone

Jean Cou­tu a lan­cé le 28 juin der­nier une ap­pli­ca­tion pour iP­hone et iPod Touch qui per­met de re­nou­ve­ler les pres­crip­tions et de fixer une heure de cueillette et la suc­cur­sale. On doit d’abord se créer un pro­fil à des fins de sé­cu­ri­té et en­trer le nu­mé­ro de pres­crip­tion à re­nou­ve­ler. L’uti­li­sa­teur peut le faire pour lui-même ou pour un membre de sa fa­mille. L’ap­pli­ca­tion per­met éga­le­ment de trou­ver les cinq suc­cur­sales le plus près de soi, et de sa­voir si elle contient un comp­toir pos­tal, par exemple. Il est aus­si pos­sible de connaître le solde d’une car­te­ca­deau et d’en­re­gis­trer son nu­mé­ro d’adhé­rent Air Miles. Une ver­sion pour le iP­hone 4 se­ra bien­tôt dis­po­nible. Êtes-vous pru­dents chaque fois que vous écri­vez quelque chose sur Fa­ce­book ou sim­ple­ment quand vous té­lé­char­gez une photo? Fe­rez-vous confiance à la nou­velle ap­pli­ca­tion de Jean Cou­tu ? Faites-moi par­ve­nir vos com­men­taires et sug­ges­tions au www.jour­nal­le­nord.com. Clau­dia Cha­lut, une lec­trice, a par­ti­cu­liè­re­ment ap­pré­cié le spec­tacle des Bel­vé­dères à Sainte-Sophie lors de la Fête na­tio­nale et nous en a fait part sur notre site in­ter­net. Elle ex­plique que son fils était très im­pres­sion­né par le bat­teur du groupe et que sa fille ai­mait bien la chan­teuse, en plus de trou­ver Vincent Le­may-Thi­vierge de son goût…

JeanCou­tua­lan­céu­ne­nou­vel­leap­pli­ca­tion pou­riP­ho­nee­tiPodTouch­per­met­tantde re­nou­ve­ler­ses­pres­crip­tionsà­par­tird’unde ce­sap­pa­reils.Photo:apple.com.

Fa­ce­boo­kro­deun­nou­veau­sys­tè­mede re­con­nais­san­ce­fa­ciale.Photo:fa­ce­book.com.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.