Nor­mand Pi­ché im­pli­qué

Le Nord - - ACTUALITÉS -

(LR et Sport­com) L’es­cri­meur en fau­teuil rou­lant Pierre Main­ville a connu, sa­me­di, une bonne pre­mière sor­tie à la Coupe du monde de Var­so­vie, alors qu’il a ter­mi­né sep­tième à l’épée dans la ca­pi­tale po­lo­naise. Di­manche, il n’a tou­te­fois pu se qua­li­fier aux éli­mi­na­toires du sabre, son épreuve phare. Dans la ronde des poules, l’es­cri­meur de ca­té­go­rie B a rem­por­té cinq de ses six duels, dont ce­lui contre le nu­mé­ro un mon­dial, le Fran­çais Marc Cra­tère. «Je suis très content, parce que je n’avais ja­mais ga­gné contre lui. J’avais une poule qui était quand même dif­fi­cile, mais j’ai réus­si à bien m’en ti­rer.» Main­ville, de Saint-Co­lom­ban, s’est du coup clas­sé qua­trième du ta­bleau prin­ci­pal, a évi­té les sei­zièmes de fi­nale et a triom­phé 15-14 contre le Po­lo­nais Ma­teusz Prok­sa. Il a ce­pen­dant été ren­ver­sé 15-2 par l’Ukrai­nien Ser­gej Shen­ke­vich en quart de fi­nale. «Contre Shen­ke­vich, il n’y a pas eu de match, a avoué l’ath­lète de Saint-Co­lom­ban. Il avait bat­tu le gars avant moi 15-5 et il a fi­ni avec la mé­daille d’ar­gent. 7e sur 28 ath­lètes, ce n’est pas si mal avec du re­cul. J’ai ob­te­nu 5 vic­toires et une dé­faite dans mon pool. Je dé­teste les ex­cuses, mais je dois spé­ci­fier que la sta­bi­li­té de mon fau­teuil de com­pé­ti­tion m’a nuit. Je ve­nais de le ré­pa­rer, avant le voyage vers la Po­logne et je ne l’avais pas tes­té à mon goût».

Ana­lyse à faire

Pour ce qui est de sa non­qua­li­fi­ca­tion en éli­mi­na­toires au sabre, Main­ville croit qu’il au­ra une ana­lyse à faire. «Je n’ai pas de rai­son pour ex­pli­quer ma fiche d’un gain et de 4 échecs. C’est pour­tant mon épreuve de pré­di­lec­tion. Je suis dé­çu d’avoir pris le 18e rang sur 23 par­ti­ci­pants. J’ai ap­pris des choses».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.