AT­TEN­TION AUX AU­TO­MO­BI­LISTES IM­PRU­DENTS

(MAC) La Sûreté du Québec ap­pelle les au­to­mo­bi­listes à la pru­dence sur les chan­tiers rou­tiers, par­ti­cu­liè­re­ment sur l’au­to­route 15 entre Sainte-Thé­rèse et St-Jé­rôme. Se­lon Luc Ba­zi­net, di­rec­teur du poste au­to­rou­tier Lau­ren­tides, c’est le tron­çon où il y a

Le Nord - - LE PATROUILLEUR -

Trans­port Québec et la SQ mul­ti­plient les opé­ra­tions dans ce chan­tier qui re­vient chaque an­née de­puis 2007, mais les au­to­mo­bi­listes ne semblent pas te­nir compte de la li­mite de vi­tesse fixée à 80 km/h. « Il faut être pru­dent pour les tra­vailleurs le jour, mais aus­si parce qu’il n’y a pas d’ac­co­te­ment. Ça ne laisse pas une grande marge de ma­noeuvre en cas de pro­blème et l’ac­cès de­vient dif­fi­cile pour les in­ter­ve­nants », ex­plique l’agent Gino Pa­ré.

Opé­ra­tion spé­ciale

L’acha­lan­dage de l’au­to­route 15 aug­mente sans cesse et se tient aux alen­tours de 110 000 vé­hi­cules par jour. De­puis le mois de mai der­nier, dé­jà 58 col­li­sions se sont pro­duites dans cette zone. « Les mi­nutes qui pré­cèdent le tra­fic sont les mo­ments le plus à risques. Nous avons même ar­rê­té quel­qu’un à 192km/h dans cette zone li­mi­tée à 80! », ajoute l’agent Pa­ré. Lors d’une opé­ra­tion spé­ciale jeu­di ma­tin à la hau­teur de Mi­ra­bel, on consta­tait que beau­coup de vé­hi­cules dé­pas­saient les au­to-pa­trouilles à une vi­tesse im­pru­dente. La pré­sence de plu­sieurs voi­tures de po­lice ne sem­blait pas in­ti­mi­der les conduc­teurs. Pour pré­ve­nir les mal­heu­reux ac­ci­dents, la SQ a émis un peu plus de 1 300 constats d’in­frac­tions l’an der­nier, entre mai et oc­tobre. Tou­te­fois, le nombre de col­li­sions à lé­gè­re­ment di­mi­nué de­puis le dé­but des tra­vaux il y a trois ans. Rou­ler à 110 km/h dans cette zone coûte 159 $ et deux points. C’est un pen­sez-y-bien.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.