LA PO­LICE DE MI­RA­BEL PER­FEC­TIONNE SA TECH­NO­LO­GIE

(MAC) Le Ser­vice de po­lice de Mi­ra­bel a in­ves­ti 30 000$ dans un sys­tème de re­con­nais­sance des plaques d’im­ma­tri­cu­la­tion (SRPI) qui fa­ci­li­te­ra le tra­vail de l’es­couade de cir­cu­la­tion.

Le Nord - - ACTUALITÉS -

Deux ca­mé­ras et un sys­tème in­fra­rouge, si­tués à l’ar­rière de l’au­to­pa­trouille, ef­fec­tuent une lec­ture des plaques d’im­ma­tri­cu­la­tion dans un pé­ri­mètre don­né pour trans­mettre l’in­for­ma­tion à l’or­di­na­teur de l’au­to­pa­trouille. Si l’im­ma­tri­cu­la­tion du vé­hi­cule rou­tier ou le per­mis de conduire du pro­prié­taire ne sont pas en règle, une alerte com­pre­nant la photo de l’ar­rière de ce vé­hi­cule ap­pa­raî­tra à l’or­di­na­teur. Le sys­tème re­con­naît éga­le­ment les vé­hi­cules vo­lés, se­lon l’agent Pierre Mo­rel, du Ser­vice de po­lice de Mi­ra­bel. Les po­li­ciers doivent ce­pen­dant tou­jours va­li­der l’in­for­ma­tion au­près du Centre de ren­sei­gne­ments po­li­cier de Québec, comme ils le fai­saient dé­jà. « Le sys­tème va sur­tout être uti­li­sé lors d’opé­ra­tions spé­ciales dans les­quelles d’autres vé­hi­cules se char­ge­ront des in­ter­cep­tions », ex­plique l’agent Mo­rel. Le SRPI contient une banque de plus de cinq mil­lions de plaques d’im­ma­tri­cu­la­tion du Ca­na­da et d’une par­tie des États-Unis. « La Sûreté du Québec uti­lise cette tech­no­lo­gie de­puis un an main­te­nant et elle fonc­tionne très bien. Au mu­ni­ci­pal, nous sommes les pre­miers à l’avoir sur la Rive-Nord », sou­ligne l’agent Pierre Mo­rel.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.