UN PAS DE PLUS POUR LA VOI­TURE ÉLEC­TRIQUE

La pre­mière borne pu­blique de re­charge ra­pide pour les voi­tures élec­triques a été inau­gu­rée il y a deux se­maines, à Port­land. Les États-Unis se pré­parent pour une in­tro­duc­tion en masse de voi­tures élec­triques à la fin de l’an­née et la borne se­rait la prem

Le Nord - - BRANCHÉ AVEC -

Il est pos­sible de re­char­ger une bat­te­rie li­thium-ion à 80% en 20 à 30 mi­nutes avec cette nou­velle borne, com­pa­ra­ti­ve­ment à une nuit en­tière avec une re­charge clas­sique. Elle est si­tuée dans un sta­tion­ne­ment payant du com­plexe World Trade Cen­ter (de Port­land), mais son uti­li­sa­tion est gra­tuite.

Mu­sique pour co­caï­no­mane

Do­ré­na­vant, les toxi­co­manes en dés­in­toxi­ca­tion pour­ront com­bler leur manque avec des fi­chiers mu­si­caux té­lé­char­geables sur In­ter­net! C’est du moins ce qu’a af­fir­mé la neu­ro­psy­cho­logue fran­çaise Bri­gitte For­geot, qui a ré­di­gé un mé­moire sur les ef­fets cli­niques et neu­ro­psy­cho­lo­giques des sons bi­nau­raux, à l’AFP. Écou­ter ces fi­chiers pro­cu­re­rait des ef­fets sem­blables à ceux pro­vo­qués par le LSD ou la co­caïne. Les fi­chiers émettent deux sons sem­blables dans chaque oreille, mais leur fré­quence est dif­fé­rente. Ré­sul­tat : on ac­cède à la tech­nique des bat­te­ments bi­nau­raux et les ondes cé­ré­brales sont al­té­rées. Le site in­ter­net I-Do­ser.com tient une bou­tique en ligne de bat­te­ments bi­nau­raux de­puis 2005 et offre plus de 200 fi­chiers dont le prix va­rie entre 2,5 et 200 $. Cent.com offre sen­si­ble­ment le même ser­vice. Entre chaque écoute, les concep­teurs de ces sites conseillent de prendre une pause de 20 mi­nutes afin d’éli­mi­ner com­plè­te­ment les

ef­fets de l’écoute pré­cé­dente. Bri­gitte For­geot fait sa­voir que l’écoute de ses sti­mu­lants peut en­gen­drer des troubles du som­meil ou de l’an­xié­té à long terme, tout comme les drogues connues. Elle ajoute que contrai­re­ment à ces der­nières, il n’y pas de risque d’ac­cou­tu­mance.

In­ter­net Ex­plo­rer souffle 15 bou­gies

En 1995, le 16 août exac­te­ment, on as­sis­tait à la nais­sance d’In­ter­net Ex­plo­rer 1. De­puis, Il est de­ve­nu le na­vi­ga­teur le plus po­pu­laire de l’his­toire du web, con­cur­ren­cé tou­te­fois par Nets­cape dans les an­nées 90 et par Fi­re­fox et Ch­rome au­jourd’hui. Se­lon les sta­tis­tiques de juillet der­nier, In­ter­net Ex­plo­rer oc­cu­pait 60% du mar­ché, alors que Fi­re­fox en dé­te­nait 23%, Ch­rome 7% et le Sa­fa­ri, d’Apple, en­vi­ron 5%. Rap­pe­lez-vous qu’au dé­part, In­ter­net Ex­plo­rer 1 n’était pas in­clus dans le sys­tème d’ex­ploi­ta­tion Win­dows 95… Quel na­vi­ga­teur uti­li­sez-vous à la mai­son? Pour nous faire part de vos com­men­taires ou sug­ges­tions, ren­dez-vous au www.jour­nal­le­nord.com.

La­pre­miè­re­bor­ne­pu­bli­que­de­re­char­ge­ra­pi­de­pour­les­voi­tu­re­s­élec­triques.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.