YVON BRIÈRE VEUT IN­TER­PEL­LER LE MI­NISTRE AR­CAND

Main­te­nant que le gou­ver­ne­ment du Québec a dé­ci­dé d’al­ler en ap­pel du ju­ge­ment concer­nant le site d’en­fouis­se­ment de RCI à La­chute, il fau­dra voir si les choses s’amé­lio­re­ront pour les au­to­ri­tés de Sainte-Sophie.

Le Nord - - ACTUALITÉS - LA­POINTE MY­CHEL

En ap­pel

En fait, aux dires du maire de Sainte-Sophie, M.Yvon Brière, qui a ren­con­tré lun­di les au­to­ri­tés lo­cales de Waste Ma­na­ge­ment, le manque à ga­gner pour 2010 en terme de re­ve­nus de taxes pour le site d’en­fouis­se­ment de­vrait s’éta­blir à 550 000 $. «Et ça ne pa­rait pas plus rose pour les an­nées à ve­nir…» de dire M.Brière. C’est connu que la perte de re­ve­nus pour Sainte-Sophie est at­tri­buable à une baisse de ton­nage au site d’en­fouis­se­ment de Waste Ma­na­ge­ment. Baisse de ton­nage at­tri­buable, nous ex­pli­quait M.Martin Dus­sault (di­rec­teur des re­la­tions pu­bliques chez Waste Ma­na­ge­ment) il y a quelques se­maines à la perte de clients au pro­fit du site d’en­fouis­se­ment de RCI à La­chute. Voi­là main­te­nant que le gou­ver­ne­ment du Québec ajoute son grain de sel au dos­sier. En ef­fet, le Pro­cu­reur gé­né­ral du Québec, M. Jean-Marc Four­nier, et le mi­nistre du Dé­ve­lop­pe­ment du­rable, de l’En­vi­ron­ne­ment et des Parcs, M. Pierre Ar­cand, an­non­çaient la se­maine der­nière qu’ils ont dé­ci­dé de faire ap­pel du ju­ge­ment ren­du le 22 juillet 2010 par l’Ho­no­rable Brian Rior­dan, juge de la Cour su­pé­rieure. Ce ju­ge­ment conclut, entre autres, que le lieu d’en­fouis­se­ment tech­nique (LET) de la Ré­gie in­ter­mu­ni­ci­pale Ar­gen­teuil-DeuxMon­tagnes de La­chute peut re­ce­voir et ac­cep­ter, aux fins d’éli­mi­na­tion, des ma­tières ré­si­duelles sans li­mi­ta­tion de ter­ri­toire. Pour sa part, le mi­nistre du Dé­ve­lop­pe­ment du­rable, de l’En­vi­ron­ne­ment et des Parcs «est tou­jours d’avis que le dé­cret gou­ver­ne­men­tal dé­li­vré au lieu d’en­fouis­se­ment tech­nique de La­chute, et qui est en cause dans cette af­faire, ne lui per­met pas d’éli­mi­ner des ma­tières ré­si­duelles en pro­ve­nance de l’ex­té­rieur du ter­ri­toire de des­serte pré­vu à l’étude d’im­pact sur l’en­vi­ron­ne­ment». M.Ar­cand est aus­si d’avis que la Ré­gie in­ter­mu­ni­ci­pale «ne peut re­ce­voir plus de 500 000 tonnes de ma­tières ré­si­duelles an­nuel­le­ment». Dans un tel contexte, il fau­dra voir si la dé­ci­sion du juge Rior­dan se­ra ren­ver­sée. Au­quel cas, les choses pour­raient s’amé­lio­rer pour le site de Waste Ma­na­ge­ment, et par le fait même pour la mu­ni­ci­pa­li­té de Sain­teSo­phie.

Lettre au mi­nistre

In­ter­ro­gé par le Jour­nal Le Nord, M.Martin Dus­sault, s’est fait avare de com­men­taire. «Comme avons dé­ci­dé d’al­ler en ap­pel de la dé­ci­sion, je pré­fère ne pas com­men­ter da­van­tage» de dire M.Dus­sault. On sait par contre que le maire de Sainte- Sophie, M.Yvon Brière, a l’in­ten­tion d’écrire au mi­nistre Ar­cand pour le sen­si­bi­li­ser au dos­sier de Sainte-Sophie. «Le mi­nistre a tou­jours le pou­voir de faire bou­ger des choses…» consi­dère M.Brière.

La­bais­se­de­ton­na­geau­si­te­deWas­teMa­na­ge­men­ta­des­con­sé­quences.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.