MAXI­MI­SER L’EF­FI­CA­CI­TÉ DE SON CHAUF­FAGE ÉLEC­TRIQUE

Voi­là belle lu­rette que l’élec­tri­ci­té est de­ve­nue l’éner­gie la plus ré­pan­due pour chauf­fer nos ré­si­dences. Re­nou­ve­lable, éco­no­mique et propre, elle avait tout en mains pour sup­plan­ter le bois, le ma­zout et le gaz na­tu­rel.

Le Nord - - ACTUALITÉS - RE­NAULT PHI­LIPPE

Puis­qu’elle est de­ve­nue la norme chez nous et que tous les Qué­bé­cois sont main­te­nant fa­mi­liers avec cette source d’éner­gie, nous al­lons da­van­tage nous at­tar­der aux fa­çon de mieux l’uti­li­ser. Parce que de­puis son ap­pa­ri­tion, l’hy­dro-élec­tri­ci­té et ses tech­no­lo­gies se sont beau­coup dé­ve­lop­pées et il existe di­verses fa­çon d’en ti­rer un maxi­mum d’ef­fi­ca­ci­té. Bien en­ten­du, vous de­vriez tout d’abord prendre le temps de vé­ri­fier l’étan­chéi­té des portes et fe­nêtres. Une mau­vaise étan­chéi­té peut faire grim­per votre fac­ture an­nuelle de 15%. Il est aus­si conseillé de net­toyer ré­gu­liè­re­ment les ra­dia­teurs et d’évi­ter de les obs­truer avec des meubles ou des ob­jets vo­lu­mi­neux. Vous pou­vez aus­si mu­nir votre ré­si­dence de ther­mo­stats élec­tro­niques pro­gram­mables, ce qui per­met de pro­gram­mer son chauf­fage afin qu’il di­mi­nue lorsque vous êtes au tra­vail, ou en­core du­rant la nuit. De plus, ce sys­tème fait fonc­tion­ner les ap­pa­reils de chauf­fage de fa­çon plus conti­nue mais à plus faible in­ten­si­té. On parle d’une éco­no­mie d’élec­tri­ci­té d’en­vi­ron 10%. Ce genre de sys­tème est dis­po­nible dans les ma­ga­sins à grandes sur­faces et de bri­co­lage. Hy­dro-Québec offre même un pro­gramme de sub­ven­tions pour cet achat. Par exemple, vous ob­tien­drez un re­tour de 45$ pour l’achat de cinq ther­mo­stats pour plinthes élec­triques. Si vous les faites ins­tal­ler par un maître élec­tri­cien membre de la Cor­po­ra­tion des maîtres élec­tri­ciens du Québec (CMEQ), vous ob­tien­drez une autre re­mise en ar­gent non né­gli­geable. Un pe­tit in­ves­tis­se­ment qui peut rap­por­ter beau­coup! Les dé­tails sur le site in­ter­net d’Hy­dro-Québec, au www.hy­dro­que­bec.com. L’ajout de convec­teurs peut aus­si ap­por­ter des éco­no­mies sub­stan­tielles, puisque cet ap­pa­reil consomme moins d’élec­tri­ci­té qu’une plinthe.

Un conseiller pour vous

L’Agence de l’ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique offre de son cô­té plu­sieurs pro­grammes per­met­tant d’éco­no­mi­ser de pré­cieux dol­lars en ma­tière de chauf­fage. Ré­no­cli­mat propse au pro­prié­taire d’une mai­son la vi­site d’un conseiller qui lui re­met­tra un rap­port d’éva­lua­tion afin d’iden­ti­fier les ré­no­va­tions à prio­ri­ser pour amé­lio­rer le confort de du do­mi­cile et ré­duire la fac­ture d’éner­gie. Une aide fi­nan­cière est en­suite ac­cor­dée pour réa­li­ser ces tra­vaux. Pour une nou­velle construc­tion, on peut se tour­ner vers No­vo­cli­mat. Éco­no­lo­gis offre un ser­vice si­mi­laire pour les lo­ca­taires et pro­prié­taires à re­ve­nu mo­deste. Il per­met de pro­fi­ter gra­tui­te­ment de conseils per­son­na­li­sés et de l’ins­tal­la­tion de ther­mo­stats élec­tro­niques. Il est pos­sible de faire ap­pel à ce ser­vice seule­ment entre sep­tembre et mars. Les dé­tails au www.aee.gouv.qc.ca.

Voi­là­bel­le­lu­ret­te­quel’élec­tri­ci­téest­de­ve­nuel’éner­gie­la­plus­ré­pan­due­pour­chauf­fer­nos ré­si­dences.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.