PLAN­CHERS

Le Nord - - LE PATROUILLEUR -

C’est au coeur du centre-ville de Saint-Jé­rôme que Les Couvre-plan­chers Bé­dard a ou­vert ses portes en juin 1961. Fon­dée par M.Re­né Bé­dard, l’en­tre­prise fa­mi­liale a, au fil des ans, pris de l’ex­pan­sion en fai­sant l’ac­qui­si­tion des im­meubles avoi­si­nants. En 1995, l’en­tre­prise passe aux mains de M.François Bé­dard, fils du fon­da­teur, qui, à titre d’ac­tion­naire unique, a pro­cé­dé à des chan­ge­ments stra­té­giques qui ont per­mis une crois­sance ful­gu­rante. Main­te­nant, lo­ca­li­sée au 768 du bou­le­vard Mon­sei­gneur-Du­bois à Saint-Jé­rôme de­puis 2002, Les Couvre-plan­chers Bé­dard pro­pose, se­lon le voeu du pro­prié­taire, « une salle de montre des plus ten­dances où fi­gure les plus grandes marques et col­lec­tions ».

L’en­tre­pôt du couvre-plan­chers

En 2004, dans le but de ré­pondre à la de­mande de sa clien­tèle di­ver­si­fiée, l’en­tre­prise a ou­vert L’En­tre­pôt du couvre-plan­cher au 965 rue La­belle à Saint-Jé­rôme afin d’of­frir des pro­duits de liquidation à des prix avan­ta­geux. Puis en 2008, une nou­velle suc­cur­sale a été inau­gu­rée à Blain­ville au 75 bou­le­vard des Châ­teaux. Cette der­nière, tout comme la suc­cur­sale et l’en­tre­pôt de Saint-Jé­rôme ré­pond à la de­mande crois­sante de la clien­tèle. Au­jourd’hui, Les Couvre-plan­chers Bé­dard, c’est plus de 50 employés (es) pro­fes­sion­nels qui tra­vaillent de concert afin d’of­frir « un ser­vice hors pair » dans un large ter­ri­toire en­glo­bant les ré­gions des Lau­ren­tides, La­val et Mon­tréal.

Conti­nuel­le­ment s’adap­ter

Quand on de­mande à François Bé­dard d’ex­pli­quer les rai­sons du suc­cès de son en­tre­prise, l’homme d’af­faires jé­rô­mien n’hé­site pas à par­ler d’un sou­ci cons­tant d’être avant-gar­diste. « Des en­tre­prises qui par­viennent à cé­lé­brer leur 50 ans d’exis­tence, il n’y en a pas des tonnes. Si nous sommes par­ve­nus là, c’est sur­tout qu’on a su s’adap­ter aux dif­fé­rents chan­ge­ments. Dans notre do­maine, la mode et l’éco­no­mie sont en per­pé­tuel chan­ge­ment. Nous avons tou­jours sû être avant­gar­distes dans nos fa­çons de faire et nous con­ti­nuons à le faire. De plus, nous nous sommes tou­jours ap­pli­qués à bien trai­ter nos clients et nos four­nis­seurs. La soi­rée de sa­me­di der­nier, c’était une fa­çon pour nous de les re­mer­cier » note M.Bé­dard.

Re­con­nais­sance

Ef­fec­ti­ve­ment, sa­me­di soir, François Bé­dard re­ce­vait pa­rents, amis, di­gni­taires, clients et four­nis­seurs pour une soi­rée re­con­nais­sance. On re­trou­vait no­tam­ment sur place le fon­da­teur, M.Re­né Bé­dard et son épouse, Mme Gi­sèle Bé­dard, de même que le maire de Saint-Jé­rôme, M.Marc Gas­con, et le dé­pu­té de Pré­vost, M.Gilles Robert. La soi­rée a été agré­men­tée du spec­tacle de l’hu­mo­riste Jean-Marc Pa­rent.

De­gau­cheà­droite:MmeJo­séeMé­ti­vie­ret­son­con­joint,M.Fran­çoisBé­dard,pré­sident,Mme Gi­sè­leBé­dard,M.GillesRo­bert,dé­pu­té­deP­ré­vost,M.Re­néBé­dard,fon­da­teur­del’en­tre­prise, M.MarcGas­con,mai­re­deSaint-Jé­rôme,et­sa­con­join­teM­meGi­net­tePi­lon.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.