OB­JEC­TIF DÉ­PAS­SÉ 345 DON­NEURS :

Le Nord - - ACTUALITÉS -

per­sonnes nom­mées par le mi­nistre de la Jus­tice exa­mine alors les can­di­da­tures. Ce co­mi­té est for­mé d’un juge où il y a la va­cance, d’un avo­cat nom­mé après consul­ta­tion du Bar­reau du Québec et d’une per­sonne qui n’est ni juge ni avo­cat. Pour être ad­mis­sible, il faut que les juges soient choi­sis par­mi les avo­cats ayant exer­cé leur pro­fes­sion pen­dant au moins 10 ans (Art. 87 de la

L’ar­ticle 18 du

énu­mère aus­si cer­tains cri­tères pour l’ap­pré­cia­tion de la can­di­da­ture, soit « le de­gré de connais­sance ju­ri­dique de cette per­sonne dans les do­maines du droit dans les­quels le juge exer­ce­ra ses fonc­tions, sa ca­pa­ci­té de ju­ge­ment, sa pers­pi­ca­ci­té, sa pon­dé­ra­tion, son es­prit de dé­ci­sion et la concep­tion qu'elle se fait de la fonc­tion de juge ». Pour ef­fec­tuer cette éva­lua­tion, une ren­contre avec cha­cun des can­di­dats est pré­vue. Par la suite, le co­mi­té sou­met un rap­port au mi­nistre de la Jus­tice qui in­dique les can­di­dats ren­con­trés. Ce rap­port contient éga­le­ment tout com­men­taire que le co­mi­té juge op­por­tun de faire à l’égard des ca­rac­té­ris­tiques par­ti­cu­lières des per­sonnes ju­gées aptes et in­dique si le co­mi­té a des rai­sons de dou­ter que l’état de san­té d’un can­di­dat lui per­mette d’oc­cu­per la charge de juge. Le rôle du co­mi­té se li­mite à in­di­quer au Mi­nistre si une per­sonne est apte ou in­apte à la ma­gis­tra­ture. Le sys­tème ac­tuel est cri­ti­qué par plu­sieurs puis­qu’après la re­mise du rap­port par le co­mi­té, le pro­ces­sus sui­vi par le mi­nistre me­nant à la no­mi­na­tion du juge n’est pas en­ca­dré lé­gis­la­ti­ve­ment. En ef­fet, la loi n’éta­blit pas de règles quant à la mé­thode d’éva­lua­tion du Mi­nistre et le choix s’ef­fec­tue se­crè­te­ment. À cause du ca­rac­tère of­fi­cieux de ce pro­ces­sus, il est fa­cile d’ima­gi­ner des in­fluences po­li­tiques in­dues. Il est donc à sou­hai­ter que le rap­port de la Com­mis­sion Bas­ta­rache pro­po­se­ra des me­sures pour fa­vo­ri­ser une plus grande trans­pa­rence du pro­ces­sus de no­mi­na­tion des juges afin de ré­ta­blir la confiance du pu­blic à cet égard.

De­veau, Bour­geois, Ga­gné, Hé­bert et As­so­ciés

OLLECTE DE SANG DU MAIRE

( ML) La col­lecte de sang du maire de SaintJé­rôme, te­nue les 20 et 21 sep­tembre der­nier, a dé­pas­sé son ob­jec­tif grâce à la gé­né­ro­si­té de 345 don­neurs. L’ob­jec­tif avait été fixé à 320 dons. Réa­li­sée par Hé­ma-Québec, en col­la­bo­ra­tion avec de nom­breux bé­né­voles et la Ville de Saint-Jé­rôme, cette ac­ti­vi­té a connu une fois de plus un grand suc­cès.

De­gau­cheà­droi­te­sur­la­pho­to:Jac­que­li­neGau­thier,res­pon­sa­ble­des­bé­né­voles,MarcGas­con, maire,Ber­nardBou­gie,conseiller,Mar­celLa­chance,conseiller,Mo­ni­quePa­ra­dis,su­per­vi­seure de­sin­fir­mières,etY­vonDo­ré­quie­né­tai­tà­son113edon.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.