L’UNI­VER­SI­TÉ LA­VAL AUG­MENTE SA CONTRI­BU­TION À 375 000 $

L’Uni­ver­si­té La­val conso­lide son ap­pui au dé­ve­lop­pe­ment du Pôle uni­ver­si­taire des Basses-Lau­ren­tides en dou­blant sa contri­bu­tion fi­nan­cière pour les trois pro­chaines an­nées.

Le Nord - - ACTUALITÉS - LA­POINTE MY­CHEL

ÔLE UNI­VER­SI­TAIRE DES

L’in­ves­tis­se­ment at­tein­dra 375 000 $, dont 74 000 $ pour l’ameu­ble­ment et les équi­pe­ments né­ces­saires à la for­ma­tion.

Sta­bi­li­té et dé­ve­lop­pe­ment

Cet ap­pui, qui vient com­plé­ter les in­ves­tis­se­ments dé­jà confir­més en mai der­nier par les trois CLD des Basses-Lau­ren­tides, per­met­tra, nous disent les gens du pôle uni­ver­si­taire, de « com­bler une par­tie du manque à ga­gner afin d’as­su­rer la sta­bi­li­té et le dé­ve­lop­pe­ment des ser­vices of­ferts dans la ré­gion ». Le pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du Pôle, M.Élie Fal­lu, a re­çu avec « beau­coup d’en­thou­siasme » cette nou­velle, an­non­cée par le di­rec­teur gé­né­ral de la for­ma­tion conti­nue à l’Uni­ver­si­té La­val et res­pon­sable des col­la­bo­ra­tions avec le Pôle uni­ver­si­taire des Basses-Lau­ren­tides, M.Guy Mi­neau.

Conso­li­da­tion des ser­vices

« La pé­ren­ni­té fi­nan­cière du Pôle uni­ver­si­taire re­pose d’abord et avant tout sur le mi­lieu qui a su, dès le dé­but, se prendre en main en par­ti­ci­pant à ce pro­jet no­va­teur et en se mo­bi­li­sant ré­cem­ment pour son dé­ve­lop­pe­ment. Cette pé­ren­ni­té doit éga­le­ment s’ap­puyer sur nos par­te­naires uni­ver­si­taires que nous sa­luons pour leur sou­tien cons­tant. L’Uni­ver­si­té La­val va plus loin au­jourd’hui en confir­mant son en­ra­ci­ne­ment dans les Lau­ren­tides et son at­ta­che­ment à notre mi­lieu. Les membres du Pôle uni­ver­si­taire, les étu­diants ain­si que la po­pu­la­tion des Lau­ren­tides en sont gran­de­ment re­con­nais­sants » de com­men­ter Élie Fal­lu à l’an­nonce de la nou­velle.

ASSES

Cette col­la­bo­ra­tion fi­nan­cière ma­jeure concré­tise, nous disent les res­pon­sables de l’ins­ti­tu­tion, l’im­por­tance qu’ac­corde l’Uni­ver­si­té La­val à ce pro­jet ci­toyen. « L’Uni­ver­si­té La­val sou­haite contri­buer à la va­lo­ri­sa­tion de l’en­sei­gne­ment uni­ver­si­taire et à l’aug­men­ta­tion du taux de di­plo­ma­tion uni­ver­si­taire dans la ré­gion » a pré­ci­sé, pour sa part, Guy Mi­neau. « L’Uni­ver­si­té La­val sou­haite aus­si contri­buer à l’es­sor éco­no­mique et so­cial de la ré­gion

AU­REN­TIDES

des Lau­ren­tides grâce à cet ap­pui et par­ti­ci­per ac­ti­ve­ment à l’offre d’en­sei­gne­ment su­pé­rieur. Nous croyons que le Pôle uni­ver­si­taire peut contri­buer au rayon­ne­ment de la ré­gion et à son dé­ve­lop­pe­ment».

Pro­grammes of­ferts

Pour la pre­mière fois, la ré­gion des Lau­ren­tides pro­fi­te­ra dans la pro­chaine an­née des pro­grammes sui­vants : cer­ti­fi­cats en toxi­co­ma­nie, en ges­tion des res­sources hu­maines, en ad­mi­nis­tra­tion des af­faires, en in­for­ma­tique et en culture mu­si­cale, mi­cro­pro­gramme de 1er cycle en in­ter­ven­tion psy­cho­so­ciale et de 2e cycle en ges­tion de pro­jets d’in­gé­nie­rie, et bac­ca­lau­réat com­plet en in­for­ma­tique, sans comp­ter la pour­suite des pro­grammes dé­jà exis­tants et la for­ma­tion sur me­sure en en­tre­prise. Tous ces pro­grammes sont of­ferts par l’un des deux par­te­naires uni­ver­si­taires du Pôle, soit l’Uni­ver­si­té La­val ou l’Uni­ver­si­té de Sher­brooke.

Fa­vo­ri­ser l’ac­ces­si­bi­li­té

Le Pôle uni­ver­si­taire des Basses-Lau­ren­tides, com­po­sé de 40 membres qui pro­viennent des dif­fé­rentes sphères d’ac­ti­vi­té de la ré­gion, a pour mis­sion de fa­vo­ri­ser l’ac­ces­si­bi­li­té et le dé­ve­lop­pe­ment de la for­ma­tion uni­ver­si­taire, dans une pers­pec­tive de dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal et de rayon­ne­ment na­tio­nal et in­ter­na­tio­nal. Le Pôle uni­ver­si­taire a ac­com­pa­gné plus de 750 étu­diants ins­crits dans 26 co­hortes.

Le­pré­si­dentÉ­lieFal­lu.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.