LA FADOQ- LAU­REN­TIDES RÉ­AGIT!

Les di­ri­geants de la FADOQ-Lau­ren­tides ont ré­agi mer­cre­di der­nier à la der­nière ini­tia­tive du Par­ti conser­va­teur qui vise les aî­nés.

Le Nord - - LE PATROUILLEUR -

Au­cune aug­men­ta­tion

(ML) « Des feuillets de son­dage, dis­tri­bués dans des mil­liers de foyers à tra­vers le Ca­na­da, col­portent des in­for­ma­tions er­ro­nées à pro­pos des ac­tions du gou­ver­ne­ment conser­va­teur sur le Sup­plé­ment de Re­ve­nu Ga­ran­ti (SRG) » note M.Mi­chael Le­duc, di­rec­teur ré­gio­nal de l’or­ga­nisme. Se­lon M.Le­duc, dans l’en­voi en ques­tion, on peut y lire que le gou­ver­ne­ment de Ste­phen Har­per a aug­men­té le Sup­plé­ment de Re­ve­nu Ga­ran­ti (SRG), pres­ta­tion des­ti­née aux aî­nés à faible re­ve­nu. « Ce qui est ab­so­lu­ment faux. Les aug­men­ta­tions de 2006 et de 2007 n’avaient pas été faites par les conser­va­teurs, car elles avaient été ac­cor­dées dans le cadre du bud­get du 23 fé­vrier 2005, date à la­quelle ils n’étaient pas en­core au pou­voir. De­puis, au­cune aug­men­ta­tion n’a été al­louée pour les aî­nés à faible re­ve­nu, et ce, mal­gré les ap­pels ré­pé­tés du Ré­seau FADOQ » note Mi­chael Le­duc. Bien au contraire, mal­gré les af­fir­ma­tions, M.Le­duc af­firme que les de­mandes ré­pé­tées de la FADOQ sont de­meu­rées lettre morte. « De­puis le dé­but de l’an­née, le Ré­seau FADOQ de­mande au gou­ver­ne­ment d’aug­men­ter les pres­ta­tions du SRG d’au moins 110 $ de ma­nière à per­mettre aux aî­nés bé­né- fi­ciaires d’avoir un re­ve­nu mi­ni­ma­le­ment égal au seuil de faible re­ve­nu. Or, le Ré­seau FADOQ s’est fait ré­pondre par Mme Diane Ablonc­zy, mi­nistre d’État res­pon­sable des aî­nés, et par Mme Diane Fin­ley, mi­nistre du Dé­ve­lop­pe­ment des Com­pé­tences et Res­sources hu­maines, que le gou­ver­ne­ment conser­va­teur avait dé­jà tout fait pour les aî­nés. Les mi­nistres concer­nées ont non seule­ment re­fu­sé de ren­con­trer le Ré­seau FADOQ qui re­pré­sente plus de 255 000 aî­nés au Québec (17 000 dans les Lau­ren­tides), mais elles n’ont éga­le­ment pas cru bon de lui faire par­ve­nir un ac­cu­sé de ré­cep­tion en bonne et dû forme ». Et Mi­chaël Le­duc de re­prendre : « Le gou­ver­ne­ment conser­va­teur est loin de faire ce qu’il pré­tend pour les aî­nés. Si­non, com­ment ex­pli­quer le fait qu’au Québec 40 000 per­sonnes âgées ayant droit au SRG ne le re­çoivent pas? Com­ment ex­pli­quer que le SRG ne per­met pas à un ci­toyen aî­né d’at­teindre le seuil de faible re­ve­nu? ».

Sauf Ste­phen Har­per

À la ques­tion du son­dage « Qui est sur la bonne voie pour ob­te­nir des ré­sul­tats pour les per­sonnes âgées? », le Ré­seau FADOQ in­vite ci­toyens et or­ga­nismes, sen­si­bi­li­sés par la cause des aî­nés à faible re­ve­nu, à par­ta­ger leur mé­con­ten­te­ment au gou­ver­ne­ment en co­chant n’im­porte quel nom à l’ex­cep­tion de ce­lui de Ste­phen Har­per sur le son­dage lan­cé par ce der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.