POUR­RAIT AL­LER EN AP­PEL SAINT-JÉ­RÔME

D OSSIER SUR L ’ ES­SENCE

Le Nord - - ACTUALITÉS -

(ML)Les au­to­ri­tés de la Ville de Saint-Jé­rôme n’écartent pas la pos­si­bi­li­té d’al­ler en ap­pel de la dé­ci­sion de la Cour su­pé­rieure du Québec dans le dos­sier de l’es­sence. Com­men­tant le re­jet, par la Cour su­pé­rieure du Québec, de la contes­ta­tion de la dé­ci­sion ren­due le 11 juillet 2008 par la Ré­gie de l’éner­gie, le maire de Saint-Jé­rôme, M.Marc Gas­con s’est dit dé­çu de la dé­ci­sion. On se sou­vien­dra que la dé­ci­sion de la Ré­gie im­po­sait une hausse de 0,03 $ du litre d’es­sence aux consom­ma­teurs jé­rô­miens, pour ap­puyer les re­ven­di­ca­tions des dé­taillants d’es­sence. Cette hausse équi­vaut, dit-on du cô­té de la mai­rie, à 3 M$ pour les ci­toyens de SaintJé­rôme. «Nous sommes pré­sen­te­ment à ana­ly­ser les conclu­sions du juge Chré­tien et une ren­contre avec nos procureurs est pré­vue afin d’éva­luer quelles sont nos op­tions dans ce dos­sier, y com­pris celle de por­ter cette cause en ap­pel» de dire M.Gas­con.

20 000 si­gna­tures

Du cô­té des au­to­ri­tés de Saint-Jé­rôme, on tient à rap­pe­ler que ce sont plus de 20 000 pé­ti­tion­naires qui ont ap­puyé en 2009 le maire Gas­con et son ad­mi­nis­tra­tion dans leurs re­ven­di­ca­tions concer­nant ce dos­sier. Par ailleurs, le pre­mier ma­gis­trat a te­nu à dé­non­cer, une fois de plus, la loi qui oc­troie à la Ré­gie de l’éner­gie des pou­voirs qu’elle uti­lise pour fa­vo­ri­ser une rente aux dé­taillants d’es­sence in­dé­pen­dants sur le ter­ri­toire de Saint-Jé­rôme. «Il est clair qu’il y a in­con­grui­té de la part de la Ré­gie en ce qui a trait à la pro­tec­tion des consom­ma­teurs. Pour nous, une seule ave­nue nous a dic­té notre che­min dans cette dé­marche, soit la dé­fense des in­té­rêts des ci­toyens jé­rô­miens d’abord et avant tout », a conclu Marc Gas­con.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.