LA FI­NAN­CIÈRE AGRI­COLE DRESSE UN BI­LAN PO­SI­TIF

La Fi­nan­cière agri­cole du Québec dresse un bi­lan po­si­tif de ses ac­ti­vi­tés en ma­tière de fi­nan­ce­ment et d’as­su­rance au­près des en­tre­prises agri­coles de la ré­gion des Lau­ren­tides.

Le Nord - - ACTUALITÉS - LA­POINTE MY­CHEL

« Ce bi­lan té­moigne de l’im­por­tance de l’ac­com­pa­gne­ment de La Fi­nan­cière agri­cole au­près des en­tre­pre­neurs agri­coles de la ré­gion et de son en­ga­ge­ment à les sou­te­nir avec ef­fi­ca­ci­té et ef­fi­cience. Par ses in­ter­ven­tions struc­tu­rantes, La Fi­nan­cière agri­cole exerce un rôle ma­jeur, à la fois comme par­te­naire stra­té­gique des en­tre­pre­neurs agri­coles et par­te­naire d’af­faires des pe­tites et moyennes en­tre­prises agroa­li­men­taires » éva­lue M.Jacques Brind‘ Amour, pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de La Fi­nan­cière agri­cole du Québec.

240 mil­lions $

Dans la ré­gion des Lau­ren­tides, on compte 1 448 ex­ploi­ta­tions agri­coles. Celles-ci gé­nèrent des ventes an­nuelles de 240 mil­lions de dol­lars. Les prêts consentis par La Fi­nan­cière agri­cole re­pré­sentent, pour 2009-2010, 34 mil­lions de dol­lars. De ce mon­tant, 27 mil­lions $ ont été oc­troyés à des en­tre­prises lai­tières, hor­ti­coles, cé­réa­lières et avi­coles. Pour sa part, le vo­lume de fi­nan­ce­ment fo­res­tier a at­teint

Contexte exi­geant

712 000 $, soit 420 000 $ de plus que l’an­née pré­cé­dente. En outre, au cours de 2009-2010, La Fi­nan­cière agri­cole est in­ter­ve­nue di­rec­te­ment pour ap­puyer fi­nan­ciè­re­ment 11 jeunes de la ré­gion dans leur pro­jet d’éta­blis­se­ment ou de dé­mar­rage en agri­cul­ture. Les aides fi­nan­cières ac­cor­dées ont to­ta­li­sé plus de 307 000 dol­lars. À ce­la s’ajoutent des ta­ri­fi­ca­tions avan­ta­geuses dans l’ap­pli­ca­tion des autres pro­grammes, no­tam­ment au cha­pitre du fi­nan­ce­ment et du Pro­gramme d’as­su­rance sta­bi­li­sa­tion des re­ve­nus agri­coles (ASRA). Les en­tre­prises agri­coles de plu­sieurs sec­teurs ont dû com­po­ser, dans la der­nière an­née, avec un contexte éco­no­mique exi­geant, no­tam­ment cau­sé par des prix de mar­ché à la baisse et la re­mon­tée du dol­lar ca­na­dien, ne manque pas de rap­pe­ler M.Luc De Grâce, di­rec­teur ré­gio­nal de La Fi­nan­cière agri­cole du Québec. Ain­si, 20,6 mil­lions de dol­lars ont été al­loués aux pro­duc­teurs de la ré­gion. Plus spé­ci­fi­que­ment, des contri­bu­tions gou­ver­ne­men­tales de 1,7 mil­lion $ pro­viennent du pro­gramme Agri-in­ves­tis­se­ment. Les in­ter­ven­tions du pro­gramme Agris­ta­bi­li­té au­près des par­ti­ci­pants de la ré­gion sont, quant à elles, de l’ordre de 6,2 mil­lions de dol­lars. En plus, des com­pen­sa­tions de 11,3 mil­lions ont été ver­sées en ASRA, prin­ci­pa­le­ment pour le sec­teur bo­vin.

Condi­tions cli­ma­tiques

dé­fa­vo­rables

Par ailleurs, des condi­tions cli­ma­tiques dé­fa­vo­rables ont af­fec­té cer­taines pro­duc­tions. Ain­si, par l’in­ter­mé­diaire du Pro­gramme d’as­su­rance ré­colte ( ASREC), des in­dem­ni­tés de plus de 1,3 mil­lion de dol­lars ont été ac­cor­dées, prin­ci­pa­le­ment pour les cultures lé­gu­mières, four­ra­gères et cé­réa­lières.

On­pro­duit­dans­lesLau­ren­ti­des­de­très­bons­fro­mages.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.