UN CA­MION HEURTE LE VIA­DUC DE MAR­TI­GNY À SAINT- JÉ­RÔME

( DR) La Sûreté du Québec est à la re­cherche d’un ca­mion de di­men­sion hors normes qui au­rait ac­cro­ché le via­duc de Mar­ti­gny, sur l’au­to­route 15, en di­rec­tion nord, à la hau­teur de SaintJé­rôme jeu­di der­nier en ma­ti­née.

Le Nord - - LE PATROUILLEUR -

« Nous na­geons pré­sen­te­ment dans le mys­tère à sa­voir qui a pu bien ac­cro­cher ce pont. Tou­te­fois, nous sommes presque as­su­rés que le vé­hi­cule qui a cau­sé les dom­mages est un ca­mion hors normes», dé­clare l’agente d’in­for­ma­tions du mi­nis­tère des Tran­sports du Québec (MTQ), Claude Oui­met. Quatre ou cinq mor­ceaux de bé­ton d’une di­men­sion pou­vant al­ler jus­qu’à un pied de long se se­raient dé­cro­chés du via­duc lorsque le vé­hi­cule l’a ac­cro­ché. Deux voi­tures ont par la suite heur­té ces dé­bris cau­sant à cha­cune des dom­mages to­ta­li­sant 2 000 $. Le via­duc du bou­le­vard du Grand-Hé­ron a un dé­ga­ge­ment en hau­teur d’en­vi­ron 4.34 mètres tan­dis que ce­lui qui se trouve à deux ki­lo­mètres plus loin (de Mar­ti­gny) a un dé­ga­ge­ment de 4.9.

Deux hy­po­thèses

plau­sibles

Quelques hy­po­thèses semblent réa­listes, se­lon le MTQ. D’une part, le vé­hi­cule pour-

Tra­vaux d’ur­gence

rait pro­ve­nir de Saint-Co­lom­ban, ce qui si­gni­fie qu’il au­rait évi­té le via­duc du Grand-Hé­ron. D’autre part, il se peut qu’il ait pris la sor­tie 41, s’est di­ri­gé vers le Bou­le­vard In­dus­triel et a re­pris l’au­to­route 15 juste avant le via­duc De Mar­ti­gny. «Il est dif­fi­cile pour nous de sa­voir par quel che­min le ca­mion est pas­sé, car nous ne dé­te­nons pas as­sez d’in­for­ma­tions à son su­jet», ex­plique ma­dame Oui­met. Dès l’ar­ri­vée des employés du MTQ sur les lieux vers 11 heures, des mor­ceaux me­na­çaient de tom­ber. Les voies de droite et du centre de l’au­to­route 15 Nord ont été fer­mées à la cir­cu­la­tion afin d’exé­cu­ter des tra­vaux de dé­la­mi­nage sur le via­duc. Des in­gé­nieurs ont éga­le­ment été dé­pla­cés sur les lieux afin d’ins­pec­ter la struc­ture. Ils ont consta­té qu’elle n’était pas at­teinte. «L’opé­ra­tion de dé­la­mi­nage consiste en fait à grat­ter le bé­ton qui se trouve à la sur­face ( bé­ton es­thé­tique) et, par la suite, de ré­pa­rer la struc­ture » , ex­plique ma­dame Oui­met. Du 17 au 30 oc­tobre pro­chain, la Sûreté du Québec por­te­ra une at­ten­tion par­ti­cu­lière au poids ain­si qu’à la di­men­sion des ca­mions lourds sur les au­to­routes 15, 50 et 640.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.