JEUNE HOMME MORT SUR L’A- IDEN­TI­FIÉ

L’homme qui a été frap­pé mor­tel­le­ment le 11 oc­tobre der­nier, vers 20 h 45, sur l’au­to­route 15 au ki­lo­mètre 69 a été iden­ti­fié grâce à ses em­preintes di­gi­tales. Il s’agit de Jor­dan De­pa­ties Sher­mann, âgé de 18 ans, un ré­si­dant de Sainte-Adèle.

Le Nord - - LE PATROUILLEUR - RI­CHER DA­VID

La po­lice dé­tient main­te­nant plus de dé­tails concer­nant l’ac­ci­dent. En fait, un pre­mier ap­pel avait été lo­gé à la cen­trale de po­lice. Le ci­toyen di­sait avoir vu quel­qu’un mar­cher en di­rec­tion nord sur le bord de l’au­to­route. Quelques mi­nutes plus tard, un conduc­teur té­lé­pho­nait la po­lice di­sant avoir frap­pé un in­di­vi­du qui mar­chait, cette fois, en di­rec­tion sud dans la voie de gauche. L’homme était vê­tu de vê­te­ments noirs lors de l’in­cident. «Lorsque les po­li­ciers ont ap­pro­ché le corps de la vic­time, une odeur d’al­cool se dé­ga­geait de sa bouche. Une prise de sang a été ef­fec­tuée sur le corps afin de sa­voir si le jeune homme a consom­mé de l’al­cool», dé­clare le porte-pa­role de la Sûreté du Québec, Guy Brière. Lorsque l’iden­ti­té de la vic­time a été connue, les po­li­ciers se sont ren­dus chez ses pa­rents pour leur an­non­cer la triste nou­velle. Après avoir ren­con­tré les proches, la SQ est in­ca­pable d’ex­pli­quer les rai­sons qui ont pous­sé De­pas­ties à mar­cher sur l’au­to­route. « Il ne sem­blait pas avoir de graves pro­blèmes dans sa vie. De plus, ce n’était pas un jeune homme qui avait des idées sui­ci­daires, se­lon ses pa­rents», ex­plique mon­sieur Brière. Quatre per­sonnes, soit le conduc­teur, son épouse ain­si que leurs deux en­fants se trou­vaient à l’in­té­rieur de la Su­ba­ru 2010 qui a heur­té à mort le jeune homme. Le conduc­teur est un mé­de­cin de la ré­gion de Mon­tréal. Ils se sont en fait ca­chés der­rière les dalles de bé­ton qui per­mettent une meilleure sé­cu­ri­té tant aux pié­tons qu’aux voi­tures qui cir­culent dans ce coin. En plus d’uti­li­ser des ci­trouilles, les jeunes ont éga­le­ment trans­por­té sur les lieux deux mor­ceaux de ci­ment me­su­rant un pied par huit pouces cha­cun. Ces der­niers n’ont tou­te­fois pas été lan­cés par-des­sus bord.

La po­lice en­quête

La Sûreté du Québec porte ac­tuel­le­ment une at­ten­tion par­ti­cu­lière aux ponts qui en­jambent l‘au­to­route. Les via­ducs du Grand-Hé­ron, de la Sa­lette ain­si que de Mar­ti­gny sont sous haute sur­veillance par les po­li­ciers.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.