CÉ­LÉ­BRER L’HAL­LO­WEEN EN TOUTE SÉ­CU­RI­TÉ

L’Hal­lo­ween est le temps ma­gique de l’an­née où les en­fants se dé­guisent avec des cos­tumes ma­gni­fiques et ex­tra­va­gants pour se cher­cher des sacs pleins de frian­dises.

Le Nord - - LE PATROUILLEUR -

L’Hal­lo­ween est vrai­ment pour les en­fants et ils de­vraient par­ti­ci­per à tous ses as­pects tels que la dé­co­ra­tion de leur mai­son et le choix de leurs cos­tumes.

Cos­tumes sé­cu­ri­taires

La concep­tion d’un déguisement créa­tif ne si­gni­fie pas qu’il faut ou­blier de prendre des me­sures sé­cu­ri­taires. La soi­rée du 31 oc­tobre peut être froide, donc as­su­rez-vous que les cos­tumes soient as­sez amples pour être por­tés par-des­sus des vê­te­ments chauds, mais ni en­com­brants ni trop longs pour évi­ter que les en­fants tré­buchent. Les en­fants de­vraient chaus­ser des sou­liers confor­tables pour la marche. Faites le choix de cos­tumes aux cou­leurs vives pour qu’ils soient vi­sibles aux yeux des au­to­mo­bi­listes. Ajou­tez ou in­cor­po­rez du ru­ban phos­pho­res­cent aux cos­tumes pour ac­croître leur vi­si­bi­li­té. Le ma­quillage et la pein­ture pour le vi­sage sont plus sé­cu­ri­taires que les masques, car ces der­niers peuvent ré­duire la vi­si­bi­li­té et la res­pi­ra­tion. Les épées, les cou­teaux et les ac­ces­soires sem­blables de­vraient être fa­bri­qués avec des ma­té­riaux souples et flexibles. Cher­chez des cos­tumes qui ont des barbes et des per­ruques por­tant une éti­quette «ré­sis­tant aux flammes» - les meilleurs cos­tumes sont confec­tion­nés en ny­lon ou en po­ly­es­ter épais. Ré­sis­tant aux flammes ne si­gni­fie pas «à l’épreuve du feu». Évitez le port des cos­tumes aux manches ou aux jupes amples pour mi­ni­mi­ser le contact avec les chan­delles et autres sources de cha­leur. Des cos­tumes fa­bri­qués d’un tis­su lé­ger brûlent plus ra­pi­de­ment lors­qu’ils sont ex­po­sés aux sources de cha­leur. Ré­flé­chis­sez-y à deux fois avant de chan­ger la cou­leur de vos yeux à l’aide de len­tilles cor­néennes cos­mé­tiques. On ne de­vrait se ser­vir de len­tilles cos­mé­tiques que sous la sur­veillance d’un pro­fes­sion­nel en soins ocu­laires. De plus, les len­tilles ne de­vraient être por­tées que pour de très brèves pé­riodes de temps. Il ne faut ja­mais les por­ter pen­dant le som­meil et il est dé­con­seillé de par­ta­ger des len­tilles avec d’autres per­sonnes.

Dé­co­rez votre mai­son

En dé­co­rant votre mai­son vous in­di­quez aux autres en­fants que vous cé­lé­brez l’Hal­lo­ween. Les en­fants trop jeunes pour cou­rir l’Hal­lo­ween peuvent se dé­gui­ser et ai­der leurs pa­rents à dis­tri­buer les frian­dises. Les jeunes en­fants ne de­vraient ja­mais dé­cou­per les ci­trouilles, donc lais­sez-les des­si­ner le vi­sage de la ci­trouille. As­su­rez-vous que votre mai­son soit un en­droit sé­cu­ri­taire pour les jeunes. En­le­vez tous les ob­jets qui peuvent faire tré­bu­cher et tom­ber les en­fants aux alen­tours de votre mai­son. Al­lu­mez vos lu­mières ex­té­rieures pour que les en­fants sachent qu’ils peuvent ve­nir chez vous.

Le­sen­fants­doi­vent­pou­voir­pas­serl’Hal­lo­wee­nen­sé­cu­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.