CINQ PORTES SUR UNE BASE DE

Smart vient d’an­non­cer of­fi­ciel­le­ment que sa di­vi­sion USA s’ap­prê­tait à lan­cer un mo­dèle 5 portes sur son mar­ché lo­cal d’ici 15 mois. Plus sur­pre­nant, ce se­ra sur une base de Nis­san Mi­cra.

Le Nord - - AUTOMOBILES CUVÉE 2011 -

On le sait, Smart n’a pas en­core fait d’adeptes aux Etats-Unis, la Fort­wo peine à sé­duire les clients mais éga­le­ment à convaincre de res­ter au sein de la marque lorsque ceux-ci ce sont lais­sés al­ler à en ac­qué­rir une. Ma­ni­fes­te­ment, le ga­ba­rit de la Fort­wo est trop étroit pour s’adap­ter au mar­ché amé­ri­cain. Smart USA vient donc d’an­non­cer of­fi­ciel­le­ment qu’un mo­dèle 5 portes (Seg­ment B) al­lait être pro­duit et com­mer­cia­li­sé uni­que­ment au sud de notre fron­tière sur la pla­te­forme d’une Nis­san qui ne peut être que la Mi­cra. C’est d’ailleurs de cette base que sont par­tis les illus­tra­teurs d’Au­to­car pour ima­gi­ner cette fu­ture For­four ex­clu­si­ve­ment amé­ri­caine. Ro­ger Penske qui dis­tri­bue Smart aux USA ad­met qu’il ré­clame de­puis tou­jours une au­to plus grande pou­vant ac­cep­ter plus de pas­sa­gers. Ce mar­ché avec Nis­san va lui per­mettre de pro­po­ser un tel vé­hi­cule dans ces 75 conces­sions. La seule inconnue est de sa­voir à quel point l’es­prit Smart est so­luble dans la Mi­cra ?

Près de 90% des 1600 per­sonnes in­ter­ro­gées ont dé­cla­ré qu’ils ne ré­di­geaient pas de mes­sage texte sur leur té­lé­phone por­table alors qu’ils étaient au vo­lant. Moins de 20% ont tou­te­fois in­di­qué que l’ajus­te­ment de la ra­dio était une source de distraction. Soixante pour cent des conduc­teurs ont ad­mis ajus­ter leur iPod ou la ra­dio der­rière le vo­lant. La porte-pa­role de la com­pa­gnie Sas­kia Ma­the­son a dé­cla­ré que le son­dage dé­mon­trait que les Ca­na­diens ne sont pas conscients des sources de distraction pos­sible et que ce­la entraîne une conduite dan­ge­reuse sur la route. Se­lon les don­nées d’All­state, huit col­li­sions sur dix au Ca­na­da sont pro­vo­quées par une conduite dis­traite. Dé­ta­cher ses yeux de la route pen­dant cinq se­condes lors­qu’on conduit à 90 ki­lo­mètres/heure re­vient à conduire aveu­glé­ment pen­dant un tra­jet équi­va- Les­sou­ces­de­dis­trac­tion­sont nom­breuses pour­le­sau­to­mo­bi­listes.

ParBe­noitC­har­rette

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.