« L’HEURE

Le Nord - - POINT DE VUE -

(M.L.) « On ne peut plus conti­nuer à mettre toute la pres­sion sur les or­ga­nismes com­mu­nau­taires qui s’oc­cupent des plus dé­mu­nis avec des moyens très li­mi­tés. Alors que la po­pu­la­tion aug­mente, les be­soins sont énormes en san­té. Le centre hos­pi­ta­lier ré­gio­nal manque de res­sources et nos groupes com­mu­nau­taires sont sol­li­ci­tés par des be­soins criants » éva­lue Gilles Robert. Le dé­pu­té de Pré­vost y al­lait de cette dé­cla­ra­tion ré­cem­ment alors qu’il par­ti­ci­pait à la Nuit des sans-abris à Saint-Jé­rôme, Pour le dé­pu­té, « le temps est ve­nu de faire pres­sion au­près du gou­ver­ne­ment pro­vin­cial afin de cor­ri­ger les pro­fonds re­tards bud­gé­taires en san­té et ser­vices so­ciaux

dans les Lau­ren­tides ». À ses yeux, « on ne peut se ca­cher la tête dans le sable. On doit iden­ti­fier les pro­blèmes, on doit les nom­mer et prendre les moyens pour les com­battre. » « L’heure est à la mo­bi­li­sa­tion et ce­la concerne les élus, le monde com­mu­nau­taire, le sec­teur des af­faires, le mi­lieu de l’édu­ca­tion, les syn­di­cats, etc. Si la ré­gion de Saint-Jé­rôme a vé­cu sa sixième édi­tion de la Nuit des sans-abris, c’est parce qu’il y a des gens qui souffrent et qui sont dans le be­soin. Il faut pas­ser des pa­roles aux actes » consi­dère Gilles Robert.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.