15 ANS D’EXIS­TENCE

Le Nord - - POINT DE VUE -

Diane Poi­rier est la Grande Soeur de Ca­the­rine Ché­nier. Elles sont ju­me­lées de­puis neuf ans. Pen­dant les douze pre­miers mois, ma­dame Poi­rier et Ca­the­rine se voyaient toutes les se­maines. Par la suite, les ren­contres se sont éche­lon­nées sur deux se­maines. « Quand on se voit, c’est pen­dant une jour­née en­tière. On fait des pein­tures ou en­core on par­ti­cipe à des pro­jets» ex­plique la Grande Soeur, avec une joie pal­pable. Ce genre de ren­contres per­met, au­tant du cô­té de l’adulte que du cô­té de l’en­fant, d’en ap­prendre da­van­tage sur la vie. «Avec le temps, j’ai ap­pris à lâ­cher prise et à de­ve­nir moins sur­pro­tec­trice», dé­clare Poi­rier, éga­le­ment membre du d’ad­mi­nis­tra­tion. Quand à la Pe­tite Soeur Ca­the­rine, elle avoue que ce ju­me­lage lui « donne une chance de s’épa­nouir da­van­tage». « D’ailleurs, je suis plus pa­tiente que dans le pas­sé», ajoute-t-elle. Le but de l’agence des Grands Frères et Grandes Soeurs de St-Jé­rôme est d’of­frir aux jeunes en quête de mo­dèle des pro­grammes de men­to­rat ba­sés sur une re­la­tion hu­maine pri­vi­lé­giée et si­gni­fi­ca­tive avec un adulte bé­né­vole. De plus, cet or­ga­nisme per­met aux Pe­tits Frère ou aux Pe­tites Soeurs de dé­ve­lop­per une meilleure es­time de soi, pré­ve­nir la dé­lin­quance, sti­mu­ler l’in­té­rêt pour l’école et leur of­frir des men­tors dé­voués pour les gui­der dans la vie de tous les jours.

Diane conseil L’agence des GFGS de la Porte du Nord a été fon­dée en oc­tobre 1995. La créa­tion de l’or­ga­nisme jé­rô­mien dé­coule d’une étude réa­li­sée en 1991 qui por­tait sur la mo­no­pa­ren­ta­li­té pour le ter­ri­toite du CLSC Ar­thur-Buies. À l’ori­gine, le mou­ve­ment a vu le jour auX État-Unis, en 1903, sous l’ap­pel­La­tion « Big Bro­thers of Ame­ri­ca ». Un groupe d’hommes se pré­oc­cu­pait du taux éle­vé des cas de dé­lin­quances ju­vé­niles ob­ser­vés chez les en­fants pro­ve­nant des fa­milles mo­no­pa­ren­tales. Par la suite, le mou­ve­ment s’est éten­du à l’ex­té­rieur des fron­tières amé­ri­caines. Au Québec, les GFGS ont été créés en 1975. De nos jours, on compte 140 agences au Ca­na­da, dont 18 des­servent les fa­milles qué­bé­coises. Les «GFGS de la Porte du Nord » sont au ser­vice des fa­milles de la MRC Ri­vière Nord ain­si que des ré­gions de St-Ca­nut, de St-Co­lom­ban et de St-Jan­vier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.