LA NIS­SAN LEAF : IM­PRES­SION­NANTE!

Na­sh­ville, Ten­nes­see – C’est un tra­vail de longue ha­leine, mais Nis­san est fin prête à en­trer dans l’ère des voi­tures élec­triques.

Le Nord - - COMMUNAUTAIRE - CHAR­RETTE BE­NOIT

Plus d’une di­zaine de pro­to­types ont pré­cé­dé l’ul­time mo­dèle de pro­duc­tion; à comp­ter de dé­cembre, aux États-Unis, et l’au­tomne pro­chain, au Ca­na­da, les au­to­mo­bi­listes pour­ront se pré­sen­ter chez les conces­sion­naires Nis­san et faire l’achat d’un vé­hi­cule à 100 % élec­trique. C’est un pas en avant pour l’in­dus­trie de l’au­to­mo­bile qui concré­tise au compte-gouttes son dé­sir de rou­ler sans pé­trole. Et Nis­san a très bien fait ses de­voirs. Plus de 20 000 per­sonnes ont dé­jà le­vé la main aux États-Unis pour se por­ter ac­qué­reur d’une Leaf; ce fai­sant, la pro­duc­tion ini­tiale pro­ve­nant du Ja­pon, qui s’élève à 20 000 exem­plaires, se­ra pra­ti­que­ment ven­due d’avance. C’est aus­si ce qui ex­plique que le Ca­na­da ver­ra la Leaf seule­ment à l’au­tomne 2011, le temps que le rythme de pro­duc­tion de l’usine ja­po­naise grimpe à 300 000 exem­plaires par an­née d’ici 2013. Phy­si­que­ment, la Leaf est une ber­line qui re­pose sur un châs­sis al­lon­gée de la Nis­san Ver­sa. Comme il n’y a pas de mo­teur à com­bus­tion in­terne, le sous-châs­sis est mo­di­fié pour ac­cep­ter les 250 ki­los de bat­te­ries li­thium-ion qui se logent sous le siège du conduc­teur jus­qu’au pas­sa­ger ar­rière. L’es­pace est gé­né­reux, et le coffre est vaste. La sil­houette est un mé­lange de Ver­sa et de Nis­san Juke avec ses phares pro­émi­nents à l’avant qui servent à pour­fendre le vent pour di­mi­nuer le bruit sur les ré­tro­vi­seurs ex­té­rieurs. Pour le mo­ment, il est trop tôt pour don­ner un prix ca­na­dien. Mais Nis­san a an­non­cé que la Leaf se­ra en vente à 32 780 $ aux États-Unis. Pour ce qui est de la ver­sion ca­na­dienne, elle re­ce­vra un en­semble d’ac­ces­soires pour l’hi­ver (sièges chauf­fants, chauf­fage des bat­te­ries) qui se­rait li­vré de sé­rie. On éva­lue à en­vi­ron 2 000 $ le prix de­man­dé pour cet en­semble sup­plé­men­taire.Au Québec, les ache­teurs d’une Leaf au­ront droit à un cré­dit d’im­pôt de 8 000 $ du gou­ver­ne­ment pro­vin­cial. Nis­san four­nit un char­geur de base à 120 volts que vous pou­vez bran­cher dans une prise mu­rale or­di­naire. Tou­te­fois, les bat­te­ries com­plè­te­ment à plat met­tront 20 heures à se re­char­ger. Pour 2 000 $, Nis­san of­fri­ra un sys­tème de re­charge qui s’ali­ment à même une prise de 240 volts et met­tra entre 7 et 8 heures pour re­char­ger des bat­te­ries à plat. Nis­san an­nonce une au­to­no­mie de 160 ki­lo­mètres sur des bat­te­ries à pleine ca­pa­ci­té. Si vous êtes dans la cir­cu­la­tion ou dans la froi­deur de l’hi­ver, cette au­to­no­mie se­ra ré­duite à 110 ki­lo­mètres en­vi­ron. Pour ce qui est de la ga­ran­tie sur les bat­te­ries, elle est de 8 ans ou 160 000 ki­lo­mètres, et, comme elles sont for­mées de 48 mo­dules in­di­vi­duels, si un pro­blème sur­ve­nait avec la bat­te­rie, Nis­san peut rem­pla­cer les mo­dules un à la fois au be­soin. La Leaf voit la puis­sance de son mo­teur élec­trique ache­mi­née aux roues avant. La puis- sance du mo­teur élec­trique est de 80 ki­lo­watts ou l’équi­valent de 107 che­vaux, et le couple, fac­teur dé­ter­mi­nant du plai­sir de conduire de cette ber­line, est de 206 livres-pieds. La puis­sance est ex­cel­lente et vous per­met de cou­vrir un 0 à 100 km/h en moins de 10 se­condes et d’at­teindre une vi­tesse maxi­male de 140 km/h. Vous n’avez donc au­cun pro­blème à suivre la cir­cu­la­tion sur l’au­to­route.Après notre dé­part du siège so­cial de Nis­san Amé­rique, près de Na­sh­ville, nous en­tre­pre­nons une pre­mière ran­don­née de 50 ki­lo­mètres avec une pleine charge des bat­te­ries. Na­tu­rel­le­ment, c’est le si­lence de rou­le­ment qui im­pres­sionne. Pour bien si­gna­ler aux gens que le vé­hi­cule est en marche, Nis­san a sui­vi la mé­thode de l’or­di­na­teur. En ap­puyant sur le dé­mar­reur à bou­ton-pous­soir, une pe­tite mu­sique se met à marche, et le ta­bleau de bord, sem­blable à l’écran d’un té­lé­phone in­tel­li­gent, se met en marche. Pour ne pas dé­ran­ger les ha­bi­tudes des conduc­teurs, l’uti­li­sa­tion du mo­teur élec­trique se fait au moyen d’un le­vier au plan­cher, à l’image de la boîte de vi­tesses au­to­ma­tique. Vous avez trois po­si­tions : marche ar­rière, neutre et marche avant; et si vous ap­puyez sur le bou­ton bleu sur le des­sus, vous êtes en po­si­tion sta­tion­ne­ment, simple, fa­cile et d’uti­li­sa­tion in­tui­tive. Nis­san a même ajou­té un mode Eco qui per­met de li­mi­ter la puis­sance des ac­cé­lé­ra­tions, de maxi­mi­ser la ré­cu­pé­ra­tion de l’éner­gie au frei­nage et d’ajou­ter 10 % d’au­to­no­mie aux bat­te­ries.

LaNis­sanLeaf

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.