Vi­prox

Avoir une as­su­rance pour des cel­lules saines

Le Nord - - POINT DE VUE -

Robert Gau­thier, pré­sident de la com­pa­gnie Nu­traxis in­ter­na­tio­nal, a pour mo­ti­va­tion de for­mu­ler des pro­duits qui ont pour mis­sion de maxi­mi­ser la san­té. Pour lui et son équipe, il n’y a pas de ma­la­die comme tel, seule­ment une dys­fonc­tion cel­lu­laire, sa­chant que notre corps fait tout pour de­meu­rer en san­té. Lors­qu’on donne à notre corps les bons sub­strats ( nu­tri­ments), nous créons une san­té cel­lu­laire. Les pro­duits de la com­pa­gnie Nu­traxis, ne traitent pas les symp­tômes ou les ma­la­dies mais re­créer la san­té cel­lu­laire, en don­nant ce que la cel­lule a be­soin pour com­men­cer le pro­ces­sus de gué­ri­son, aus­si simple que ce­la! Les sub­strats que la com­pa­gnie Nu­traxis offre, sont com­bi­nés dans une trousse nom­mé Vi­prox, thé­ra­pie bre­ve­tée, prou­vée et sé­cu­ri­taire pour ai­der notre corps à main­te­nir ou re­trou­ver une san­té cel­lu­laire.

Dans cette trousse, vous re­trou­vez trois pro­duits :

- Une Vie : eau spé­cial et ul­tra hy­dra­tante per­met­tant une meilleure ab­sorp­tion des nu­tri­ments; amé­lio­rant l’échange cel­lu­laire et l’ef­fi­ca­ci­té mé­ta­bo­lique.

- Tryo­zyme : en­zymes mas­ti­cables ( de grains ger­més), pro­cé­dé dé­li­cat de ger­mi­na­tion sans cha­leur qui maxi­mise l’aug­men­ta­tion des en­zymes di­ges­tives. Cette tech­no­lo­gie unique per­met l’as­si­mi­la­tion des ali­ments tout en dou­ceur, fa­vo­ri­sant une meilleure di­ges­tion et un en­vi­ron­ne­ment al­ca­lin, cor­rige les ca­rences nu­tri­tion­nelles, ré­gu­la­rise le sys­tème in­tes­ti­nal et contri­bue à ré­gu­la­ri­ser l’in­dex gly­cé­mique.

- GSH complex : for­mule tri-pep­tide à par­tir de pe­tit-lait, acides ami­nés requis pour la crois­sance et la main­te­nance du corps hu­main. Le GSH complex : est une nour­ri­ture de base nous ai­dant à pro­duire du glu­ta­thion, aus­si connu comme ‘’ le maître an­ti­oxy­dant du corps’’, ain­si qu’un agent cu­ra­tif im­por­tant. Cette pro­téine se pro­duit na­tu­rel­le­ment dans le corps, a un rôle im­por­tant à jouer dans la pro­tec­tion des cel­lules, contre le vieillis­se­ment et la ma­la­die. *** Plu­sieurs études cor­ro­borent dé­jà ces faits qu’un ni­veau éle­vé de glu­ta­thion par exemple, per­met au corps d’avoir une meilleure pro­tec­tion contre l’ap­pa­ri­tion de can­cer, ma­la­dies du coeur, vieillis­se­ment pré­ma­tu­ré, ma­la­dies au­toim­munes et chro­niques. Voi­là c’était la trousse Vi­prox, un ou­til de base vous per­met­tant d’as­su­rer des condi­tions fa­vo­rables au dé­ve­lop­pe­ment et au main­tien cel­lu­laire sain de votre or­ga­nisme, fa­vo­ri­sant ain­si une san­té op­ti­male. Je fi­ni cette chro­nique avec un ex­trait d’un té­moi­gnage d’une dame consom­mant les pro­duits de Nu­traxis.

Rose une dame d’ici. À 15 ans, j’ai eu une tu­ber­cu­lose, à 26 ans j’ai été opé­ré pour une tu­meur sur un ovaire qui était tu­ber­cu­leux. Vers l’âge de 55 ans j’ai eu un can­cer du sein et des gan­glions. À 80 ans, j’ai eu un autre can­cer dans l’autre sein, j’étais cer­taine que c’était ma fin, je voyais tout en noir, j’étais dé­pri­mée… J’ai vu l’an­nonce du GSH Complex à la té­lé­vi­sion, m’a vie a chan­gé… suite à sa consom­ma­tion ma pen­sée n’était plus la même, j’avais plus d’éner­gie, j’étais plus po­si­tive et j’avais même plus de créa­ti - vi­té, j’avais en­vie de vivre. Mon bras que j’avais de la mi­sère à bou­ger et qui m’em­pê­chait de faire mon passe-temps fa­vo­ri, s’est mis à fonc­tion­ner. De­puis, je me suis re­mise à peindre, j’ai mon école de pein­ture, je jar­dine, je fais du bé­né­vo­lat, j’aide mon ma­ri dans son en­tre­prise, mes jour­nées com­mencent à 5h30 et je ter­mine très tard. Je suis très heu­reuse, je suis dans ma 83ème an­née. Rose Si­mard Pointe-aux-Trembles

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.