UN AR­TISTE DE TERRE

Le Nord - - DIVERTISSEMENT ET CULTURE -

Écrit d’abord en fran­çais et tra­duit en an­glais, le bou­quin d’en­vi­ron 200 pages, rem­pli de photos, couvre plus de 50 ans de re­cherches et d’ex­pé­ri­men­ta­tions en ce qui a trait à la cé­ra­mique. Dans ce livre, l’au­teur illustre ses créa­tions ar­tis­tiques fa­bri­quées à l’aide de la po­te­rie. On y re­trouve éga­le­ment des sculp­tures et des livres-ob­jets, des plaques mu­rales peintes ou des­si­nées par Alain-Marie Trem­blay. De plus, il pré­sente une de ses nou­veau­tés; le ma­té­riau bé­ton­nique. «Il s’agit en fait d’une ma­tière dont j‘ai in­ven­té. Ce ma­té­riau n’est qu’une cé­ra­mique qui ré­siste au froid d’hi­ver » , ex­plique mon­sieur Trem­blay. Au moins 500 oeuvres sont re­pré­sen­tées dans le livre. «Je ne pou­vais pas ex­po­ser toutes mes oeuvres ici, alors le bou­quin donne un com­plé­ment aux lecteurs » , dé­clare-t-il.

Une ten­ta­tive

Afin de s’as­su­rer de l’exac­ti­tude de ses ré­sul­tats, l’ar­tiste de Val-Da­vid a d’abord fait un pre­mier es­sai. Il a cou­lé la ma­tière bé­ton­nique dans l’ar­gile. Il a par la suite des­si­né le bé­ton par-des­sus l’ar­gile avant de ter­mi­ner la créa­tion de son oeuvre.

Le vase

Chaque an­née, la mu­ni­ci­pa­li­té em­prunte à Alain-Marie Trem­blay un vase re­la­ti­ve­ment énorme. Pla­cé tout près de la piste cy­clable Le P’tit Train du Nord, il y passe tout l’été dé­co­ré de fleurs. Lorsque la neige se pointe, l’oeuvre est re­mise à l’ar­tiste en at­ten­dant le re­tour de la tem­pé­ra­ture plus clé­mente. Or­née de traits bleus, cette créa­tion est fa­bri­quée de ma­tière bé­ton­nique et a la ca­pa­ci­té de ré­sis­ter aux hi­vers ri­gou­reux que connaît la ré­gion des Lau­ren­tides. Mon­sieur Trem­blay tra­vaille avec le bé­ton­nique de­puis 25 ans. Il ma­ni­pule la terre de­puis qu’il crée ses oeuvres. Il marie les genres d’Orient et d’Oc­ci­dent.

Chaque créa­tion

a son sens

Une autre oeuvre a une his­toire qui en a sur­pren­dra plus d’un. Il s’agit d’une théière à base de po­te­rie. « J’avais pas­sé un mo­ment de­vant la ri­vière re­gar­dant l’eau cou­ler et, en ar­ri­vant à la mai­son, je voyais ma femme al­lai­ter notre fille. J’ai alors vou­lu faire un lien entre l’eau et l’al­lai­te­ment d’un en­fant. C’est le ré­sul­tat que ce­la a don­né», ex­plique-t-il. En fait, l’oeuvre a la forme d’une théière et le bec res­semble for­te­ment à l’ex­tré­mi­té d’un sein.

Alain-Ma­rieT­rem­blay­prê­te­ce­va­seà­la­mu­ni­ci­pa­li­té­su­ru­ne­ba­sean­nuelle.Dé­co­réde fleurs,il­pas­se­toutl’étéauxa­bord­sde­la­pis­te­cy­cla­bleLeP’titT­rain­duNord­qui­tra­ver­se­le­vil­la­ge­deVal-Da­vid.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.