La dé­mo­li­tion est amor­cée

Deux té­moins du pa­tri­moine de SaintJé­rôme tombent cette se­maine sous le pic des dé­mo­lis­seurs.

Le Nord - - FRONT PAGE - LA­POINTE MY­CHEL my­chel.la­pointe@trans­con­ti­nen­tal.ca

D’ abord, là où se trou­vait ja­dis le centre dio­cé­sain construit dans les an­nées 50, ne reste plus qu’un amas de mé­tal, ci­ment et bois que les spé­cia­listes en dé­mo­li­tion de la firme Axiome Inc s’af­fairent à trier pour la ré­cu­pé­ra­tion, quand la chose est pos­sible. Ain­si s’ouvre une grande fe­nêtre entre les rues du Pa­lais et Pa­rent. La Ville de SaintJé­rôme, de­ve­nue pro­prié­taire du ter­rain de­puis un cer­tain temps dé­jà, pro­jette d’y amé­na­ger un sta­tion­ne­ment et un parc.

Aré­na Lo­cas

Puis, plus au sud, à proxi­mi­té de la po­ly­va­lente de Saint-Jé­rôme, on a com­men­cé à dé­mo­lir l’aré­na Jacques Lo­cas Sr, construit en 1973, et de­ve­nu in­uti­li­sable après que des masses de neige hors du com­mun ac­cu­mu­lées sur la toi­ture euent lour­de­ment en­dom­ma­gée la struc­ture en mars 2008. Dans un pre­mier temps, les gens d’Ex­ca­va­tion Bois-Francs Inc qui ont hé­ri­té du contrat ont pro­cé­dé au cours des der­niers jours au dé­man­tè­le­ment des gra­dins et des bandes de la pa­ti­noire. Hier (mar­di) ils s’at­ta­quaient à la struc­ture ex­té­rieure. On peut pen­ser que le bâ­ti­ment ne se­ra plus que chose du pas­sé d’ici la fin de la pré­sente se­maine. Dans ce cas éga­le­ment, on sé­pare les dif­fé­rents ma­té­riaux pour la ré­cu­pé­ra­tion.

Vo­ca­tion fu­ture

Quant à l’ave­nir qui est ré­ser­vé au site, rien de pré­cis n’émane de la Ville de Saint-Jé­rôme, là aus­si pro­prié­taire du ter­rain où était éri­gé l’aré­na. Fait par­ti­cu­lier, le ter­rain de la ville se re­trouve, pour ain­si dire, pris en sand­wich entre deux ter­rains pro­prié­té de la Com­mis­sion sco­laire de la Ri­vière-du-Nord; soit ceux de la po­ly­va­lente Saint-Jé­rôme et le parc de la Po­ly­va­lente. Alors qu’au­cune vo­ca­tion pré­cise n’avait été don­née pour le site après la fer­me­ture for­cée de la bâ­tisse, des ap­proches avaient été faites par les gens de la CSRDN au­près des au­to­ri­tés jé­rô­miennes. De­puis les ges­tion­naires sco­laires ont fait sa­voir qu’ils ne sont plus in­té­res­sés.

Ac­tif­sde­puis­peuàl’in­té­rieur­del’aré­naLo­cas­pou­ren­le­ver­les­gra­din­set­les­ban­desde la­pa­ti­noire,less­pé­cia­lis­tesd’ex­ca­va­tionBois-Francss’at­ta­quent­main­te­nan­tàl’ex­té­rieur­du­bâ­ti­ment. Après­quel­ques­jours­de­tra­vail,on­ne­re­trou­ve­plus­rien(ou­presque)en­tre­la­ca­thé­dra­leet leCa­féd’en­face.Le­cé­gep­de­vien­tain­siac­ces­si­ble­vi­suel­le­men­tà­par­tir­de­la­rueParent.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.