LE MEILLEUR CHOIX POUR LA BONNE PER­SONNE

C’est par­fois em­bê­tant de choi­sir la bon ca­deau pour une per­sonne en par­ti­cu­lier. Une chose de­meure cer­taine, on veut que le ca­deau plaise. De là l’idée de sa­voir les choses à faire et celles à ne pas faire.

Le Nord - - LE PATROUILLEUR - MY­CHEL LA­POINTE my­chel.la­pointe@trans­con­ti­nen­tal.ca

D’abord les choses à ne pas faire. À ce ni­veau, le prin­cipe de base est simple : choi­sis­sez tou­jours des chose dont vous vou­driez et évi­ter de don­ner ce que vous ne sou­hai­te­riez ja­mais re­ce­voir. Des exemples? Ce n’est pas parce que vous trou­vez ce vase ir­ré­sis­tible qu’il plai­ra néces- sai­re­ment à la per­sonne à qui vous l’of­frez. Ne cher­chez pas à dé­mon­trer à quel point « vous » avez bon goût. Il s’agit ici, d’abord et avant tout, des goûts de quel­qu’un d’autre. Of­frir un ca­deau qui de­mande de l’as­sem­blage ou qui exige une ins­tal­la­tion par des pro­fes­sion­nels, à moins de faire le tra­vail vous-même ou de payer pour l’ins­tal­la­tion. Vous n’ai­mez pas l’am­biance rus­tique qui règne chez votre meilleure amie? Tant pis. Rap­pe­lez-vous que le ca­deau est pour elle et qu’un ac­ces­soire fu­tu­riste pour­rait ju­rer dans le dé­cor. Le ca­deau idéal doit ref lé­ter votre at­ten­tion aux goûts et aux pré­fé­rences de la per­sonne qui le re­ce­vra. Dé­bu­ter une col­lec­tion de fi­gu­rines. Les ob­jets de col­lec­tion ré­pondent à une pas­sion que même les prin­ci­paux in­té­res­sés au­raient peine à ex­pli­quer et ce n’est pas tout le monde qui a en­vie d’ac­cu­mu­ler un tas de pe­tits ob­jets. Of­frir un pre­mier ob­jet de col­lec­tion (même si ce­la règle votre pro­blème ca­deau pour des an­nées à ve­nir) est donc ha­sar­deux à moins que la per­sonne qui re­ce­vra le ca­deau ait dé­jà ex­pri­mé le dé­sir d’en faire une col­lec­tion ou qu’elle les col­lec­tionne dé­jà.

Des ca­deaux sou­hai­tables

À l’in­verse, cer­tains prin­cipes sont de mise si on ne veut pas se trom­per dans le choix d’un ca­deau. Ain­si, concen­trez-vous sur quelque chose que la per­sonne dé­sire » plu­tôt que sur un ob­jet dont la per­sonne a be­soin. À cet égard, pas de pro­blème pour une ca­fe­tière es­pres­so ita­lienne ou une cas­se­role en cuivre, mais ou­bliez le grille-pain et le mi­cro-ondes. Si vos idées ca­deaux vont da­van­tage vers la dé­co­ra­tion, sa­chez adap­ter votre ca­deau au style de la mai­son. Exo­tique? Mi­ni­ma­liste? Pro­ven­çal? Le choix des ac­ces­soires est im­mense et chaque style a ses ob­jets de pré­di­lec- tion. Il vous se­ra plus fa­cile de trou­ver un ca­deau qui s’har­mo­nise avec le reste de la dé­co­ra­tion si vous connais­sez les bases de ce style. No­tez ce que la per­sonne dé­teste ou ce qui la laisse in­dif­fé­rente Ne vous lais­sez pas sé­duire par un ob­jet sans l’ana­ly­ser de son point de vue. Un vase en cris­tal, c’est bien, mais si vous l’of­frez à quel­qu’un qui ne jure que par la cé­ra­mique, ça ne va plus.

Connais­sez ses cou­leurs

Faites en sorte de connaître les cou­leurs de la per­sonne à qui vous en­ten­dez of­frir un ca­deau de dé­co­ra­tion. Ce­la évi­te­ra d’of­frir un ob­jet qui jure avec le reste de la dé­co­ra­tion. Un je­té de ca­che­mire peut être une bonne idée, mais s’il de­meure plié dans sa boîte parce qu’il ne s’agence pas aux cou­leurs du mo­bi­lier, vous au­rez ra­té votre ef­fet. Un pe­tit ob­jet de la vie quo­ti­dienne en ver­sion haut de gamme vaut mieux qu’un ca­deau plus im­por­tant mais bas de gamme. Ren­sei­gnez-vous sur les ten­dances Mais rap­pe­lez-vous qu’elles changent ra­pi­de­ment. Si vous vou­lez of­frir un ca­deau qui dure, tour­nez-vous plu­tôt vers les grands clas­siques. Concen­trez-vous sur les goûts et les in­té­rêts de la per­sonne à qui vous of­frez un ca­deau. In­utile d’ache­ter cette ma­gni­fique pe­tite cas­se­role en cuivre pour quel­qu’un qui ne cui­sine pas.

La pré­sen­ta­tion

Par ailleurs, peu im­porte ce que vous avez choi­si comme ca­deau, la fa­çon dont vous l’of­frez est un élé­ment à ne pas né­gli­ger. À ce ni­veau, le mar­ché re­gorge de pa­piers, ru­bans, choux et ac­ces­soires dé­co­ra­tifs. Ou­bliez les em­bal­lages ca­deaux des grandes sur­faces et lais­sez al­ler votre ima­gi­na­tion. Le plai­sir de don­ner en se­ra dé­cu­plé. Avec l’aide de Dé­cor­mag

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.