Les Blancs se sauvent avec la pre­mière par­tie de la sé­rie

Ligue des 40

Le Nord - - BOYS ET GIRLS -

Les Blancs qui avaient un peu de dif­fi­cul­té à se mettre en marche se sont ré­veillés en troi­sième pé­riode pour fi­na­le­ment blan­chir les Rouges au compte de 5-0.

Les Rouges n’ont vu que du feu. Se­lon leur gar­dien, Sylvain Léo­nard, les Blancs avaient un club (Boos­té), ce qui est tout a fait nié par le gar­dien Guy Trudel de­vant le fi­let des Blancs. Trudel dit avoir ré­glé son pro­blème d’uté­rus. Sylvain La­vergne, qui a ha­bi­tuel­le­ment un bon coup de pa­tin, ne réus­sis­sait pas à suivre le rythme, ce der­nier étant sur­ement beau­coup trop vite pour lui. Mi­chel Des­jar­dins, pi­lier dé­fen­sif chez les Rouges, était par­ti se prendre une tasse de ca­fé quand l’homme de Crys­tal (Guy St-Onge) est pas­sé à cô­té de lui. Par contre, il sem­ble­rait que quelques Rouges aient eu peur dès le dé­but de la par­tie.

Le coach (Da­niel Bé­lan­ger) qui jouait pour les Blancs a fait tré­bu­cher son propre joueur (Guy St-Onge) pour faire peur aux Rouges. De plus, pour confir­mer sa me­nace, il s’en est pris au Prezz (Rio­pel) en deuxième pé­riode. À par­tir de ce mo­ment, les Rouges n’osaient plus al­ler en zone ad­verse de peur de se faire frap­per. La tech­nique du coach a bien fonc­tion­né. Par contre, la haute di­rec­tion l’a fé­li­ci­té pour s’en être pris à l’homme de Crys­tal, mais l’au­rait sus­pen­du un match pour avoir ef­fleu­ré le Prezz en deuxième pé­riode. Cette dé­ci­sion a été prise afin de dé­mon­trer aux autres joueurs à quel point le Prezz Rio­pel est in­tou­chable et qu’il doit ab­so­lu­ment fi­nir pre­mier mar­queur de la ligue.

Da­niel Cloutier (le train) au­rait es­sayé d’imi­ter le coach, mais au­rait frap­pé un mur. En ef­fet, le (double) Bob Ro­wan qui était dans le che­min du (train) Cloutier n’au­rait pas été ca­pable de l’évi­ter, car il lui man­quait un peu de ra­pi­di­té. Sou­li­gnons qu’étant don­né sa sta­ture, Ro­wan n’au­rait rien sen­ti et Da­niel Cloutier au­rait ab­sor­bé tout le contre coup.

Les Blancs se sauvent donc avec la pre­mière par­tie de cette sé­rie.

La di­rec­tion sou­haite un très Joyeux temps des Fêtes à tous les joueurs ain­si qu’à leur fa­mille.

En plus de jouer dans la ligue des 40, Nor­mand Pi­ché et An­dré Rio­pel s’im­pliquent de­puis de nom­breuses an­nées dans l’or­ga­ni­sa­tion du Tour­noi atome de Saint-Jé­rôme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.