An­dré Ga­gnon­charme à nou­veau son pu­blic

Le Nord - - DIVERTISSEMENT ET CULTURE - Da­vid Ri­cher

Après 14 ans d’ab­sence sur scène, voi­là que le pia­niste An­dré Ga­gnon re­vient dans les salles de spec­tacles. Il ar­rê­te­ra à la salle An­dréP­ré­vost de la po­ly­va­lente Saint-Jé­rôme, le 29 jan­vier pro­chain, dans le but d’y pré­sen­ter quelques mor­ceaux de son tout der­nier al­bum et faire un sur­vol de cer­taines pièces com­po­sées dans le pas­sé.

Le pu­blic jé­rô­mien au­ra droit à un mé­lange de nou­veau­tés et d’an­ciennes pièces. Ac­com­pa­gné de quatre vio­lo­nistes, un contre­bas­siste et d’un cla­vié­riste, mon­sieur Ga­gnon pré­sen­te­ra quelques oeuvres de son disque in­ti­tu­lé Les che­mins om­bra­gés, en plus de faire un re­tour dans les an­nées 70 en jouant les mor­ceaux Les tur­lu­te­ries (1972) et Neige (1975).

Si­lence s’il vous plaît!

An­dré Ga­gnon n’a pas dé­ci­dé d’ar­rê­ter en 1996. «J’avais seule­ment be­soin d’un mo­ment de si­lence. Cet ins­tant m’a per­mis no­tam­ment de me res­sour­cer, mais aus­si de m’in­té­res­ser à autre chose puisque je suis quel­qu’un qui aime tout, men­tionne-t-il. Il y a deux ans, j’ai dû su­bir une opé­ra­tion à la main. À par­tir de ce mo­ment-là, j’ai consta­té à quel point je m’en­nuyais du pu­blic», dé­clare mon­sieur Ga­gnon.

Avant de s’ef­fa­cer tem­po­rai­re­ment des scènes de spec­tacles pour une pé­riode in­dé­ter­mi­née au mi­lieu des an­nées 90, le pia­niste qué­bé­cois s’est sen­ti pris dans un tour­billon. «Les gens que je ren­con­trais dans la rue me re­pro­chaient de ne pas être as­sez pré­sent ici. Ils avaient rai­son. Plu­sieurs re­pré­sen­ta­tions étaient pré­vues sur le plan in­ter­na­tio­nal, dont en Asie, au Ja­pon et en Co­rée du Sud, mais peu de tour­nées se fai­saient au Québec», ex­plique-t-il.

Un homme ner­veux

An­dré Ga­gnon, qui pos­sède une ré­si­dence se­con­daire à Sainte-Mar­gue­rite, don­ne­ra un spec­tacle pour la pre­mière fois de sa car­rière à Saint-Jé­rôme. Il ne se dit pas in­quiet quant à la ré­ac­tion du pu­blic. «Je me ques­tionne plu­tôt en ce qui concerne le trac. Étran­ge­ment, plus les an­nées avancent, plus je le sens de fa­çon in­tense», pré­cise-t-il. «Le cô­té po­si­tif de ce­la est que ça me rend vrai­ment conscient de ce que je m’ap­prête à faire lorsque je me re­trouve sur scène», ajoute mon­sieur Ga­gnon.

Le mu­si­cien de re­nom­mée a ef­fec­tué un re­tour sur scène le 1er oc­tobre der­nier. Il est en tour­née qué­bé­coise jus­qu’au mois de mai pro­chain. Par la suite, il pren­dra un temps d’ar­rêt et pour­sui­vra les re­pré­sen­ta­tions à l’au­tomne.

Le pia­niste An­dré Ga­gnon donne des spec­tacles de­puis le 1er oc­tobre der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.