«Un coin de pa­ra­dis bé­né­fique et cha­leu­reux…»

La Mai­son Aloïs Alz­hei­mer des Lau­ren­tides re­çoit 233 000 $

Le Nord - - ACTUALITÉS - My­chel La­pointe

La Mai­son Aloïs Alz­hei­mer des Lau­ren­tides bé­né­fi­cie­ra d’une somme de 233 000 $ sur trois ans pour conti­nuer de dis­pen­ser ses in­dis­pen­sables ser­vices à une clien­tèle qui pro­fite plei­ne­ment de son sup­port.

La nou­velle a été an­non­cée dans les lo­caux de l’or­ga­nisme (5e rue à Saint-Jé­rôme) ven­dre­di der­nier en dé­but d’après-mi­di par la mi­nistre res­pon­sable des Aî­nés, Mme Mar­gue­rite Blais.

La sub­ven­tion of­ferte est as­sor­tie d’une somme de 30 000 $ sur un an au Centre de bé­né­vo­lat de Saint-Jé­rôme pour des pro­jets vi­sant à sou­te­nir les proches ai­dants.

Réa­li­té in­con­tour­nable

La Mai­son Aloïs Alz­hei­mer offre deux fois par se­maine un lieu d’ac­cueil et des ac­ti­vi­tés aux per­sonnes at­teintes d’Alz­hei­mer, don­nant du même coup un ré­pit de quelques heures aux proches qui les sou­tiennent.

L’aide fi­nan­cière per­met­tra d’amé­lio­rer les ser­vices en place en pro­po­sant de l’écoute, de l’ac­com­pa­gne­ment, des ré­fé­rences, des ca­fés-ren­contres et des confé­rences.

Pour sa part, le Centre de bé­né­vo­lat de Saint-Jé­rôme épau­le­ra le co­mi­té des proches ai­dants de la MRC de La Ri­vière-du-Nord dans la créa­tion d’un guide d’ac­com­pa­gne­ment et d’in­for­ma­tion des­ti­né aux proches ai­dants.

«C’est une réa­li­té in­con­tour­nable: de plus en plus de per­sonnes aident un aî­né en perte d’au­to­no­mie. Ce sont des gens dé­voués qui font preuve d’un vé­ri­table don de soi. Grâce à l’aide ac­cor­dée, la Mai­son Aloïs Alz­hei­mer des Lau­ren­tides et le Centre de bé­né­vo­lat de Saint-Jé­rôme se­ront en me­sure de mieux les sou­te­nir afin qu’ils puissent pour­suivre leur tâche, tout en per­met­tant aux aî­nés plus vul­né­rables d’évo­luer dans un en­vi­ron­ne­ment qui leur est cher » a sou­li­gné la mi­nistre Blais ven­dre­di der­nier.

Un coin de pa­ra­dis

Au Qué­bec, on es­time à 300 000 ac­tuel­le­ment le nombre de per­sonnes qui rem­plissent le rôle d’ai­dant au­près d’aî­nés, per­met­tant ain­si à ces der­niers de de­meu­rer à do­mi­cile. Ces ai­dants ont par­fois be­soin de ré­pit, mais aus­si de ser­vices psy­cho­so­ciaux pour bri­ser leur iso­le­ment, les ai­der à gé­rer leur stress ou les sou­te­nir émo­tion­nel­le­ment. Ils ont éga­le­ment be­soin d’in­for­ma­tion et de conseils.

«Nous sommes très heu­reux de cette contri­bu­tion fi­nan­cière, que nous uti­li­se­rons pour conso­li­der et mieux ré­par­tir les ser­vices de notre centre de ré­pit de jour pour les per­sonnes at­teintes de la ma­la­die d’Alz­hei­mer. Ce­la pro­cu­re­ra à ces per­sonnes et aux proches qui en prennent soin un coin de pa­ra­dis bé­né­fique et cha­leu­reux» a confié la dé­vouée pré­si­dente de la Mai­son Aloïs Alz­hei­mer des Lau­ren­tides, Mme Lu­cille Beaudoin.

Quant à M.Ma­thieu Ro­bi­taille, in­ter­ve­nant au Centre de bé­né­vo­lat de Saint-Jé­rôme, il a in­sis­té pour dire que «le guide au­quel nous contri­bue­rons se­ra un bon vé­hi­cule pour faire cir­cu­ler de l’in­for­ma­tion es­sen­tielle au­près de proches ai­dants qui se sentent sou­vent iso­lés et dé­mu­nis lorsque vient le mo­ment d’épau­ler une per­sonne en perte d’au­to­no­mie. Nous sommes fiers de nous as­so­cier à cette ini­tia­tive qui pro­cu­re­ra aux ai­dants un ou­til ad­di­tion­nel pour les ac­com­pa­gner dans leur mis­sion».

La mi­nistre Mar­gue­rite Blais a re­çu ven­dre­di der­nier un ac­cueil cha­leu­reux et des té­moi­gnages de gra­ti

tude de la part des prin­ci­paux bé­né­fi­ciaires

de la sub­ven­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.