Pour in­ci­ter les jeunes à réa­li­ser leurs rêves

Dé­fi de la per­sé­vé­rance

Le Nord - - ACTUALITÉS - My­chel La­pointe

Mar­cher 200km pour en­sei­gner aux jeunes qu’ils doivent per­sé­vé­rer dans leurs études et évi­ter à tout prix de dé­cro­cher re­pré­sente un ex­ploit, mais aus­si un exemple qui ne peut que por­ter ses fruits.

C’ est exac­te­ment ce que consi­dère Mme Ma­non Des­roches, en­sei­gnante aux écoles Saint-Jean-Bap­tiste et Du­bois de Saint-Jé­rôme qui fait par­tie de l’équipe de neuf am­bas­sa­deurs-mar­cheurs qui ont pris le dé­part lun­di ma­tin à Mont-Lau­rier pour un pé­riple de 200 km jus­qu’à Sainte-Thé­rèse dans le cadre du 2e Dé­fi de la per­sé­vé­rance.

Cette ballade de 200km est une ini­tia­tive du PREL (Par­te­naires de la réus­site édu­ca­tive des jeunes dans les Lau­ren­tides).

Comme si la com­mande n’était pas dé­jà de taille, lun­di ma­tin, pour le dé­part of­fi­ciel de Mont-Lau­rier le ther­mo­mètre dé­voi­lait un -2 °C, mais le par­cours de la pre­mière jour­née était par­se­mé de bour­rasques de vent et de neige.

Pour les élèves et les en­sei­gnants

Pour­tant, Mme Des­roches ne s’en plai­gnait pas trop lun­di en fin d’après-mi­di quand nous l’avons jointe par té­lé­phone alors qu’elle ar­ri­vait à L’An­non­cia­tion.

« Ça se passe très bien… » nous a lan­cé Ma­non Des­roches d’une voix en­jouée qui ne tra­his­sait au­cu­ne­ment la fa­tigue.

Mais pour­quoi s’as­treindre à une telle cor­vée, pas né­ces­sai­re­ment de tout re­pos.

« Pour dire fran­che­ment, je me sens choyée de par­ti­ci­per à l’évé­ne­ment. Je le fais parce que la réus­site de mes jeunes, c’est su­per im­por­tant. Mais je marche éga­le­ment pour mes col­lègues en­sei­gnants. Parce que nous avons constam­ment be­soin de res­sources et il faut pou­voir bé­né­fi­cier de condi­tions fa­vo­rables pour rem­plir notre mis­sion édu­ca­tive ».

De l’es­poir

Il n’y a pas uni­que­ment pour ses jeunes élèves jé­rô­miens que Ma­non Des­roches a ac­cep­té de re­le­ver le dé­fi de la marche de 200km. Elle le fait éga­le­ment pour les jeunes de Pu­vir­ni­tuq dans le Grand Nord qué­bé­cois où elle a en­sei­gné d’août à dé­cembre der­nier.

« Là-bas, il faut de la per­sé­vé­rance de la part des jeunes pour seule­ment se pré­sen­ter à l’école à tous les ma­tins. Pour eux, le seul fait de le faire re­pré­sente un geste d’es­poir. L’es­poir de pou­voir croire en leurs rêves et de les réa­li­ser… » note-t-elle.

À Saint-Jé­rôme

Si tout se dé­roule comme pré­vu, c’est aux en­vi­rons de 11 h 30 que les am­bas­sa­deurs­mar­cheurs ar­ri­ve­ront dans le centre-ville de Saint-Jé­rôme (de­vant les lo­caux de la Caisse po­pu­laire Des­jar­dins de Saint-Jé­rôme) où les at­tend une grande ma­ni­fes­ta­tion de so­li­da­ri­té. En ef­fet, on pré­voit une pe­tite ballade dans le centre-ville. Le cor­tège pas­se­ra no­tam­ment sur la rue St-Jo­seph où les em­ployés de la Ville de Saint-Jé­rôme ain­si que les di­ri­geants et étu­diants de l’UQO au­ront l’oc­ca­sion de leur ma­ni­fes­ter leur ap­pui. Par la suite, on se ren­dra de­vant le cé­gep de Saint-Jé­rôme (rue du Pa­lais) en route vers le centre Mar­chand (rue Me­lan­çon).

« Pour l’oc­ca­sion, la di­rec­trice de la San­té pu­blique, Mme Blan­dine Pi­quet-Gau­thier a dé­ci­dé de li­bé­rer pen­dant un cer­tain temps quelque 200 em­ployés qui vien­dront nous re­joindre dans le centre-ville de Saint-Jé­rôme » an­nonce fiè­re­ment Violaine Lai­nesse, agente de dé­ve­lop­pe­ment par­te­na­rial à la Com­mis­sion sco­laire de la Ri­vière-du-Nord. En après-mi­di, les mar­cheurs ren­con­tre­ront tour à tour les élèves de la po­ly­va­lente de SaintJé­rôme, de l’école se­con­daire Cap-Jeu­nesse et de l’école se­con­daire St-Sta­nis­las.

PREL

Rap­pe­lons que le PREL a été for­mé en 2004 et qu’il réunit 14 or­ga­nismes par­te­naires im­por­tants de la ré­gion des Lau­ren­tides ayant uni leurs ef­forts et ex­per­tise dans une concer­ta­tion ré­gio­nale d’où émane une En­tente par­te­na­riale sur la réus­site édu­ca­tive des jeunes dans les Lau­ren­tides, et ce, dans un ob­jec­tif com­mun : ac­croître la per­sé­vé­rance sco­laire, la réus­site édu­ca­tive, la di­plo­ma­tion et la qua­li­fi­ca­tion, en vue d’as­su­rer l’in­ser­tion et l’in­té­gra­tion so­ciale des jeunes.

Lun­di ma­tin, c’est dans des condi­tions dif­fi­ciles que les mar­cheurs se sont pré­pa­rés au dé­part de Mont-Lau­rier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.