L’as­cen­sion de Ré­mi Brière

Ins­truc­teur-chef des Fon­deurs-Lau­ren­tides

Le Nord - - LE PATROUILLEUR - My­chel La­pointe

Dire que Ré­mi Brière a le lo­go des Fon­deursLau­ren­tides ta­toué sur le coeur ne ren­drait pro­ba­ble­ment pas jus­tice à un état de fait bien évident : en fait, l’ins­truc­teur-chef a gra­vi tous les éche­lons de cette or­ga­ni­sa­tion jus­qu’au som­met.

Il faut re­mon­ter jus­qu’en 1987 pour re­tra­cer les pre­miers pas de Ré­mi Brière au sein des Fon­deursLau­ren­tides. Des pre­miers pas qui al­laient don­ner lieu à une as­cen­sion ful­gu­rante.

« J’ai été ini­tié au club par Nor­mand Brière (au­cun lien de pa­ren­té), un pro­fes­seur d’édu­ca­tion phy­sique à l’école se­con­daire Fre­nette, qui m’a con­vain­cu de par­ti­ci­per à la Coupe de fon­deurs. J’ai ga­gné la course à ma pre­mière par­ti­ci­pa­tion. Puis j’ai par­ti­ci­pé à la fi­nale ré­gio­nale des Jeux du Qué­bec qui se dé­rou­lait à Saint-Jé­rôme. J’ai ter­mi­né troi­sième… » ra­conte Ré­mi Brière quant à ses dé­buts en com­pé­ti­tion.

Équipe du Qué­bec

La suite des choses est tout ce qu’il y a de plus in­té­res­sant.

À force d’en­traî­ne­ment, Ré­mi Brière a su gra­vir un à un les éche­lons qui l’ont me­né à l’Équipe du Qué­bec de ski de fond.

« J’ai par­ti­ci­pé à plu­sieurs com­pé­ti­tions et réa­li­sé de nom­breux voyages pour re­pré­sen­ter le Qué­bec dans des com­pé­ti­tions d’en­ver­gure. Puis en 1993, j’ai ter­mi­né ma der­nière an­née ju­nior. J’ai pris ma re­traite comme com­pé­ti­teur en 1994 » in­dique M.Brière.

Sa car­rière ac­tive ter­mi­née, Ré­mi Brière s’est tout de suite in­té­res­sé à un rôle d’en­trai­neur au sein des Fon­deurs-Lau­ren­tides. D’abord comme en­traî­neur ad­joint, puis comme en­traî­neur du groupe élite à comp­ter de 1995.

Puis, entre 2006 et 2008, Ré­mi Brière quit­te­ra les Fon­deurs-Lau­ren­tides pour de­ve­nir co­or­don­na­teur du dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal au sein de la Fé­dé­ra­tion de ski de fond du Qué­bec. Il s’oc­cu­pait no­tam­ment des pro­grammes jeu­nesse et de la for­ma­tion des en­trai­neurs.

En 2008, il fait un re­tour chez les Fon­deursLau­ren­tides alors que Pas­cal Mo­rin oc­cupe le poste d’en­traî­neur-chef. Il se­con­de­ra ce der­nier en plus de s’oc­cu­per les pro­grammes sco­laires à l’école se­con­daire Au­gus­tin-Nor­bert-Mo­rin de Sainte-Adèle.

À comp­ter de 2009, on offre do­ré­na­vant le pro­gramme sports-études à la po­ly­va­lente de Saint-Jé­rôme et Ré­mi Brière y est as­so­cié.

En 2010, à la fa­veur d’une sub­ven­tion de Ski de fond Ca­na­da, Ré­mi Brière de­vient le pre­mier ins­truc­teur-chef à plein temps des Fon­deursLau­ren­tides, en plus d’oc­cu­per de­puis quelques an­nées le poste de co­or­don­na­teur du Re­grou­pe­ment des centres de ski de fond des Lau­ren­tides.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.