«La Coop, c’est main­te­nant ou ja­mais! »

Ren­contre pu­blique pour la Coop San­té de Pré­vost

Le Nord - - CHRONIQUE ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Le pro­jet de la Coop San­té de Pré­vost pour­suit son en­vol. Jeu­di soir (24 fé­vrier), près de 300 ci­toyens cu­rieux ou in­té­res­sés à sa mise en place se sont ren­dus à l’Église St-Fran­çoisXa­vier pour en dé­cou­vrir un peu plus et par­ta­ger ques­tions ou com­men­taires.

Tou­te­fois, Jean-François Coul­liard, le pré­sident du co­mi­té pro­vi­soire, in­ter­pel­lait le pu­blic en in­sis­tant sur le fait que c’est main­te­nant que le pro­jet a be­soin de l’ap­pui et de la dé­mons­tra­tion de l’in­té­rêt des ci­toyens. L’ob­jec­tif est d’of­frir une Coop san­té dès l’hi­ver 2012. De créer un lieu pro­po­sant une mé­de­cine fa­mi­liale.

D’après le pré­sident près de 600 membres se sont dé­jà ins­crits. Il en faut 3 000.

Une chose est cer­taine, le su­jet mo­tive les foules. L’église était pleine. La soi­rée a dé­bu­té par une pré­sen­ta­tion des tra­vaux dé­jà ef­fec­tués par les membres du co­mi­té pro­vi­soire plus dif­fé­rents pro­fes­sion­nels, de­puis 18 mois.

Le pro­jet de la Coop San­té

Le pro­jet de la Coop San­té est né de la vo­lon­té d’of­frir à Pré­vost une so­lu­tion à la pro­blé­ma­tique du manque de mé­de­cins de fa­mille et de la lon­gueur du temps d’at­tente dans les ser­vices de san­té. D’au­tant plus la ville de Pré­vost vit une ex­plo­sion dé­mo­gra­phique. Un co­mi­té pro­vi­soire for­mé de 12 ci­toyens sou­haite dé­ve­lop­per des ser­vices com­plé­men­taires en san­té et ser­vices sociaux, dont la pré­ven­tion, à proxi­mi­té. Il oeuvre de­puis août 2009.

À Pré­vost, un seul mé­de­cin à pi­gnon sur rue de­puis 30 ans. Il pra­tique deux jours pas se­maine. 500 per­sonnes ont ré­pon­du à un son­dage au cours de l’été 2010. 7 % ont un mé­de­cin de fa­mille à Pré­vost. 92 % dé­plorent la dif­fi­cul­té d’ac­cès à un mé­de­cin de fa­mille ou aux longues at­tentes aux cli­niques sans ren­dez­vous 75 % étaient prêts à s’ins­crire à une Coop, 25 % s’ils avaient l’as­su­rance d’avoir ac­cès plus fa­ci­le­ment à des ser­vices de san­té à proxi­mi­té.

La ren­contre pu­blique

Après une pré­sen­ta­tion du co­mi­té pro­vi­soire, sui­vi d’in­for­ma­tions don­nées par Pa­trick Du­guay, di­rec­teur du Centre de dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal Ou­taouais Lau­ren­tides ( CDROL) sur le fonc­tion­ne­ment gé­né­ral des co­opé­ra­tives, Syl­vie Char­bon­neau, membre du co­mi­té est en­trée dans le vif du su­jet en ex­po­sant les grandes lignes du pro­jet spé­ci­fique de la Coop San­té de Pré­vost. À sui­vi une pé­riode ques­tions.

«Ce n’est pas une Coop san­té qui va faire qu’il y ait plus de mé­de­cins! » s’in­quié­tait une ci­toyenne. « Non, mais la Coop va of­frir un lieu dans le­quel les mé­de­cins vont pra­ti­quer la mé­de­cine sans les tâches ad­mi­nis­tra­tives. D’ailleurs, les co­opé­ra­tives dé­jà en fonc­tion­ne­ment n’ont pas de pro­blème à re­cru­ter des mé­de­cins, » ont ré­pli­qué les res­pon­sables. Il existe ac­tuel­le­ment une qua­ran­taine de co­opé­ra­tives de san­té au Qué­bec.

Une autre per­sonne, dé­jà fa­mi­lière avec une Co­opé­ra­tive de san­té, en fai­sait l’éloge et af­fir­mait que le plus long­temps qu’elle avait at­ten­du pour ob­te­nir un ren­dez-vous est 25 mi­nutes. « C’est cer­tain, la Coop de san­té ne règle pas tout, » af­fir­mait mon­sieur Du­guay. « Par contre, c’est prendre part à une ini­tia­tive lo­cale fa­vo­ri­sant le bien-être col­lec­tif. »

La Coop vise 3000 membres pour dé­mar­rer le pro­jet

Le Co­mi­té pro­vi­soire se donne comme ob­jec­tif de re­cru­ter 3000 membres (1500 fa­milles) d’ici le prin­temps, ce qui re­pré­sente 150 000$. Ce mon­tant ser­vi­ra de mise de fonds pour ob­te­nir du fi­nan­ce­ment pour la mise en oeuvre du pro­jet.

La part de qua­li­fi­ca­tion de 50 $ par adulte est payable une seule fois et est rem­bour­sable sur de­mande. Le tout se­ra dé­po­sé dans un compte épargne com­mer­cial sans re­trait, à la Caisse po­pu­laire Des­jar­dins de Saint-Jé­rôme, jus­qu’à ce que la Coop soit lé­ga­le­ment consti­tuée.

Lorsque le Co­mi­té pro­vi­soire consi­dé­re­ra que l’ap­pui de la population est consi­dé­rable, il pro­cé­de­ra à la de­mande de sta­tuts de cons­ti­tu­tion de la co­opé­ra­tive. Une fois la Coop lé­ga­le­ment consti­tuée, le Co­mi­té pro­vi­soire tien­dra l’as­sem­blée gé­né­rale d’or­ga­ni­sa­tion (AGO) dans les 6 mois sui­vants.

Du­rant l’as­sem­blée gé­né­rale d’or­ga­ni­sa­tion, les membres éli­ront leur con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion et adop­te­ront les rè­gle­ments de la Coop.

Par la suite, afin d’as­su­rer le dé­ve­lop­pe­ment et le main­tien des ser­vices de la Coop, une co­ti­sa­tion an­nuelle de 50 $ par membre se­ra de­man­dée.

Membres du co­mi­té pro­vi­soire : JeanF­ran­çois Coul­liard, pré­sident, Nor­mand La­li­ber­té, Syl­vie Char­bon­neau, Da­nielle La­rocque, Claude Le­roux, Jean-Pierre Joubert, Mo­nique Sau­riol, Gi­sèle Ro­bert, Laurent Bes­ner, Madelaine Cô­té, An­dré La­mou­reux.

Pro­chaine ren­contre d’in­for­ma­tion pu­blique sur la Coop san­té à Pré­vost le 13 mars 2011, à 13 h, Église St-Fran­çoise-Xa­vier, 984 rue Prin­ci­pale, Pré­vost. In­fo : http://www.coop-sante-ser­vices-prevost.org/

Le pro­jet de la Coop San­té de Pré­vost pour­suit son en­vol. Jeu­di soir (24 fé­vrier), près de 300 ci­toyens cu­rieux ou in­té­res­sés à sa mise en place se sont ren­dus à l’Église St-Fran­çoisXa­vier pour en dé­cou­vrir un peu plus et par­ta­ger ques­tions ou com­men­taires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.