Une soi­rée char­gée d’émo­tion…

Un don de 9 500 $ à la Fon­da­tion Es­poir

Le Nord - - ACTUALITÉS - My­chel La­pointe

Leur rêve, comme ce­lui de Joan­na Com­tois, avait com­men­cé tout pe­tit. Mais comme c’est sou­vent le cas pour toute bonne chose, il a pris de l’am­pleur avec le temps et, ven­dre­di soir der­nier, elles ont réus­si à don­ner un fier coup de pouce pour que la mis­sion de Joan­na se per­pé­tue dans le temps.

Ven­dre­di soir, Kel­ly-Anne Roy et Virginie Bi­lo­deau, 16 ans cha­cune, ont réus­si à at­ti­rer quelque 375 per­sonnes à l’aca­dé­mie La­fon­taine pour un sou­per-bé­né­fice sui­vi d’un spec­tacle qui ont per­mis de ra­mas­ser la ron­de­lette somme de 9 500 $ qui se­ra re­mise à la Fon­da­tion Es­poir mise sur pied par Joan­na Com­tois qui nous a mal­heu­reu­se­ment quit­tés le 16 fé­vrier après avoir cou­ra­geu­se­ment lut­té contre le can­cer.

À la fin de la soi­rée, Kel­ly-Anne et Virginie ont re­mis un chèque sym­bo­lique à Tho­mas, le frère de Joan­na qui était sur place en com­pa­gnie de sa mère Na­ta­cha Ber­ger son jeune frère Ni­co­las.

Pro­jet étu­diant

Ven­dre­di soir, les deux jeunes filles et les gens pré­sents au­raient cer­tai­ne­ment sou­hai­té que Joan­na soit sur là pour ap­pré­cier le mo­ment. Car, au dé­part du pro­jet, c’est jus­te­ment ce qui était pré­vu.

Toutes deux étu­diantes à la po­ly­va­lente de Saint-Jé­rôme, à l’Édu­ca­tion in­ter­na­tio­nale, Kel­lyAnne et Virginie avait ima­gi­né faire une bonne ac­tion pour sup­por­ter Joan­na qu’elles ont connue il y a quelques mois quand Joan­na a en­re­gis­tré son disque dans le stu­dio de Sté­phane Roy (père de Kel­ly-Ann). Comme bien d’autres, Kel­ly-Anne et Virginie sont tom­bés sous le charme de Joan­na. C’est à par­tir de là qu’elles ont dé­ci­dé que leur pro­jet édu­ca­tif ser­vi­rait la cause de la jeune fille.

« Joan­na rê­vait de faire un al­bum et elle a réa­li­sé son rêve. Dès nos pre­mières ren­contres avec elle, il était dé­ci­dé que c’est pour Joan­na que nous al­lions nous im­pli­quer » ra­conte Kel­ly-Anne. Pour­quoi Joan­na? « Parce qu’on trou­vait in­juste que la ma­la­die la frappe elle. On se di­sait pour­quoi Joan­na. On ne pou­vait pas com­prendre… » sou­ligne Kel­ly-Anne.

Maxi­mum 200 per­sonnes

C’est de­puis le mois d’août der­nier que Kel­ly-Anne et Virginie pré­pa­raient l’évé­ne­ment. Au dé­part, on par­lait d’un sou­per spa­ghet­ti qui al­lait at­ti­rer 200 per­sonnes au maxi­mum.

Puis le pro­jet a fait boule de neige. Les com­man­di­taires se sont ajou­tés gra­duel­le­ment et la vente de billets a pris des al­lures in­at­ten­dues.

« Ils ont été plu­sieurs à s’im­pli­quer dans la vente des billets. On don­nait une ving­taine de billets à vendre à cer­taines de nos connais­sances et elles re­ve­naient ra­pi­de­ment avec l’ar­gent… » ex­plique Kel­ly-Anne Roy.

Au dé­part, on se se­rait conten­té de ser­vir un sou­per spa­ghet­ti, mais, de­vant la ré­ponse en­thou­siaste du pu­blic, on dé­ci­dé d’en don­ner plus.

C’est ain­si que Kel­ly-Anne Roy a of­fert ven­dre­di soir aux gens pré­sents son pre­mier spec­tacle so­lo, ac­com­pa­gné de son père et des mu­si­ciens de Maxime Lan­dry. Su­zie Ville­neuve a ap­por­té sa contri­bu­tion en ve­nant chan­ter une chan­son. Et tout le monde a pas­sé une bien belle soi­rée.

Kel­ly-Anne Roy a of­fert son pre­mier spec­tacle so­lo, dont une chan­son, ac­com­pa­gnée de son père Sté­phane, sous une

im­mense pho­to de Joan­na.

Dans un geste de belle gé­né­ro­si­té, Su­zie Ville­neuve a of­fert une chan­son aux gens pré­sents.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.