Un prix na­tio­nal dé­cer­né à un di­plô­mé du pro­gramme de fran­ci­sa­tion du CSTJ

Le Nord - - ACTUALITÉS -

Lors d’une cé­ré­mo­nie of­fi­cielle te­nue le 10 mars der­nier, le mi­nis­tère de l’Im­mi­gra­tion et des Com­mu­nau­tés cultu­relles (MICC) dé­cer­nait un prix re­con­nais­sance à M. Nan­da Lal Bas­to­la, di­plô­mé du pro­gramme de fran­ci­sa­tion du Cé­gep de Saint-Jé­rôme. C’est dans le cadre de la Fran­co­fête 2011 que lui a été re­mis l’un des Mé­rites en fran­ci­sa­tion, une dis­tinc­tion sou­li­gnant son ef­fort pour ap­prendre le fran­çais et son im­pli­ca­tion bé­né­vole au­près des nou­veaux ar­ri­vants.

Ré­ci­pien­daire dans la ca­té­go­rie Per­sonne im­mi­grante non fran­co­phone, M. Bas­to­la a im­mi­gré au Ca­na­da en dé­cembre 2008. Ré­fu­gié bhou­ta­nais, il a sui­vi le pro­gramme de fran­ci­sa­tion of­fert par le Cé­gep de SaintJé­rôme, in­ves­tis­sant beau­coup d’éner­gie à as­si­mi­ler la langue fran­çaise, sa qua­trième langue. S’étant mon­tré as­si­du et in­té­res­sé lors de sa for­ma­tion, il conti­nue au­jourd’hui de mettre à pro­fit ses ac­quis en agis­sant de temps à autre comme in­ter­prète aux cô­tés de l’équipe pro­fes­so­rale de fran­ci­sa­tion.

« Nous sommes très heu­reux que ce prix soit ac­cor­dé à M. Bas­to­la. Cette re­con­nais­sance met en lu­mière son en­ga­ge­ment bé­né­vole au­près d’une en­sei­gnante res­pon­sable d’un groupe d’étu­diants d’ori­gine bhou­ta­naise dont plu­sieurs sont anal­pha­bètes. M. Bas­to­la offre par ailleurs son sup­port aux groupes de dé­bu­tants peu sco­la­ri­sés et une aide par­ti­cu­lière aux étu­diants en dif­fi­cul­té. Il a gran­de­ment fa­vo­ri­sé la réus­site de nom­breux ré­fu­giés pro­ve­nant du Né­pal et joué un rôle dé­ter­mi­nant dans l’in­té­gra­tion des nou­veaux ar­ri­vants bhou­ta­nais de la ré­gion des Lau­ren­tides. », de dire Mme Fi­lion, res­pon­sable de la fran­ci­sa­tion au Cé­gep de Saint-Jé­rôme.

Les Mé­rites en fran­ci­sa­tion du MICC

Les Mé­rites en fran­ci­sa­tion sont dé­cer­nés à des per­sonnes, à des par­te­naires ins­ti­tu­tion­nels ou com­mu­nau­taires ain­si qu’à des en­tre­prises qui, par leurs réa­li­sa­tions, se sont illus­trés au­près des per­sonnes im­mi­grantes en vue de fa­vo­ri­ser leur in­té­gra­tion à la so­cié­té qué­bé­coise. La ca­té­go­rie Per­sonne im­mi­grante non fran­co­phone ré­com­pense une per­sonne qui, grâce à ses ef­forts pour ap­prendre le fran­çais ou pour par­faire ses connais­sances, a réus­si à s’in­té­grer à la so­cié­té qué­bé­coise et dont le par­cours consti­tue une source d’ins­pi­ra­tion pour les per­sonnes nou­vel­le­ment ar­ri­vées au Qué­bec.

Le pro­gramme de fran­ci­sa­tion du Cé­gep de Saint-Jé­rôme - Une aide pré­cieuse à l’in­té­gra­tion

Le Cé­gep de Saint-Jé­rôme re­çoit, en par­te­na­riat avec le mi­nis­tère de l’Im­mi­gra­tion et des Com­mu­nau­tés cultu­relles, des groupes de nou­veaux ar­ri­vants et a pour mis­sion de dé­ve­lop­per leurs ha­bi­le­tés à com­mu­ni­quer en fran­çais de même qu’à fa­vo­ri­ser leur pleine par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne. De­puis 2000, ce sont 125 étu­diants qui ont ter­mi­né la for­ma­tion et qui sont dé­sor­mais aptes à com­mu­ni­quer avec les membres de leur so­cié­té d’ac­cueil et d’oc­cu­per un em­ploi.

Kath­leen Weil, mi­nistre de l’Im­mi­gra­tion et des Com­mu­nau­tés cultu­relles et Nan­da Lal Bas­to­la, lau­réat - prix Mé­rites en fran­ci­sa­tion

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.