«Et à l’aube je vain­crai!»

Troi­sième al­bum pour Anne-Ma­rie Fa­niel

Le Nord - - DIVERTISSEMENT ET CULTURE - Fran­çoise Le Guen

Anne-Ma­rie Fa­niel an­nonce la sor­tie pro­chaine de Lux Ae­ter­na, pre­mière oeuvre ori­gi­nale écrite pour la so­pra­no par Marc Provencal.

La pièce de l’al­bum, le Nes­sun Dor­ma ( un air pour té­nor ti­ré de l’opé­ra Tu­ran­dot de Gia­co­mo Puc­ci­ni) as­so­cie une in­ter­pré­ta­tion pleine d’émo­tion et des notes ex­cep­tion­nelles, un contre-ré sui­vie d’un contre-la, que très peu d’ar­tistes sont ca­pables de mai­tri­ser, ex­plique l’ar­tiste. « Les pa­roles de la fi­nale du Nes­sum Dor­ma (Dis­per­sez-vous, étoiles ! À l’aube je vain­crai!) portent toute l’éner­gie qui m’ha­bite, » ex­plique An­neMa­rie Fa­niel.

La pre­mière pièce, Lux Ae­ter­na, dans un style dif­fé­rent, pro­pose une mé­lo­die un peu plus ryth­mée.Le Lux Ae­ter­na, est le 1er single, deux autres sui­vront sous peu, dont un Ave Ma­ria com­po­sé par Marc Provencal.

Lux Ae­ter­na s’adresse à tous. « Lais­ser en­trer la lu­mière éter­nelle et vivre plei­ne­ment le mo­ment pré­sent. Lais­ser l’amour et la lu­mière en­trer et briller dans nos coeurs, voi­là ce que je veux par­ta­ger, » confie ma­dame Fa­niel. Qui sou­haite éga­le­ment dé­pous­sié­rer l’opé­ra et le rendre ac­ces­sible à tous.

Anne-Ma­rie Fa­niel est en plein enre - gis­tre­ment de ce 3e al­bum dont la sor­tie est pré­vue pour le mois de juin.

Opé­ra po­pu­laire

Le com­po­si­teur de Blain­ville, Marc Provencal a écrit pour sa voix; ses créa­tions sont à sa­veur opé­ra­tique, mais dans une me­sure plus po­pu­laire, plus ac­ces­sible. Il a com­po­sé, pour An­neMa­rie Fa­niel, un «Ave Ma­ria» qui fi­gu­re­ra sur cet al­bum.

« Marc Provencal est ve­nu co­gner à ma porte. En­semble, nous vou­lons ou­vrir un nou­veau cré­neau. C’est un créa­teur ins­pi­ré, en connexion, en pas­sion. Ce qu’il fait est grandiose. C’est un vir­tuose ( trom­pette). » Marc Provencal a dé­jà écrit pour une cen­taine d’ar­tistes.

Dans un deuxième temps, Anne-Ma­rie Fa­niel pré­voit de mettre en scène ce der­nier al­bum afin de le pré­sen­ter en spec­tacle. Le jeu scé­nique dé­tient pour elle une place pré­pon­dé­rante. C’est d’abord les émo­tions et non la per­for­mance que vise l’ar­tiste ly­rique.

L’im­por­tant, pour Anne-Ma­rie Fa­niel, est d’ex­pri­mer que « Le pou­voir créa­teur est en nous. Nous, les ar­tistes avons une grande res­pon­sa­bi­li­té. Nous sommes des ca­naux, des éveilleurs. Sur­tout dans l’opé­ra, la charge dra­ma­tique est forte et entre di­rec­te­ment dans le plexus!»

Pour la so­pra­no, qui est pas­sée deux fois proche de la mort, l’ur­gence de vivre est de­ve­nue un im­pé­ra­tif et c’est ce qu’elle ma­ni­feste. De même que le culte de la beau­té «La beau­té, ce n’est pas op­tion­nelle!» af­firme-t-elle.

Le 9 mars der­nier, au théâtre Rial­to, la so­pra­no, a chan­té, en ex­clu­si­vi­té, une pièce de son nou­vel al­bum en ou­ver­ture de la 16e édi­tion du Fes­ti­val « Vue sur la re­lève » , à Montréal, qui a dé­clen­ché beau­coup de ré­ac­tions de la part du pu­blic, par­tage-t-elle.

Anne-Ma­rie Fa­niel ré­side à Pré­vost de­puis une quin­zaine d’an­nées. Elle est aus­si sty­liste, vi­sa­giste, concep­trice des Bran­chés et créa­trice de mon­tures ex­clu­sives faites à la main, en France. Elle et son com­pa­gnon, Pa­trick Bol­duc, par­tagent leur vi­sion dans trois bou­tiques au Qué­bec.

Le che­min

Ori­gi­naire de Montréal, la so­pra­no An­neMa­rie Fa­niel s’est sen­tie ap­pe­lée par la mu­sique dès l’âge de 3 ans. Ad­mise dans une école à vo­ca­tion mu­si­cale, elle a com­men­cé par étu­dier le vio­lon al­to. Dans un pre­mier temps au Con­ser­va­toire de Montréal, sous la tu­telle de M. Ro­bert Ve­re­bes­sa, sa voie la pousse en­suite vers un autre dé­fi, ce­lui de lais­ser chan­ter le vio­lon qui re­po­sait en elle. Elle est ad­mise au pre­mier rang en chant clas­sique sous la tu­telle de M. An­dré Turp. Elle se­ra l’élève du maître M. An­dré Turp, pen­dant plu­sieurs an­nées À la mort de ce­lui­ci, elle dé­cide de par­faire sa voix avec d’autres tech­niques vo­cales. Anne-Ma­rie a in­car­né plu­sieurs rôles dans di­verses pe­tites pro­duc­tions d’opé­ra et opé­rette.

En 2008, in­vi­tée par le chef de l’Or­chestre Na­tio­nal Cu­bain, Maestro Pe­rezMe­sa, elle en­re­gistre son se­cond al­bum: « Re­con­nais­sance » , dans les stu­dios du Maestro Frank Fer­nan­dez à La Ha­vane, Cu­ba. Un ré­per­toire rem­pli de poé­sies d’amour, riche de mé­lo­dies fran­çaises de la fin du 19e siècle. Un al­bum ro­man­tique, pour un pu­blic clas­sique.

Son pre­mier al­bum, Noël an­gé­lique est sor­ti en 2006.

Vous pou­vez en­cou­ra­ger l’ar­tiste de la ré­gion en al­lant cher­cher les 3 singles de son pro­chain al­bum, sur iTunes, sur son site et, en mi­ni-CD, aux suc­cur­sales des Lu­net­te­ries les Bran­chés.

Pro­duc­tions Coup in­fo@an­ne­ma­rie­fa­niel.com

de

Coeur.

Anne-Ma­rie Fa­niel

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.