Des ci­toyens dé­noncent l’aug­men­ta­tion de leur compte de taxes

Saint-Co­lom­ban

Le Nord - - ACTUALITÉS - My­chel La­pointe

Un groupe de ci­toyens de Saint-Co­lom­ban se sont ras­sem­blés sa­me­di ma­tin de­vant l’Hô­tel de Ville pour dé­non­cer une aug­men­ta­tion de leur compte de taxes.

« Ces per­sonnes veulent ain­si por­ter le mes­sage que les membres du Par­ti Re­nou­veau St-Co­lom­ban ont men­ti aux ci­toyens lors des der­nières élec­tions. En ef­fet, le maire et cinq des conseillers, is­sus de ce par­ti, se sont fait élire en pro­met­tant, no­tam­ment, un gel du compte de taxes. Pour­tant, à peine un an et de­mi après leur élec­tion, à peine à leur deuxième bud­get, dé­jà les contri­buables de St-Co­lom­ban, doivent payer mi­ni­ma­le­ment 7 % de plus de taxes. Les ci­toyens étaient pour­tant en droit de s’at­tendre à ne pas ver­ser plus d’ar­gent à la mu­ni­ci­pa­li­té en 2011 qu’ils ne l’avaient fait en 2010 » sou­ligne l’ex-conseiller Jean Du­mais dans un com­mu­ni­qué de presse ache­mi­né à nos bu­reaux.

Manque de loyau­té

Pour M.Du­mais, il n’y a pas d’ex­pli­ca­tions qui tiennent dans le contexte.

«Le maire Jacques La­brosse et cinq de ses conseillers s’ex­pli­que­ront bien comme ils le vou­dront, ils pré­ten­dront pro­ba­ble­ment que le taux de taxe est res­té le même, que les taux liés à la col­lecte des or­dures et du re­cy­clage sont aus­si de­meu­rés les mêmes, il de­meure que le compte glo­bal de taxes à payer a été, lui, aug­men­té de 7 % » note M.Du­mais.

Bien da­van­tage, aux yeux d’un autre an­cien conseiller, M.Jean-Luc St-Yves qui a siè­gé de 2001 à 2005, « ce­la té­moigne d’un net manque de loyau­té face à la population en gé­né­ral, mais plus en­core visà-vis des Co­lom­ba­noises et des Co­lom­ba­nois qui ont vo­té pour ces per­sonnes et qui se sont fait ber­ner avec de fausses pro­messes… On ne peut pro­mettre à une population un gel de compte de taxes et leur re­fi­ler en­suite une fac­ture sup­plé­men­taire ».

Rem­bour­se­ment

En outre, M.Marc Ouel­lette, un autre des ci­toyens pré­sents à ce ras­sem­ble­ment, sou­li­gnait, à l’ins­tar des autres per­sonnes pré­sentes, que les élus is­sus du Par­ti Re­nou­veau « font une autre dé­mons­tra­tion qu’ils n’ont au­cun res­pect des ci­toyennes et des ci­toyens de la mu­ni­ci­pa­li­té qu’ils se sont en­ga­gés à gé­rer sans aug­men­ta­tion de coût à re­fi­ler à la population ».

M.Ouel­lette va même jus­qu’à de­man­der au pré­sent con­seil de « faire preuve d’hon­nê­te­té et de res­pec­ter leur en­ga­ge­ment élec­to­ral en rem­bour­sant les contri­buables ».

« La mu­ni­ci­pa­li­té doit en­voyer à ses contri­buables un compte de taxes cor­ri­gé ou faire par­ve­nir un chèque correspondant à ce trop-payé à celles et ceux qui ont dé­jà payé leur compte » de­mande M.Ouel­lette.

Le 12 avril

D’ ac­cord avec la de­mande, Jean Du­mais a pro­fi­té du ras­sem­ble­ment de sa­me­di ma­tin pour in­vi­ter les per­sonnes pré­sentes, comme toutes celles qui le sou­haitent, « à si­gni­fier leur mé­con­ten­te­ment à la séance pu­blique du Con­seil, le mar­di 12 avril pro­chain ».

In­ter­ro­gé sur la ques­tion, le maire Jacques La­brosse consi­dère avoir res­pec­té la pro­messe d’un gel de taxes, mais ex­plique que le dif­fé­ren­tiel sur le compte des contri­buables est im­pu­table à des in­ves­tis­se­ments ren­dus né­ces­saires au ni­veau du ré­seau rou­tier.

Les ci­toyens ont ma­ni­fes­té leur mé­con­te­ment sa­me­di ma­tin de­vant l’Hô­tel de Ville de Saint-Co­lom­ban.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.