Pas si fou que ça !

Le Nord - - ACTUALITÉS - My­chel La­pointe

In­vi­té par l’As­so­cia­tion Lau­ren­tienne des Proches de la Per­sonne at­teinte de Ma­la­die Men­tale (ALPPAMM), le confé­ren­cier Étienne Gervais était de pas­sage à Saint-Jé­rôme le mar­di 22 mars der­nier. De­vant une salle comble, M.Gervais, lui-même at­teint, a ex­pli­qué les symp­tômes de ce trouble qui tou­che­raient 4% à 6% de la population.

Au­teur d’un livre et réa­li­sa­teur d’un do­cu­men­taire sur le su­jet, Étienne Gervais dé­crit ce qu’il vit par «une sen­sa­tion d’ex­cès de vide, un manque de confiance énorme et une très grande souf­france».

«Les per­sonnes qui vivent avec ce trouble, aus­si nom­mé per­son­na­li­té bor­der­line, craignent par­des­sus tout de vivre l’aban­don. Elles ont ten­dance à in­ter­pré­ter les gestes et pa­roles des gens qui les en­tourent de ma­nière à confir­mer leur convic­tion qu’elles n’ont pas de va­leur. En agis­sant de ma­nière im­pul­sive et au­to­des­truc­trice, ces per­sonnes fi­nissent sou­vent par éloi­gner les gens et vivre énor­mé­ment d’iso­le­ment. C’est as­sez pa­ra­doxal» sou­ligne M.Gervais.

Li­bé­ré du cercle vi­cieux

Au­jourd’hui, ré­ta­bli, et de­puis plu­sieurs an­nées, entre autres «ai­dé par la thé­ra­pie et par le sou­hait de vivre des pro­jets qui me tiennent à coeur», M.Gervais dit avoir don­né un jour une nou­velle orien­ta­tion à sa vie.

«Je crois que l’in­ca­pa­ci­té à se pro­je­ter dans le fu­tur est, à bien des égards, un des traits les plus nui­sibles de la per­son­na­li­té li­mite. Les rêves et les as­pi­ra­tions sont une par­tie im­por­tante du pro­ces­sus de gué­ri­son. Mais pour en­tre­prendre de telles ac­tions, il faut avoir ap­pris à gé­rer l’im­pul­si­vi­té et s’être li­bé­ré du cercle vi­cieux qui en dé­coule» té­moigne-t-il.

Pour sa part, M.Be­noit La­rocque, co­or­don­na­teur de l’as­so­cia­tion, s’est dit sur­pris par la ré­ponse du pu­blic à l’in­vi­ta­tion lan­cée pour cette confé­rence.

«Vi­si­ble­ment, le trouble de la per­son­na­li­té li­mite sou­lève énor­mé­ment de ques­tions. De­puis quelques an­nées, nous re­ce­vons beau­coup d’ap­pels sur le su­jet. C’est la pre­mière fois en plus de 20 ans que l’ALPPAMM doit re­fu­ser des gens à une confé­rence qu’elle or­ga­nise».

Par des en­tre­vues, de l’écoute té­lé­pho­nique, des groupes d’en­traide, des for­ma­tions et des confé­rences, l’ALPPAMM offre son sou­tien à l’en­tou­rage des per­sonnes at­teintes de ma­la­die men­tale, avec ou sans diag­nos­tic.

Pour plus d’in­for­ma­tion : (450) 438-4291 ou 1-800-663-0659 www.alppamm.org

Par sa confé­rence, Étienne Gervais a su

dé­mys­ti­fier plu­sieurs choses.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.