«La sclé­rose en plaques n’est pas un diag­nos­tic, c’est un ver­dict!»

Marche de l’es­poir de la So­cié­té ca­na­dienne de la sclé­rose en plaques

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

« Mal­gré le mau­vais temps, cette marche est un suc­cès. Nous avons re­cueilli, pour le mo­ment, 37 500 $ (Saint-Jé­rôme et la Ville de Mont-Trem­blant) an­nonce Sté­phan Co­derre, pré­sident d’hon­neur de la Marche de l’es­poir de Saint-Jé­rôme. Une marche qui s’est dé­rou­lée si­mul­ta­né­ment à Mont-Trem­blant, avec comme pré­si­dente d’hon­neur, Mi­reille Bisson.

Di­manche ma­tin (17 avril), la marche a dé­bu­té vers 10 h, de la Vieille gare de SaintJé­rôme. Le par­cours de 5 km, ac­ces­sible aux per­sonnes en fau­teuil rou­lant, a été rac­cour­ci à cause de la pluie.

Sté­phan Co­derre est pré­sident d’hon­neur pour la deuxième an­née de cet évé­ne­ment qui en est à 10e édi­tion. « J’ai épou­sé plu­sieurs causes. Et j’ai été très tou­ché par l’ap­proche des per­sonnes la So­cié­té ca­na­dienne de la sclé­rose en plaques. J’ai été par­ti­cu­liè­re­ment tou­ché, par la ma­la­die elle-même, qui frappe le plus grand nombre de jeunes adultes au pays. C’est une ma­la­die qui s’est sur­tout dé­ve­lop­pée dans les pays nor­diques, on ne sait pas en­core pour­quoi. Elle com­porte énor­mé­ment de dif­fé­rents ni­veaux d’at­teintes. Elle est très fluc­tuante, af­fecte la mo­tri­ci­té neu­ro­lo­gique. Elle est frus­trante pour les per­sonnes.»

« Mal­gré le froid et la pluie, la cha­leur était dans les coeurs. Les gens étaient très te­naces.» ex­plique Ma­rie-Jo­sé Roy, de la So­cié­té ca­na­dienne de la sclé­rose en plaques, sec­tion Lau­ren­tides, en pré­ci­sant que « Les gens ont été très sa­tis­faits de cette jour­née.»

La Marche de l’es­poir est un élé­ment clé de la col­lecte de fonds de la So­cié­té de la sclé­rose en plaques (SP), un pro­gramme ser­vant à fi­nan­cer la re­cherche dans le but de trou­ver un re­mède à la SP. Ai­der la re­cherche à pro­gres­ser et du même coup ap­por­ter de l’aide au sou­tien des per­sonnes at­teintes est le geste d’es­poir de cette marche.

La sclé­rose en plaques (SP) est la ma­la­die neu­ro­lo­gique la plus ré­pan­due chez les jeunes adultes au Ca­na­da.

La sclé­rose en plaques est une ma­la­die in­flam­ma­toire du sys­tème ner­veux cen­tral qui in­clut le cer­veau, les nerfs op­tiques ain­si que la moelle épi­nière. In­va­li­dante, la ma­la­die peut af­fec­ter pra­ti­que­ment toutes les fonc­tions bio­lo­giques : le contrôle des mou­ve­ments, la per­cep­tion sen­so­rielle, la mé­moire, etc. La sclé­rose en plaques (SP) est la ma­la­die neu­ro­lo­gique la plus ré­pan­due chez les jeunes adultes au Ca­na­da. Elle frappe prin­ci­pa­le­ment les gens entre 15 et 40 ans. Ici, la sec­tion Lau­ren­tides/Hautes Lau­ren­tides ap­porte de l’aide au­tant mo­ra­le­ment que phy­si­que­ment de­puis 1976. Le Re­grou­pe­ment pour la concer­ta­tion des per­sonnes han­di­ca­pées ( RCPHL) fait la pro­mo­tion des in­té­rêts et la dé­fense col­lec­tive des droits des per­sonnes ayant des in­ca­pa­ci­tés et de leurs fa­milles au­près de ces dif­fé­rentes ins­tances. For­mé de 30 or­ga­nismes com­mu­nau­taires au­to­nomes qui eux-mêmes ras­semblent plus de 3500 per­sonnes han­di­ca­pées et leurs fa­milles, le Re­grou­pe­ment réunit et sou­tient ses membres.

Sté­phan Co­derre, pré­sident d’hon­neur de la Marche de l’es­poir de Saint-Jé­rôme lors de la cé­ré­mo­nie de cou­pure de ru­ban avec la dé­pu­tée de Ri­vière-du-Nord, Mo­nique Guay.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.