Une coop san­té à Saint-Jé­rôme

Sec­teur Bel­le­feuille

Le Nord - - ACTUALITÉS - Ri­chard Pas­cone

Les membres de la nou­velle coop san­té de Saint-Jé­rôme te­nait leur pre­mière as­sem­blée gé­né­rale, jeu­di der­nier, dans le sec­teur Bel­le­feuille. En­vi­ron 175 per­sonnes se sont dé­pla­cées pour l’oc­ca­sion, un nombre bien au-de­là des es­pé­rances, qui dé­montre l’im­por­tance qu’ac­cordent les gens à ce pro­jet. Les membres étaient entres autres in­vi­tés à vo­ter pour l’élec­tion du nou­veau con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion

L’ou­ver­ture de la co­opé­ra­tive est pré­vue pour l’au­tomne 2011, au 988 La Sa­lette, à Saint-Jé­rôme, sec­teur Bel­le­feuille. Un mé­de­cin de fa­mille a dé­jà confir­mé sa par­ti­ci­pa­tion, dès l’ou­ver­tur, e à rai­son d’une jour­née par se­maine.

Jeu­di der­nier, le taux d’ins­crip­tion at­tei­gnait dé­jà les 471 membres, sans comp­ter leurs en­fants, qui por­taient ce nombre à en­vi­ron 550. Ces der­niers sont ins­crits gra­tui­te­ment lorsque leurs pa­rents de­viennent membres.

Un be­soin criant

La pos­si­bi­li­té d’of­frir des mé­de­cins de fa­mille est l’ob­jec­tif prin­ci­pal du pro­gramme: « Se­lon un son­dage, 85% des ci­toyens des Lau­ren­tides n’ont pas de mé­de­cin de fa­mille. La population des Lau­ren­tides est vieillis­sante et est, l’une des plus dé­pour­vue en soins de san­té au Qué­bec au ni­veau du rap­port po­pu­la­tion­mé­de­cins » ex­pli­quait Ra­chel Cô­té et Odette Tho­mas, deux membres du co­mi­té pro­vi­soire. • La ré­gion des Lau­ren­tides se re­trouve au der­nier rang quant au nombre de mé­de­cins par ha­bi­tant • 45,6% de la population to­tale est âgée de plus de 45 ans et, de ce nombre, 35,8% a plus de 65 ans • 85% des ci­toyens des Lau­ren­tides n’ont pas de mé­de­cin de fa­mille Les or­ga­ni­sa­teurs du pro­gramme ont ré­cem­ment lan­cé une cam­pagne de re­cherche de mé­de­cins dans le but d’ac­com­plir leur mis­sion. Au to­tal, 280 mé­de­cins ré­si­dents qui de­vien­dront mé­de­cins de fa­mille re­ce­vront une lettre d’in­vi­ta­tion. « Nous vou­lons per­mettre non seule­ment aux gens d’ob­te­nir une consul­ta­tion, mais aus­si d’avoir un sui­vi. » La coop pro­pose une pers­pec­tive in­té­res­sante aux spé­cia­listes de la san­té : « Nous of­frons un pro­gramme clef en main. Nous lais­sons les mé­de­cins faire ce qu’ils font de mieux, sans avoir à s’oc­cu­per de l’ad­mi­nis­tra­tion. On leur per­met donc d’évi­ter cette por­tion du tra­vail qui est obli­ga­toire en cli­nique. Nous cher­chons des mé­de­cins à temps par­tiel qui pour­ront ve­nir don­ner un coup de main en fonc­tion de leurs dis­po­ni­bi - li­tés. Il s’agit donc d’une im­pli­ca­tion beau­coup moins im­por­tante que le tra­vail en cli­nique pour eux » , ajou­taien­telles.

Une coop au ser­vice de ses membres

La co­opé­ra­tive Bel­le­feuille of­fri­ra non seule­ment des mé­de­cins de fa­mille à ses membres, mais aus­si toutes sortes d’autres spé­cia­listes en fonc­tion de la vo­lon­té de ceux-ci. Ils pour­ront don­ner leurs idées par la voie d’une boîte à sug­ges­tion et choi­sir par­mi une mul­ti­tude de spé­cia - listes de la san­té, no­tam­ment des nu­tri­tion­nistes, des phy­sio­thé­ra­peutes, des na­tu­ro­pathes, etc. La cli­nique per­met­tra d’ac­cueillir quatre bu­reaux, dont deux po­ly­va­lents. L’ob­jec­tif est d’of­frir deux mé­de­cins de fa­milles et deux spé­cia­listes.

« On va y al­ler se­lon les choix et les be­soins des membres. Ils au­ront l’op­por­tu­ni­té d’of­frir à la coop la cou­leur qu’ils vou­dront bien lui don­ner » , concluait Ra­chel Cô­té.

Ins­crip­tion

Pour prendre part à la co­opé­ra­tive san­té Bel­le­feuille, vous pou­vez vous ins­crire du mar­di au jeu­di, de 9h00 à 16h00, au 1080 rue Jean-Louis à Saint-Jé­rôme. Pour in­for­ma­tions, veuillez com­po­ser le 450-431-5757 ou vi­si­ter le site in­ter­net www. co­op­san­te­bel­le­feuille. org/

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.