Sau­ve­tage in ex­tre­mis des pom­piers de Ste-So­phie

«Il ne lui res­tait que quelques mi­nutes à vivre» - Guy O’Brien

Le Nord - - LE PATROUILLEUR - Ri­chard Pas­cone

Les pom­piers de Ste-So­phie ont pro­cé­dé au sau­ve­tage d’un in­di­vi­du, dans la nuit du 21 au 22 avril. Cette histoire des plus in­usi­tées a dé­bu­té lors­qu’un homme a pris la fuite après être en­tré en col­li­sion avec un vé­hi­cule qui at­ten­dait au feu rouge au coin du bou­le­vard Ste-So­phie et de la mon­tée Mo­rel. L’homme était en état d’hy­po­ther­mie avan­cée, lorsque les pom­piers l’ont re­trou­vé dans la fo­rêt.

Il est 3h30 AM, le 22 avril der­nier, lorsque le ser­vice d’in­cen­die de Ste-So­phie a re­çu un ap­pel pour un déversement de li­quide in­flam­mable sur le sol à la suite d’un ac­ci­dent de voi­ture. De re­tour à la ca­serne, le groupe d’in­ter­ven­tion a cap­té un mes­sage plu­tôt in­usi­té sur les ondes: «Nous avons en­ten­du la Sû­re­té du Qué­bec dire que l’in­di­vi­du qui avait pris la fuite, avait sau­té à l’eau. Nous avons donc dé­ci­dé d’al­ler of­frir notre aide. Nous avons une ca­mé­ra ther­mique et c’est vrai­ment utile pour ce genre de re­cherche la nuit», a ex­pli­qué le pom­pier Guy O’Brien.

Une fuite qui tourne mal

Ar­ri­vé sur les lieux, Guy O’Brien, Pas­cal Gre­nier et cinq autres col­lègues pom­piers ont consta­té que l’in­di­vi­du se trou­vait sur une pe­tite île au beau mi­lieu de la fo­rêt. Il avait plon­gé à l’eau pour tra­ver­ser la ri­vière Jour­dain qui en­tou­rait l’île en ques­tion. Les po­li­ciers avaient lo­ca­li­sé la vic­time vo­ca­le­ment, mais étaient in­ca­pables de la re­joindre, puisque la ri­vière fait en­vi­ron 20m à cet en­droit.

«J’ai vue quelque chose bou­ger avec la ca­mé­ra ther­mique. Je crois que c’était l’in­di­vi­du qui cou­rait. Nous nous sommes ser­vis de l’échelle pour tra­ver­ser la ri­vière. Nous avons réus­si à re­joindre l’homme vers 4h52. Il était as­sis au pied d’un arbre, se­mi-conscient, il gre­lot­tait et dé­li­rait. Un des pom­piers s’est désha­billé pour le ré­chauf­fer. Il lui a en­fi­lé sa ca­goule et son man­teau», ajou­tait M. Gre­nier.

Des mi­nutes pré­cieuses

L’in­di­vi­du a en­suite été trans­por­té à l’hô­pi­tal de Saint-Jé­rôme. Après avoir fi­na­le­ment trou­vé un che­min pour re­joindre la rive, les am­bu­lan­ciers ont dû le trans­por­ter sur une dis­tance de 1000 pieds dans la fo­rêt: «Ils ont uti­li­sé une planche cer­vi­cale puisqu’il était bles­sé à la tête. Il était trem­pé de la tête aux pieds. Le centre hos­pi­ta­lier lui a don­né une couverture chauf­fante, ain­si qu’un so­lu­té. Il était hors de dan­ger le len­de­main, mais il l’a échap­pé belle. Je crois qu’il ne lui res­tait que quelques mi­nutes à vivre. On est fier de nous! C’est tel­le­ment va­lo­ri­sant de sau­ver une vie» ajou­tait fiè­re­ment Guy O’Brien. Le di­rec­teur du ser­vice d’in­cen­die de SteSo­phie,

Ghis­lain Gre­nier te­nait quant à lui à dire: «cha­peau aux pom­piers de mon équipe!»

Sous en­quête

«La vic­time a été prise de pa­nique et a pris la fuite. Le tout est sous en­quête à sa­voir s’il s’agit d’un dé­lit de fuite. La col­li­sion n’a fait au­cun bles­sé» a dé­cla­ré Da­niel La­ga­cé de la Sû­re­té du Qué­bec.

Un autre sau­ve­tage

Le ser­vice d’in­cen­die de Ste-So­phie a pro­cé­dé à un autre sau­ve­tage, le 20 avril, à 4h22 AM. Une dame était pri­son­nière de son vé­hi­cule qui s’était re­tour­né, sur le che­min Cote Sainte-An­dré, à Ste-So­phie. Les pom­piers ont dû avoir re­cours aux pinces de dés­in­car­cé­ra­tion pour sor­tir la dame.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.