«On pen­sait avoir notre chance »

Il en­tre­tient des doutes face à Pierre Dionne La­belle

Le Nord - - ACTUALITÉS -

Le can­di­dat du Par­ti conser­va­teur, Syl­vain Char­ron, a réa­li­sé bien ra­pi­de­ment qu’il ne de­vien­drait pas le dé­pu­té du com­té de Ri­viè­re­du-Nord, lun­di soir, au res­to bar St-Faus­tin, à Saint-Jé­rôme. En fait, il est de­meu­ré troi­sième der­rière Mo­nique Guay, du Bloc qué­bé­cois et Pierre Dionne La­belle, du NPD, tout au long de la soi­rée.

Le can­di­dat conser­va­teur a cru, deux se­maines plus tôt, qu’il avait de réelles chances de l’em­por­ter. Dans la dé­faite, ce­lui-ci est de­meu­ré se­rein et a te­nu à fé­li­ci­ter son chef: « Nous sa­vions que les gens d’ici vou­laient du chan­ge­ment. On pen­sait avoir notre chance, il y a deux se­maines. Les gens ont ef­fec­ti­ve­ment vo­té en fonc­tion d’un chan­ge­ment et c’est une bonne nou­velle, mais ça n’a mal­heu­reu­se­ment pas été en notre fa­veur. Mal­gré tout, on a ob­te­nu ce qu’on sou­hai­tait au dé­part,

Des doutes…

la ma­jo­ri­té. Je fé­li­cite Ste­phen Har­per. »

Le conser­va­teur a éga­le­ment eu de bons mots pour le ga­gnant, Pierre Dionne La­belle, mais il a tou­te­fois pré­ci­sé qu’il sui­vra at­ten­ti­ve­ment son par­cours: «Je fé­li­cite Pierre Dionne La­belle. Main­te­nant, nous al­lons scru­ter ce qu’il va faire dans les quatre ou cinq pro­chaines an­nées. J’es­père seule­ment qu’il agi­ra dans l’in­té­rêt de la population. C’est sûr qu’il au­rait été pré­fé­rable d’avoir un dé­pu­té qui fait par­tie pre­nante du gou­ver­ne­ment», a-t-il pré­ci­sé.

«Les mé­dias ont per­mis au NPD de ga­gner. Les mé­dias lo­caux ont bien rap­por­té les mes­sages qu’on vou­lait lan­cer à la population, mais ça n’a pas tou­jours été le cas pour les mé­dias na­tio­naux.»

M. Char­ron a éga­le­ment émis cer­tains

Une cam­pagne à l’an­cienne

ques­tion­ne­ments au su­jet du ga­gnant: «J’ai bien hâte de voir s’il se­ra en me­sure de fa­vo­ri­ser la créa­tion d’em­ploi. Il se­ra aus­si in­té­res­sant de voir s’il ai­de­ra les per­sonnes dé­mu­nies, puisqu’il faut d’abord créer de la ri­chesse pour y ar­ri­ver et j’ai des doutes à ce su­jet.» Syl­vain Char­ron a em­ployé la mé­thode tra­di­tion­nelle pour sa cam­pagne: «Nous avons fait beau­coup de portes à portes. Les gens étaient sur­pris de nous voir, ils ne sont plus ha­bi­tués.

Le can­di­dat du Par­ti conser­va­teur a ob­te­nu 4665 voix, contre 29603 votes pour Pierre Dionne La­belle. Ce­lui-ci as­sure toute- fois qu’il res­te­ra bien pré­sent dans la com­mu­nau­té: «Les gens m’ont vu, ils savent ce que je peux faire. Le mi­lieu dé­fa­vo­ri­sé m’in­té­resse par­ti­cu­liè­re­ment et je vais conti­nuer de m’im­pli­quer à ce ni­veau.»

Syl­vain Char­ron a ré­col­té 4665 votes dans le com­té de Ri­vière-du-Nord.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.