Le CITL un agent de dé­ve­lop­pe­ment et d’amé­lio­ra­tion de la qua­li­té de vie

Le Nord - - ACTUALITÉS - Clau­dine Main­ville

Le Con­seil in­ter­mu­ni­ci­pal de trans­port Lau­ren­tides, ne li­mite pas sa mis­sion à l’offre de ser­vices, son Plan de mo­bi­li­té du­rable 2010-15-ho­ri­zon 2020, en constante évo­lu­tion, in­tègre les vo­lets d’ac­teur de dé­ve­lop­pe­ment et de conso­li­da­tion de la qua­li­té de vie des mi­lieux.

Le plan a été éla­bo­ré après l’éta­blis­se­ment d’un por­trait des at­tentes de la population et des ten­dances pour l’ave­nir de la ré­gion.

Crois­sance dé­mo­gra­phique ac­com­pa­gnée d’une hausse de la mo­to­ri­sa­tion qui double le nombre de vé­hi­cules en cir­cu­la­tion, sa­tu­ra­tion des sta­tion­ne­ments in­ci­ta­tifs pour les trans­ports col­lec­tifs et des ré­seaux rou­tiers, be­soins des en­tre­prises pour fa­ci­li­ter l’ac­cès de la main-d’oeuvre, vieillis­se­ment de la population qui gé­nère des mo­di­fi­ca­tions aux modes de vie; ces constats re­quièrent non seule­ment des ré­ponses aux be­soins, mais la pla­ni­fi­ca­tion d’in­ter­ven­tions vi­sant le dé­ve­lop­pe­ment du­rable.

« Une fois les constats dé­ga­gés et les ten­dances connues, le CITL de­vait éla­bo­rer un plan d’ac­tion adap­té et des axes d’in­ter­ven­tions ci­blés afin d’être en me­sure de re­le­ver ef­fi­ca­ce­ment les dé­fis aux­quels la ré­gion doit faire face », a ex­pli­qué le pré­sident François Can­tin.

Concrè­te­ment au cours de la der­nière an­née, des cir­cuits di­rects vers le mé­tro de La­val et vers la gare de Deux-Mon­tagnes, une voie ré­ser­vée, l’aug­men­ta­tion du nombre de dé­parts les fins de se­maine et les soirs, et la ré­vi­sion du trans­port lo­cal dans quelques mu­ni­ci­pa­li­tés, ont été réa­li­sés. La CITL a éga­le­ment en­tre­pris l’im­plan­ta­tion le sys­tème de re­pé­rage par GPS (SAEIV), en­re­gis­trant les in­for­ma- tions fa­ci­li­tant l’ana­lyse des cir­cuits et de l’acha­lan­dage grâce à un compte-per­sonne. Le Sys­tème d’aide à l’ex­ploi­ta­tion et à l’in­for­ma­tion aux voya­geurs (SAEIV), per­met de mieux in­for­mer les usa­gers et d’amé­lio­rer la qua­li­té du ser­vice. Le pro­jet a né­ces­si­té un in­ves­tis­se­ment de 2 M $ sub­ven­tion­né pour une part de 80% par le gou­ver­ne­ment du Qué­bec. Tous les au­to­bus du CITL se­ront do­tés du sys­tème d’ici l’au­tomne.

Le plan pré­sente en outre les axes stra­té­giques qui gui­de­ront les ac­tions de l’or­ga­nisme, le dé­ve­lop­pe­ment d’une culture du trans­port col­lec­tif consti­tuant une com­po­sante de la qua­li­té de vie du mi­lieu, la contri­bu­tion à l’es­sor éco­no­mique des mu­ni­ci­pa­li­tés du CITL, la sau­ve­garde des res­sources et la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, le main­tien d’une saine ges­tion d’en­tre­prise en consi­dé­rant les trois sources de fi­nan­ce­ment soit les usa­gers, les mu­ni­ci­pa­li­tés, les usa­gers et les gou­ver­ne­ments su­pé­rieurs.

Les di­ri­geants des or­ga­nismes de trans­port col­lec­tif, par l’As­so­cia­tion qué­bé­coise du trans­port in­ter­mu­ni­ci­pal et mu­ni­ci­pal (AQTIM), par­ti­ci­pe­ront à une vi­site en Suède du 20 au 30 mai pro­chain, pour pro­fi­ter des in­no­va­tions et de l’ex­per­tise re­con­nue des pays scan­di­naves. « La Suède a été re­te­nue pour cette mis­sion d’étude puisqu’elle se dis­tingue à plu­sieurs égards, plus par­ti­cu­liè­re­ment dans ses pro­ces­sus dé­mo­cra­tiques d’in­ter­ven­tion et de prise de dé­ci­sions…C’est un pays qui nous res­semble, un pays nor­dique et son mo­dèle d’af­faires res­semble à ce­lui des CIT, ce sont des trans­por­teurs pri­vés qui opèrent les au­to­bus…Nous ob­ser­ve­rons tout ce qui concerne la gou­ver­nance, le fi­nan­ce­ment, la pla­ni­fi­ca­tion et les sys­tèmes de trans­port in­tel­li­gents », a ex­pli­qué Ni­cole Houle du CITL.

En outre, le di­rec­teur gé­né­ral de l’AQTIM, Pierre Bé­lan­ger, a dé­jà éta­bli les contacts avec des ex­perts sué­dois afin d’op­ti­mi­ser les re­tom­bées de cette mis­sion. « Nous pour­rons pro­fi­ter de l’ex­pé­ri­men­ta­tion des dif­fé­rents élé­ments de leur sys­tème, ce qui nous per­met­tra d’évi­ter les er­reurs dans notre dé­ve­lop­pe­ment, la Suède a im­plan­té des ré­seaux avant-gar­distes et ef­fi­caces tou­jours en im­pli­quant la population dans le pro­ces­sus », a-t-il illus­tré. Par­mi les re­pré­sen­tants des CIT des rives sud et nord, trois per­sonnes du CITL par­ti­ci­pe­ront à cette mis­sion, soit François Can­tin, Marc Gas­con et Ger­main La­londe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.