Un 5e Dé­fi spor­tif pour Cap-Jeu­nesse

Le Nord - - SPORTS ET LOISIRS -

Un chan­dail rouge af­fi­chant le cou­guar comme icône, l’équipe de Cap-Jeu­nesse ne passe pas in­aper­çue dans les cou­loirs du Centre Spor­tif Claude Ro­billard, un des huit sites, qui ac­cueille le 28e Dé­fi spor­tif, jus­qu’au di­manche 1er mai.

C’est une cin­quième par­ti­ci­pa­tion pour l’école se­con­daire, qui re­çoit une cen­taine d’élèves dé­fi­cients in­tel­lec­tuels ou at­teints d’un trouble en­va­his­sant du dé­ve­lop­pe­ment.

«Il n’y a pas vrai­ment de dif­fé­rence entre en­trai­ner des ré­gu­liers et des per­sonnes at­teints de dé­fi­cience, ex­plique Fan­nie Char­bon­neau, pro­fes­seur d’édu­ca­tion phy­sique de­puis cinq ans. C’est cer­tain qu’on ne peut pas s’at­tendre à la per­fec­tion, il faut ré­pé­ter, ré­pé­ter mais comme avec des élèves ré­gu­liers», réa­lise-t-elle, avec hu­mour.

Cette an­née, la cin­quan­taine d’élèves sé­lec­tion- nés, âgés de 12 a 21 ans, af­fron­te­ront d’autres éta­blis­se­ments dans plu­sieurs dis­ci­plines dont le bas­ket­ball, l’athlétisme, le vol­leyball, le hockey balle et la natation.

«Au dé­but de l’an­née, on fait un re­cru­te­ment. On es­saye de pri­vi­lé­gier les ter­mi­nants afin qu’ils puissent avoir la chance d’avoir cette ex­pé­rience», pour­suit Mme Char­bon­neau.

Gé­né­ro­si­té et es­prit d’équipe

Pour avoir en­sei­gner à des groupes dits «ré­gu­liers» et des groupes «dé­fi­cients», Fan­nie Char­bon­neau constate un fort es­prit d’équipe chez ces der­niers.

«Quand ils jouent, ils passent le bal­lon à la per­sonne qui est là. Ils ne pensent pas à trou­ver le meilleur joueur ou à la stra­té­gie. Du coup, tout le monde peut par­ti­ci­per», ex­plique-t-elle.

Une gé­né­ro­si­té dans le sport mais éga­le­ment au quo­ti­dien, qui fait que Mo­nique Pa­ra­dis, pro­fes­seur d’édu­ca­tion phy­sique de­puis 24 ans, s’ima­gine dif­fi­ci­le­ment prendre sa re­traite. «Ce sont des gens très af­fec­tifs, très at­ta­chants. Quand ils nous voient avec un gros sac, par exemple, ils nous pro­posent spon­ta­né­ment de l’aide. Ce qui n’est pas tou­jours le cas avec les ré­gu­liers», dé­clare la femme de 65 ans.

S’amu­ser avant tout

Pour Ta­nya, at­teinte de dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle, l’es­sen­tiel est de «s’amu­ser».

«J’aime par­ti­ci­per au Dé­fi, j’aime bou­ger et j’aime l’am­biance», ex­plique la jeune femme de 19 ans, qui en est à sa 3e par­ti­ci­pa­tion. «Et en plus, il n’y a pas d’école», mur­mure-t-elle avec un sou­rire ma­li­cieux. Celle qui rêve de tra­vailler dans une gar­de­rie, a un pro­gramme char­gé cette se­maine, puisqu’elle par­ti­ci­pe­ra à trois dis­ci­plines dont la natation, l’athlétisme et le bas­ket­ball.

Les ré­sul­tats des pro­chaines com­pé­ti­tions se­ront dis­po­nibles sur le www.de­fi­spor­tif.com

L’équipe de Cap-Jeu­nesse a rem­por­té une pre­mière mé­daille d’or, lors de la com­pé­ti­tion de vol­leyball, le 27 avril der­nier. (cré­dit pho­to: Jean-Bap­tiste Be­navent)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.