Pour que l’après-bal ne soit plus un cau­che­mar

Ren­contres de sen­si­bi­li­sa­tion et pré­ven­tion po­li­ciers et étu­diants

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Le Ser­vice de po­lice de la Ville de SaintJé­rôme ren­con­tre­ra les étu­diants fi­nis­sants en se­con­daire V de la Com­mis­sion Sco­laire Ri­vière-du-Nord et de L’Aca­dé­mie La­fon­taine. Le but de l’ac­ti­vi­té ? Sen­si­bi­li­ser les étu­diants aux risques as­so­ciés au « Bal des fi­nis­sants » sur­tout à l’après-bal.

« Nous vou­lons une fête où il y au­ra un len­de­main. Nous vou­lons tou­cher les jeunes, mais aus­si leurs pa­rents,» pré­cise Louis Bru­neault, di­rec­teur du Ser­vice de po­lice de Saint-Jé­rôme.

Une pre­mière an­née pour cette ap­proche plus in­ter­ac­tive. Les ren­contres, par groupes de 30 à 60 élèves, se fe­ront sous forme de jeu-ques­tion­naire à pro­pos des risques as­so­ciés au bal des fi­nis­sants no­tam­ment l’al­cool au vo­lant, les li­mites per­mises par la loi, les drogues le ca­lage d’al­cool, les après-bals le GHB, drogue du viol, les ac­cu­sa­tions cri­mi­nelles et leurs in­con­vé­nients les risques d’ac­ci­dents mor­tels. 75 mi­nutes de jeux 40 ren­contres dans 6 écoles de la ré­gion, dès lun­di pro­chain, dans le cadre de la se­maine de la po­lice du 16 au 28 mai ac­ti­vi­té. Ces ate­liers de sen­si­bi­li­sa­tion tou­che­ront de 1800 à 200 jeunes

Des cou­pons « CASHTAXI», pour un com­por­te­ment res­pon­sable

Le jeu-ques­tion­naire doit avant tout in­ci­ter les jeunes conduc­teurs à dé­ve­lop­per des com­por­te­ments res­pon­sables en choi­sis­sant un trans­port al­ter­na­tif et sé­cu­ri­taire après avoir consom­mé de l’al­cool. Ain­si, les po­li­ciers ef­fec­tue­ront à la fin de chaque ren­contre des ti­rages de cou­pons « CASHTAXI» pour une va­leur de 1 600 $. « Nous es­pé­rons qu’ils vont les uti­li­ser lors du bal ou du­rant la sai­son es­ti­vale » . Ins­pi­rés d’un pro­jet de Re­pen­ti­gny, ces ate­liers de sen­si­bi­li­sa­tion sont aus­si pré­pa­ra- toires à la Fête nationale, une soi­rée du 24 juin pro­pice aux ex­cès.

La Com­pa­gnie de taxi Lau­ren­tides inc. de Saint-Jé­rôme est par­te­naire en of­frant des cou­pons « CASHTAXI » pour une va­leur de 500 $. Autres par­te­naires dans le pro­jet, les écoles se­con­daires de la Com­mis­sion sco­laire Ri­vière-du-Nord et l’Aca­dé­mie La­fon­taine.

« Rien ne fe­rait plus plai­sir que d’ap­prendre qu’il ne s’est rien pas­sé de fâ­cheux » a sou­li­gné Mi­chèle Cé­clier, membre du co­mi­té exé­cu­tif de la Ville et Vice-pré­si­dente de la com­mis­sion de la sé­cu­ri­té pu­blique

« De plus en plus de jeunes ne s’at­tachent pas, Il nous faut ra­me­ner cette ha­bi­tude. Le phé­no­mène (de conduite des jeunes avec fa­cul­tés af­fai­blies) est en aug­men­ta­tion, et ce n’est pas par­ti­cu­lier à Saint-Jé­rôme » a ré­vé­lé Louis Bru­neault. De plus, le ser­vice de po­lice an­ti­cipe plus de vi­si­bi­li­té, une pré­sence ac­crue, lors de la pé­riode des bals de fi­nis­sants. Le ser­vice de po­lice tra­vaille sur deux axes, la pré­ven­tion et la ré­pres­sion.

Louis Bru­neault, di­rec­teur du Ser­vice de po­lice de Saint-Jé­rôme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.