Ils s’en­volent vers Cannes !

Da­vid Ro­sa et Fran­cis Ri­chard pré­sen­te­ront leur court mé­trage «La loi du re­tour»

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Ven­dre­di après-mi­di (13 mai), Da­vid Ro­sa et Fran­cis Ri­chard se sont en­vo­lés vers le Fes­ti­val de Cannes plus pré­ci­sé­ment le « Short film cor­ner ». Leur court mé­trage « La loi du re­tour » y a été sé­lec­tion­né. Ils l’ont ap­pris il y a tout juste trois se­maines. « Ce fut une sur­prise!»

Le ma­tin même, les deux jeunes pro­duc­teurs confiaient au Jour­nal Le Nord com­bien ils avaient hâte de par­tir. « Ces der­niers temps, on n’a pas trop dor­mi! Dans le do­maine, Cannes, c’est l’ex­per­tise ul­time! Le Short Film Cor­ner va nous per­mettre de ren­con­trer des pro­duc­teurs, de nous faire un ré­seau. C’est une vi­trine! »

En tout, 13 courts mé­trages du Qué­bec ont été re­te­nus. «Ils in­vitent les jeunes de la re­lève à ve­nir ren­con­trer des pro­duc­teurs pen­dant six jours à Cannes,» ex­pliquent Fran­cis Ri­chard et Da­vid Ro­sa, les deux co­pro­duc­teurs.

« La loi du re­tour» est une fic­tion. Un drame so­cial, une co­mé­die noire avec beau- coup d’émo­tions. Il au­ra fal­lu presque un an de tra­vail pour 7 mi­nutes à l’écran. «La par­ti­cu­la­ri­té est qu’on s’est au­to­pro­duit. Les autres courts mé­trages sont fi­nan­cés par le gou­ver­ne­ment, ONF, SODEC. »

«On sa­vait qu’on avait un bon pro­duit. Nous avons uti­li­sé une Red ca­mé­ra (une de pionnières du nu­mé­rique).» La Red-One a été uti­li­sée, par exemple, pour le film Ré­seau so­cial, » ex­plique Fran­cis Ri­chard pour le­quel c’est of­fi­ciel­le­ment un 2e court mé­trage. « Désem­pa­ré » a été pré­sen­té au Fes­ti­val de Rimouski en 2007.

Un duo de la ré­gion aux com­pé­tences com­plé­men­taires

Fran­cis Ri­chard a de­meu­ré à Saint-Jé­rôme jus­qu’à l’âge de 20 ans. Des études en sciences hu­maines au Cé­gep de Saint-Jé­rôme (avec cours de ci­né­ma) puis un Bac en ad­mi­nis­tra­tion. («En ba­ckup!»)

Ce qui les mo­tive, la pas­sion! Le duo pos­sède des com­pé­tences com­plé­men­taires. Da­vid ap­porte le cô­té tech­nique. Des études à l’école Tre­bas lui ont per­mis de tra­vailler sur plu­sieurs courts mé­trages. Da­vid Ro­sa s’était ins­crit en ci­né­ma, au dé­part, pour faire des clips « Je veux avoir ma com­pa­gnie, dé­ve­lop­per ma pas­sion, la tech­no­lo­gie du ci­né­ma, la ca­mé­ra, le mon­tage. J’aime re­lier l’art et la science.» Da­vid vient de Saint-Sau­veur. Il ré­side à Saint-Jé­rôme.

Pour Fran­cis «Ce qui est ex­tra­or­di­naire, c’est de par­tir de rien. Créer un monde vir­tuel, avoir des idées et les dif­fu­ser. Fight Club est par­mi les films ins­pi­rants de Fran­cis Ri­chard. «Pour les plans de ca­mé­ras, l’uni­vers de pres­sions, un film à mul­ti­couche. C’est un film fé­tiche pour moi. D’ailleurs, un rap­pel est pré­sent dans «La loi du re­tour».

Ob­jec­tif : réa­li­ser un long mé­trage

«En fai­sant cette pro­duc­tion, on vou­lait al­ler de l’avant, ne pas at­tendre. L’ob­jec­tif avant tout est de réa­li­ser un long mé­trage, le scé­na­rio est dé­jà écrit. Nous pen­sons dé­bu­ter à la fin de cet été,» dé­voile Fran­cis Ri­chard.

Ce court mé­trage leur a per­mis de prendre de l’ex­pé­rience et de mon­trer ce dont ils sont ca­pables. Qui plus est, l’in­dus­trie du film est en plein es­sor au Qué­bec. « Ce n’est pas pour rien que les Amé­ri­cains viennent tour­ner au Qué­bec. Ils savent qu’avec peu de moyens les Qué­bé­cois font des mi­racles. Nous sommes un peuple dé­brouillard!»

Des rêves?

Un rêve?« Ren­con­trer Brad Pitt, mon idole,» dit Fran­cis. «Prendre une pho­to avec Ro­bert de Ni­ro (Le pré­sident du ju­ry),» ré­vèle Da­vid. Sans comp­ter toutes les ren­contres avec les stars d’Hol­ly­wood.

Le Short Film Cor­ner

Pré­sen­té au Short Film Cor­ner, leur film se­ra dis­po­nible en libre ac­cès par l’en­semble des pro­fes­sion­nels pré­sents au Fes­ti­val de Cannes. Il peut ain­si at­ti­rer l’at­ten­tion des réa­li­sa­teurs, agents, pro­duc­teurs, dis­tri­bu­teurs, pro­gram­ma­teurs et ache­teurs. Ils pour­ront faire des ren­contres avec des pro­fes­sion­nels et par­ti­ci­per à des ren­dez-vous quo­ti­diens, ani­més par des in­ter­ve­nants ex­pé­ri­men­tés, à des ate­liers et des confé­rences.

Or­ga­ni­sé chaque an­née par le Fes­ti­val de Cannes, le Short Film Cor­ner est l’in­dis­pen­sable ren­dez-vous au­tour du court mé­trage. De­puis 2004, pro­duc­teurs et réa­li­sa­teurs de court mé­trage choi­sissent le Short Film Cor­ner pour pré­sen­ter leurs films, concré­ti­ser des ren­contres et en­ga­ger des ac­tions dé­ter­mi­nantes pour leur car­rière fu­ture.

Cannes Court mé­trage réunit la com­pé­ti­tion des courts mé­trages et le Short Film Cor­ner pour un pa­no­ra­ma de la créa­tion mon­diale du for­mat court du 11 au 21 mai 2011.

«La loi du re­tour»

Réa­li­sé avec des étu­diants de l’école Tre­bas qui a per­mis d’of­frir une qua­li­té pro­fes­sion­nelle im­pec­cable. Co réa­li­sa­teurs : Fran­cis Ri­chard et Da­vid Ro­sa. Réa­li­sa­teur et scé­na­riste : Fran­cis Ri­chard. Son et mu­sique : Guy Des­jar­dins. In­ter­prètes : Shawn Hunt, Ch­ris­to­pher Ram­say, Kim Williams. Mon­tage : Da­vid Ro­sa et Ja­red Cur­tis. Di­rec­teur de la pho­to­gra­phie : On­drej Hu­de­cek. Pro­duc­teur De­la­ro­sa En­ter­tain­ment.

Sy­nop­sis : Som­brant dans la mo­no­to­nie rou­ti­nière, Marc, em­ployé de bu­reau, re­met sa vie en ques­tion. Sen­tant qu’il a be­soin de chan­ge­ment,son meilleur ami an­nonce à la femme de ce­lui-ci qu’il la trompe. Marc se re­trouve donc au mi­lieu d’un tour­billon d’émo­tion. www.de­la­ro­saen­ter­tain­ment.com

Ven­dre­di après-mi­di (13 mai), Da­vid Ro­sa et Fran­cis Ri­chard se sont en­vo­lés vers le Fes­ti­val de Cannes, plus pré­ci­sé­ment le «Short film cor­ner».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.