Ca­ro­lane Ouel­lette-Ro­bi­chaud re­çoit la mé­daille du Lieu­te­nant-gou­ver­neur du Qué­bec pour la jeu­nesse

Le Nord - - ACTUALITÉS - Ri­chard Pas­cone

Ca­ro­lane Ouel­lette-Ro­bi­chaud a re­çu la Mé­daille du Lieu­te­nant-gou­ver­neur du Qué­bec pour la jeu­nesse, lors d’une cé­ré­mo­nie pro­to­co­laire te­nue le 14 mai der­nier. Cette dis­tinc­tion ho­no­ri­fique lui a été re­mise pour sou­li­gner son en­ga­ge­ment, sa ca­pa­ci­té de se dé­pas­ser et sa dé­ter­mi­na­tion, par son im­pli­ca­tion tan­gible au sein de son mi­lieu sco­laire et com­mu­nau­taire.

La ré­si­dente de Saint-Hyp­po­lite a fait sa marque dès ses pre­miers pas à l’école, en qua­trième an­née du pri­maire. Âgé de seule­ment 10 ans, elle avait pré­sen­té un pro­jet vi­sant à amé­lio­rer la bi­blio­thèque de son école et avait or­ga­ni­sé un spec­tacle bé­né­fice avec le chan­teur ita­lien Mar­co Cal­lia­ri. Mal­gré son jeune âge, elle avait el­le­même co­gné aux portes et pris des en­tentes avec les dif­fé­rents four­nis­seurs.

Im­pli­ca­tion, bé­né­vo­lat, et ré­sul­tats

En pre­mière se­con­daire, elle a rem­por­té la pre­mière place de l’école Des Hauts-Som­mets, lors de la dic­tée Ri­che­lieu. Elle a éga­le­ment re­çu le titre d’élève de l’an­née, pour l’élève ayant ob­te­nu les meilleurs ré­sul­tats sco­laires de son ni­veau.

En deuxième se­con­daire, elle a conser­vé une moyenne gé­né­rale au des­sus des 90%, mal­gré ses ab­sences en lien avec le sport qu’elle pra­tique de fa­çon com­pé­ti­tive. Ca­ro­lane a aus­si été élue pré­si­dente de classe à deux re­prises.

De­puis mai 2009, elle fait éga­le­ment par­tie, à titre de bé­né­vole, de l’équipe de ré­dac­tion du jour­nal com­mu­nau­taire de Saint-Hip­po­lyte. Elle y écrit des ar­ticles en lien avec les actualités spor­tives de son pa­te­lin, y fait des por­traits d’ath­lètes, en plus d’une sé­rie de deux textes de fond qu’elle a ré­di­gés au su­jet d’un voyage d’échange au Nu­na­vut, réa­li­sés dans le cadre de son im­pli­ca­tion au co­mi­té en­vi­ron­ne­ment de son école.

En dé­cembre 2009, elle a mis sur pied une cam­pagne de pa­nier de Noël, conjoin­te­ment avec des col­lègues de classe et le Club Op­ti­miste de Saint-Jé­rôme.

Es­crime

Ca­ro­lane Ouel­lette-Ro­bi­chaud ne s’illustre pas uni­que­ment sur les bancs d’école. Elle pra­tique l’es­crime de­puis main­te­nant quatre ans et s’en­traine de trois à quatre fois par se­maine. Cette an­née, elle s’est clas­sée deuxième au Qué­bec dans sa ca­té­go­rie, en plus d’ajou­ter une troi­sième et une qua­trième po­si­tion dans la ca­té­go­rie su­pé­rieure. Elle oc­cupe pré­sen­te­ment la 6e place au Ca­na­da, dans la ca­té­go­rie des moins de 17 ans et la 11e place, chez les moins de 20 ans.

Lors des der­niers Jeux du Qué­bec, elle a réus­si à se qua­li­fier à l’épée, son arme ha­bi­tuelle, ain­si qu’au fleu­ret. L’ath­lète de 15 ans a ré­col­té une mé­daille d’or, une mé­daille d’ar­gent et deux mé­dailles de bronze.

En somme, Ca­ro­lane a des am­bi­tions qu’elle réa­lise et qui ont des re­tom­bées pour la com­mu­nau­té. Elle car­bure lit­té­ra­le­ment à l’en­ga­ge­ment. Par ses réa­li­sa­tions, elle tend à se sur­pas­ser. Elle a une vie équi­li­brée et elle est très ou­verte aux autres. D’ailleurs, elle dé­sire faire car­rière en mé­de­cine.

Ses mé­dailles d’es­crime sont chères à ses yeux, mais elles ne sont que le fruit de ce qu’elle fait, tan­dis que cette mé­daille du Lieu­te­nant Gou­ver­neur pour la jeu­nesse, que l’on ne peut re­ce­voir qu’une fois au cours d’une vie, vient sou­li­gner de fa­çon tan­gible toutes ses réa­li­sa­tions et son im­pli­ca­tion dans la com­mu­nau­té. Mais sur­tout, elle re­pré­sente ce qu’elle est en tant que jeune femme.

(Cré­dit pho­to: Ser­gent Ke­vin-Lee Ga­gnon)

Ca­ro­lane Ouel­let­teRo­bi­chaud en com­pa­gnie du Lieu­te­nant-gou­ver­neur,

l’ho­no­rable Pierre Du­chesne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.